Restez connectés avec nous
Tuchel se confie sur sa passion pour le football, sa façon d'entraîner et sa "philosophie"

Club

Tuchel se confie sur sa passion pour le football, sa façon d’entraîner et sa « philosophie »

Thomas Tuchel, entraîneur arrivé au Paris Saint-Germain à l’été 2018, s’est confié dans le dernier épisode du reportage This is Paris. L’occasion pour l’Allemand d’évoquer son amour pour le football, sa façon de vivre son métier, sa philosophie de jeu, sa façon d’aborder l’entraînement au quotidien en étant « créatif ».

Tuchel « C’est difficile de présenter une philosophie, puisque cela doit rester vivant et adaptable. »

« Le football fait partie de moi, c’est comme un frère pour moi, grand ou petit. J’aimerais vous dire ce que je ressens quand je mets ma tenue, quand je vois la pelouse être tondue et préparée, quand je vois le terrain ici, quand je vois le ballon, quand je vois tout ça, quand je vois les joueurs, quand je planifie l’entraînement, mais c’est très difficile. Je n’ai aucun effort à faire pour apprécier le football. C’est inconditionnel. C’est une grande partie de ma personnalité et c’est un privilège de travailler dans le football tous les jours. Ce n’est même pas vraiment un travail pour moi. Mais je travaille dans cette ambiance, dans cet environnement et c’est un vrai cadeau.

Je continue à grandir et c’est fantastique. La vie continue et offre tellement de facette. Les choses changent constamment et la façon d’entraîner également. Ma philosophie change tout le temps. L’interaction avec les joueurs aussi. C’est difficile de présenter une philosophie, puisque cela doit rester vivant et adaptable. Néanmoins, je pense que l’on peut toujours reconnaître certains principes auxquels je crois. Être actifs ensemble, tout le monde défend ensemble vers l’avant. C’est mon style, celui que j’aime, que je veux voir sur un terrain.

Tuchel « On a fait un exercice avec des balles de tennis dans les mains. »

Mes méthodes ?

On me demande souvent pourquoi je fais quelque chose. Alors je réponds « pourquoi pas ? ». On essaye de changer notre routine, de découvrir de nouvelles méthodes. On introduit des petits changements dans les règles, dans le terrain. Ce n’est pas seulement pour me tester, mais pour être dans une curiosité créative. Cela afin que tout le monde soit content de venir à l’entraînement. On a fait un exercice avec des balles de tennis dans les mains, il y a une bonne raison : pour que les joueurs ne puissent pas attraper les maillots et donc le comportement défensif change un peu. On veut trouver des solutions alors on essaye des choses. C’est un jeu, il faut être créatif. »

On voit donc tout l’amour que Tuchel a pour ce sport et son métier. Bien sûr, il est possible de reprocher des choses au coach parisien dans des choix tactiques, de gestion. Mais on ne peut qu’admettre qu’il se donne à fond pour que son équipe grandisse et réussisse. D’ailleurs, il y a de vrais progrès. Et le fait d’avoir enfin une direction qui l’aide, avec Leonardo (directeur sportif) qui est là pour la communication externe et interne, pourrait bien participer à ce que Tuchel remplisse tous les objectifs. En tout cas, il fera le maximum pour que ses joueurs gardent de l’enthousiasme tout au long de la saison tout en étant préparé à toutes les situations.

Plus que de jouer d’une manière, c’est plutôt cela que le coach parisien souhaite. Que son équipe pour se sortir de tous les cas et toujours trouver des moyens pour faire mal à l’adversaire. Ce qui demande certains automatismes et une certaine forme physique. C’était donc difficile à avoir sur le début de saison. Mais on espère voir le PSG monter en puissance au fil des semaines avec une infirmerie qui se viderait enfin.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club