Restez connectés avec nous
Herrera avoue que l'arrêt de la Ligue 1 a "choqué" les joueurs du PSG
©IconSport

Club

Herrera avoue que l’arrêt de la Ligue 1 a « choqué » les joueurs du PSG

Ander Herrera, milieu de 30 ans arrivé au Paris Saint-Germain l’été dernier avec un contrat jusqu’en 2024 suite à la fin de celui qui le liait à Manchester United, a accordé une interview à AS. En plus d’avoir repoussé les rumeurs autour de Kylian Mbappé et Neymar (attaquants de 21 et 28 ans), l’Espagnol a donné son avis sur l’arrêt de la Ligue 1 2019-2020. Une décision que les joueurs parisiens n’ont pas cru dans un premier temps et dont il regrette l’impact sur la fin de la Ligue des Champions, puisque Paris aura du mal à se préparer pour jouer en août contre des équipes qui auront terminé leur championnat.

« Cela nous a beaucoup surpris. Je me souviens que dans la discussion avec l’équipe nous étions choqués, personne ne pouvait le croire. Je pense que cela a été une décision précipitée parce que le temps donne raison à la Bundesliga, et maintenant la Liga et d’autres vont faire de même. Nous sommes champions, mais gagner ainsi manque sa saveur. 

Herrera « il faudra trouver une solution. »

Cela aura un impact sur le PSG et Lyon en Ligue des Champions ?

Nous espérerons que nous, mais je crois qu’il y en aura un, parce que les autres auront repris la compétition et nous non. La compétition, c’est ce qui te donne le rythme et ce qui te permet de l’avoir régulièrement c’est le championnat. Je ne sais pas ce qu’ils vont faire, mais il faudra trouver une solution.

A l’extérieur, le PSG est jugé par ce qu’il fait en Ligue des Champions, peu importe si l’équipe est bien championnat et dans les coupes. Nous avons l’équipe pour lutter, mais je suis très prudent et superstitieux alors je ne veux pas le mentionner. Ce sera match après match. »

Clairement, les joueurs du PSG voulaient reprendre la compétition et pensaient que ce serait possible. Ce qui est compréhensible, puisqu’ils ont envie de jouer des matchs et qu’il y ait un plan de reprise qui était en préparation. Mais le gouvernement a indiqué une voie à suivre et il a fallu accepter cette décision. Certains n’y arrivent toujours pas, avec un recours qui a été déposé auprès du Conseil d’Etat par l’OL, le TFC et Amiens afin d’obtenir une reprise (le verdict devrait être donné lundi ou mardi). Paris ne peut pas vraiment compter là-dessus et doit plutôt se concentrer sur sa préparation de la reprise de la compétition au mois d’août.

Il faudrait réussir à trouver des matchs amicaux pour avoir du rythme avant de jouer les finales de coupes nationales et la Ligue des Champions. Laquelle sera une vraie épreuve, puisque les adversaires auront, normalement, pu finir leur championnat. De quoi être un peu plus en forme que les Parisiens. Lesquels vont devoir redoubler d’efforts pour combler le retard. Même si on peut penser au fait qu’il y aura peut-être de la fatigue et des blessures dans les équipes qui vont rejouer dans les prochaines semaines. Cela ne change pas le fait que le PSG va devoir faire au mieux avec la situation. Il ne sert à rien de regarder en arrière et remettre en question ce qui a été décidé.

Publicités

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club