Restez connectés avec nous
Riolo "Encore une fois l’argent qu’il y a dans le foot français viendra du Qatar et du PSG.“

Autour du PSG

Riolo « Encore une fois l’argent qu’il y a dans le foot français viendra du Qatar et du PSG.“

L’évolution de l’épidémie de coronavirus n’est toujours pas arrêtée. Alors la saison 2019-2020 reste suspendue. Les Ligues et clubs ont besoin de trouver des solutions puisque les revenus manquent. Ces derniers jours, il a été affirmé qu’en Ligue 1 un petit comité de présidents s’est réuni pour former un « cabinet de crise ». Le but étant notamment de négocier avec les diffuseurs, qui refusent de faire le paiement prévu pour les droits TV. Parmi ces dirigeants, il y notamment Nasser Al-Khelaifi (Paris Saint-Germain), Jacques Henri Eyraud (Olympique de Marseille) ou Jean-Michel Aulas (Olympique Lyonnais). Le journaliste Daniel Riolo s’est exprimé sur cette situation au micro de RMC Sport en soulignant encore l’importance du club parisien, alors qu’il est souvent critiqué et le sera probablement encore.

« La Ligue s’est fait un petit peu doubler sur cette affaire. Les clubs se sont mis d’accord pour faire une petite délégation de quelques présidents. Mais en gros, le boss de ce petit groupe, c’est Nasser Al-Khelaïfi, qui va donc aller négocier avec les diffuseurs pour leur dire de filer quand même l’oseille. Je trouve la situation coquasse.

Tous les clubs se plaignent du pouvoir du PSG, de son oseille, notamment Aulas. Tout d’un coup, ils disent ‘pas de problème, vas-y toi pour récupérer notre argent’. Mais il va le récupérer avec des gens avec qui il est en business. Il va aller voir son adjoint, patron de beIN, pour lui dire ‘au fait, pourquoi tu ne veux pas filer l’oseille ?’. C’est un petit peu fou.

Riolo « c’est le Qatar qui va sauver la Ligue 1. »

Au final, c’est le Qatar qui va sauver la Ligue 1. Comme dans le dernier appel d’offre. Les clubs ont donc indirectement demandé à Nasser de sauver la Ligue 1. Donc j’attends la rentrée, quand les gens seront débarrassés du mal actuel, les sorties anti-Qatar, les propos d’Aulas pour se plaindre, alors qu’encore une fois l’argent qu’il y a dans le foot français viendra du Qatar et du PSG.“

Que Nasser Al-Khelaïfi soit parmi les présidents du « cabinet de crise » est plutôt logique, puisque son club est de loin le plus puissant. Notamment pour ce qui est de négocier avec les diffuseurs De plus, il a un lien très direct avec beIN SPORTS, dont il est directeur général. De quoi se dire qu’il pourra se faire attendre et obtenir des garanties pour la Ligue 1. C’est malheureusement moins sûr du côté de Canal+.

Forcément, les autres clubs doivent compter sur lui. Et cette situation est finalement assez ironique. Quand on voit les critiques faites sur le Qatar à longueur de temps. Cela l’est toujours, puisque ce championnat se développe en grande partie grâce à l’investissement des qataris au PSG. Si des meilleurs droits TV arrivent à partir de la saison prochaine, c’est parce que Paris a attiré les regards, des grands joueurs et des coachs. Ce qui permet aussi à d’autres clubs d’avoir de meilleurs arguments qu’une Ligue 1 qui serait à peine considérée, à part pour ses bons centres de formation. On espère que l’apport du PSG sera un peu plus salué. Même s’il ne faut pas exagérer, il y a aussi des observateurs et dirigeants qui savent souligner l’importance du projet parisien dans le développement de la Ligue 1. Simplement, peut-être que d’autres vont  le réaliser. Dont Jean-Michel Aulas.

Publicités

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG