Actu Féminin

Krahn : « Tout est beaucoup plus grand ici »

Publie le 27/09/2012 a 15:26



  • Parmi les nombreuses recrues estivales de l’équipe féminine du PSG, Annike Krahn est peut-être la plus douée et surtout la plus expérimentée de toutes. L’internationale allemande est venue à Paris pour franchir un palier et faire du PSG l’une des plus grandes équipe d’Europe.

    « Je veux encore progresser sur le plan footballistique et j’avais envie de vivre une nouvelle aventure. Ça n’a pas été facile pour moi de tourner le dos à mon pays, mais j’ai décidé de relever un défi qui, je l’espère, devrait donner un nouvel élan à ma carrière. Bien sûr, nous devons d’abord trouver nos marques collectivement. Mais la qualité est présente et notre objectif est clair : la qualification pour la Ligue des champions, a annoncé sur le site de la FIFA la joueuse de 27 ans, heureuse de travailler sous les ordres d’un grand technicien comme Farid Benstiti et désireuse d’apporter toute son expérience au jeune effectif parisien. Benstiti est un grand nom du football féminin. J’espère que sous sa direction, je pourrai m’améliorer et franchir un nouveau palier. On a ici certaines attentes envers moi. Je vais essayer d’y répondre du mieux possible, d’aider et d’orienter les jeunes joueuses. Mais ça ne marchera que si mes propres prestations sont de qualité. À Paris, je dois moi-même m’intégrer, pour commencer, me familiariser aussi vite que possible avec mon nouvel environnement et surtout apprendre la langue. Ensuite je verrai quel rôle je jouerai au sein de l’équipe, mais ça ne me dérangerait pas d’assumer des responsabilités, au contraire. »

    En tout cas, même si elle vient d’Allemagne, l’un des plus grands championnat du monde, Annike Krahn est impressionnée par la grandeur du PSG et de son projet. « Tout est beaucoup plus grand ici. Le club est doté de structures professionnelles et on sent que quelque chose d’important est en train de voir le jour. Mais le nouvel engouement que suscite le football féminin ne se limite pas à Paris. L’intérêt pour cette discipline semble progresser dans tout le pays. Les matches de première division française sont diffusés en direct à la télévision. Pour nous, c’est fantastique et cela nous procure beaucoup de plaisir de sentir cet enthousiasme qui monte, s’est réjouie l’ancienne joueuse de Duisbourg, qui espère briller sous le maillot du PSG afin d’être régulièrement sélectionnée en équipe d’Allemagne. J’espère continuer à me faire remarquer en livrant de bonnes prestations en club et aux entraînements de l’équipe nationale, pour que l’entraîneuse fasse appel à moi. Il y a une grande concurrence à mon poste, mais peut-être que mon transfert au PSG me donnera l’impulsion nécessaire pour m’imposer. »

    Publie le 27/09/2012 a 15:26

    Krahn : « Tout est beaucoup plus grand ici »

    Parmi les nombreuses recrues estivales de l’équipe féminine du PSG, Annike Krahn est peut-être la plus douée et surtout la plus expérimentée de toutes. L’internationale allemande est venue à Paris pour franchir un palier et faire du PSG l’une des plus grandes équipe d’Europe.

    « Je veux encore progresser sur le plan footballistique et j’avais envie de vivre une nouvelle aventure. Ça n’a pas été facile pour moi de tourner le dos à mon pays, mais j’ai décidé de relever un défi qui, je l’espère, devrait donner un nouvel élan à ma carrière. Bien sûr, nous devons d’abord trouver nos marques collectivement. Mais la qualité est présente et notre objectif est clair : la qualification pour la Ligue des champions, a annoncé sur le site de la FIFA la joueuse de 27 ans, heureuse de travailler sous les ordres d’un grand technicien comme Farid Benstiti et désireuse d’apporter toute son expérience au jeune effectif parisien. Benstiti est un grand nom du football féminin. J’espère que sous sa direction, je pourrai m’améliorer et franchir un nouveau palier. On a ici certaines attentes envers moi. Je vais essayer d’y répondre du mieux possible, d’aider et d’orienter les jeunes joueuses. Mais ça ne marchera que si mes propres prestations sont de qualité. À Paris, je dois moi-même m’intégrer, pour commencer, me familiariser aussi vite que possible avec mon nouvel environnement et surtout apprendre la langue. Ensuite je verrai quel rôle je jouerai au sein de l’équipe, mais ça ne me dérangerait pas d’assumer des responsabilités, au contraire. »

    En tout cas, même si elle vient d’Allemagne, l’un des plus grands championnat du monde, Annike Krahn est impressionnée par la grandeur du PSG et de son projet. « Tout est beaucoup plus grand ici. Le club est doté de structures professionnelles et on sent que quelque chose d’important est en train de voir le jour. Mais le nouvel engouement que suscite le football féminin ne se limite pas à Paris. L’intérêt pour cette discipline semble progresser dans tout le pays. Les matches de première division française sont diffusés en direct à la télévision. Pour nous, c’est fantastique et cela nous procure beaucoup de plaisir de sentir cet enthousiasme qui monte, s’est réjouie l’ancienne joueuse de Duisbourg, qui espère briller sous le maillot du PSG afin d’être régulièrement sélectionnée en équipe d’Allemagne. J’espère continuer à me faire remarquer en livrant de bonnes prestations en club et aux entraînements de l’équipe nationale, pour que l’entraîneuse fasse appel à moi. Il y a une grande concurrence à mon poste, mais peut-être que mon transfert au PSG me donnera l’impulsion nécessaire pour m’imposer. »




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Jp64

      tout est encore plus grand ici…comme toi sur la photo!!!!!

      • Nénémania

         Ah c’est pas Benstisti qui a dit ça?!

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Verratti «Nous ne sommes pas au niveau du Bayern, du Barça et du Real»

    Verratti «Nous ne sommes pas au niveau du Bayern, du Barça et du Real»

    LDC

     Lors d’un entretien accordé à Rai Sport, le milieu du Paris Saint-Germain, Marco Verratti, est revenu ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia mis à jour un post"Mercato - Un échange Diego Costa / Pastore cet été ?"
    7 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Un échange Diego Costa / Pastore cet été ?"
    7 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Aulas 'il faut aussi faire attention à cette équipe parisienne"

    Féminines – Aulas ‘il faut aussi faire attention à cette équipe parisienne »

    Actu Féminin

    C’est fait, la section féminine du Paris Saint-Germain s’est qualifiée pour les demi-finale de la Champions ...

    Vidéos PSG

    Krahn : « Tout est beaucoup plus grand ici »

    <Actu Féminin , Club , Interviews

    Parmi les nombreuses recrues estivales de l’équipe féminine du PSG, Annike Krahn est peut-être la plus douée et surtout la plus expérimentée de toutes. L’internationale allemande est venue à Paris pour franchir un palier et faire du PSG l’une des plus grandes équipe d’Europe.

    « Je veux encore progresser sur le plan footballistique et j’avais envie de vivre une nouvelle aventure. Ça n’a pas été facile pour moi de tourner le dos à mon pays, mais j’ai décidé de relever un défi qui, je l’espère, devrait donner un nouvel élan à ma carrière. Bien sûr, nous devons d’abord trouver nos marques collectivement. Mais la qualité est présente et notre objectif est clair : la qualification pour la Ligue des champions, a annoncé sur le site de la FIFA la joueuse de 27 ans, heureuse de travailler sous les ordres d’un grand technicien comme Farid Benstiti et désireuse d’apporter toute son expérience au jeune effectif parisien. Benstiti est un grand nom du football féminin. J’espère que sous sa direction, je pourrai m’améliorer et franchir un nouveau palier. On a ici certaines attentes envers moi. Je vais essayer d’y répondre du mieux possible, d’aider et d’orienter les jeunes joueuses. Mais ça ne marchera que si mes propres prestations sont de qualité. À Paris, je dois moi-même m’intégrer, pour commencer, me familiariser aussi vite que possible avec mon nouvel environnement et surtout apprendre la langue. Ensuite je verrai quel rôle je jouerai au sein de l’équipe, mais ça ne me dérangerait pas d’assumer des responsabilités, au contraire. »

    En tout cas, même si elle vient d’Allemagne, l’un des plus grands championnat du monde, Annike Krahn est impressionnée par la grandeur du PSG et de son projet. « Tout est beaucoup plus grand ici. Le club est doté de structures professionnelles et on sent que quelque chose d’important est en train de voir le jour. Mais le nouvel engouement que suscite le football féminin ne se limite pas à Paris. L’intérêt pour cette discipline semble progresser dans tout le pays. Les matches de première division française sont diffusés en direct à la télévision. Pour nous, c’est fantastique et cela nous procure beaucoup de plaisir de sentir cet enthousiasme qui monte, s’est réjouie l’ancienne joueuse de Duisbourg, qui espère briller sous le maillot du PSG afin d’être régulièrement sélectionnée en équipe d’Allemagne. J’espère continuer à me faire remarquer en livrant de bonnes prestations en club et aux entraînements de l’équipe nationale, pour que l’entraîneuse fasse appel à moi. Il y a une grande concurrence à mon poste, mais peut-être que mon transfert au PSG me donnera l’impulsion nécessaire pour m’imposer. »

    By
    @
    OTER ?>