Restez connectés avec nous

Club

Luyindula ciblé par la lutte anti-dopage

Une situation un peu folklorique lorsqu’on sait que l’attaquant parisien a été écarté du groupe professionnel par Antoine Kombouaré et qu’il ne représente donc pas vraiment l’effectif parisien.

« Je ne savais pas que c’était encore moi, et comme je suis écarté du groupe professionnel, je ne fais plus part de ma localisation. Et si un contrôleur me cherchait, il ne me trouverait pas avec les autres joueurs pros puisque je n’ai plus le droit d’y être. C’est quand même surréaliste…», a déclaré un Peguy Luyindula surpris par cette situation, qui n’a pas l’air de gêner tant que ça l’AFLD. « D’un point de vue administratif et réglementaire, Luyindula répond toujours aux critères de l’AFLD puisqu’il est toujours un salarié du PSG », a expliqué Pierre Rochcongar, président de la commission médicale de la FFF, pour Le Parisien.

Un rôle pesant donc pour l’attaquant parisien, qui va vivre une deuxième année dans le viseur de la lutte anti-dopage, ce qui n’a pas vraiment l’air de lui plaire. « Vous êtes le « couillon » de service, si je puis dire. Je devais dire en permanence où j’étais. Je passais par la secrétaire du camp des Loges pour informer l’AFLD. C’est-à-dire que si j’étais chez des amis, en vacances ou en week-end, je communiquais un téléphone où l’on pouvait me joindre », a déclaré Luyindula, qui avait été contrôlé « quatre ou cinq fois » l’année dernière. « L’inspecteur est passé au camp des Loges, l’adresse que j’avais communiquée comme étant celle où j’étais le plus souvent, aux heures d’entraînement, donc il n’y a eu aucun souci. S’il était passé à un moment où il n’y avait pas de séance, j’avais quarante-cinq minutes pour le rejoindre, sinon l’AFLD considérait que je m’étais soustrait à un contrôle

Autant dire que Peguy Luyindula n’est pas verni cette saison au PSG, avec ce rôle-cible et son écartement du groupe professionnel.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club