Restez connectés avec nous
Raí raconte "j’ai compris qu’à Paris tout avait plus d’impact"
©Iconsport

Anciens

Raí raconte « j’ai compris qu’à Paris tout avait plus d’impact »

Le Paris Saint-Germain fête cette année ses 50 ans. Raí, attaquant brésilien du PSG de 1993 à 1998 a marqué une partie de l’histoire du club de la capitale. Dans un hors-série du journal L’Equipe consacré à l’anniversaire du club de la capitale, l’ancien joueur parisien est revenu sur son passage, parfois compliqué mais finalement chéri par tous les supporters.

Raí « Paris est magique. C’est vrai. Mais c’est un peu fou, aussi. »

«Quand je suis parti de Sao Paulo, mes amis m’avaient dit : “Ah, là-bas ça sera plus tranquille, à Paris le foot n’est pas le plus important.” Mais dans le club, c’était comme au Brésil ! Dès la première crise, les premiers moments difficiles, j’ai compris qu’à Paris tout avait plus d’impact. Aujourd’hui, on dit que Paris est magique. C’est vrai. Mais c’est un peu fou, aussi. À la fin de la première saison, Denisot m’a demandé directement : ‘Ça ne s’est pas passé comme on l’espérait, on continue ou pas?’ Je lui ai dit: ‘Pas question d’abandonner’. Et il l’a respecté. On n’a plus jamais parlé de ça et ça n’a été que du bonheur.»

En décidant de rester au PSG, le Brésilien a contribué à son succès en remportant notamment une Coupe des vainqueurs de Coupe (1996), un titre de champion de France (1994), les coupes de France 1995 et 1998, les coupes de la Ligue 1995 et 1998, et un Trophée de champions en 1995. Raí a marqué une bonne partie de l’histoire du PSG, il est aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands joueurs du club. Son passage, comme son départ très émouvant resteront toujours gravés dans la mémoire des supporters.

Même si les débuts ont été difficiles, sa décision de continuer a certainement été la meilleure de sa carrière. Aujourd’hui, il est inscrit à jamais dans l’histoire du club et un hommage ne pouvait que lui être rendu pour les 50 ans du PSG. Un club si particulier, avec des polémiques qui vont trop vite, des critiques des médias qui en font trop, mais surtout une immense passion.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens