Restez connectés avec nous

LDC

Manardo juge l’apport d’Håland à Dortmund avant la Ligue des Champions et évoque le rapport de force avec le PSG

Manardo juge l'apport d'Håland à Dortmund avant la Ligue des Champions et évoque le rapport de force avec le PSG

Avant de rencontrer le Paris Saint-Germain en Ligue des Champions, le Borussia Dortmund s’est offert un transfert très remarqué avec la venue du jeune Erling Braut Håland (19 ans) en provenance de Salzbourg (Autriche). Recruté pour près de 60 millions d’euros, le l’attaquant norvégien s’est engagé jusqu’en Juin 2024 avec l’actuel 4ème formation de Bundesliga. Consultant pour BFM et RMC, c’est sur cette dernière que Francois Manardo, auteur de « Knysna notamment », est revenu sur l’apport de cette recrue hivernale au micro de RMC Sport.

On peut avoir deux lectures de jeu pour Håland. Sur le volume de jeu et ce qu’il t’apporte dans la profondeur, évidemment le Borussia est meilleur avec lui que sans lui. Il n’était pas le meilleur buteur du championnat autrichienaprès il y a 8 buts en Ligue des champions avec une poule qui a des des équipes comme Liverpool et Naples. Ce n’est pas infamant.

Manaro « le Borussia est un peu plus inquiet de jouer le PSG que l’inverse.

Après, il arrive et marque trois buts en l’espace de 20 minutes de jeu…Il affole sur les statistiques, oui. Mais après, au niveau des 8es de finale de Ligue des champions, c’est un adversaire que le Borussia redoute un peu plus que le PSG redoute les Allemands. De là, à ce que les Parisiens le craignent, je ne m’avancerai pas jusque-là. Le Borussia est meilleur avec Håland, mais le Borussia est un peu plus inquiet de jouer le PSG que l’inverse.

Le nouveau buteur du « BVB » n’a pas mis longtemps pour s’acclimater à sa nouvelle équipe et même s’il jouait face au 10ème de Bundesliga (14ème défense sur 18), le FC Augsburg, il faudra bien évidemment se méfier d’un joueur capable de marquer un triplé en 20 minutes pour son premier match. Le staff du PSG devra bien étudier son jeu d’ici aux huitièmes de finale dans un mois, et avoir dans le même temps colmater ses brèches défensives apparues au grand jour face à Monaco notamment.

La future opposition entre les deux formations risquent fort de se jouer à celui qui marque le plus, les deux systèmes de jeu étant plus tournés vers l’offensive que sur la défense. Avec 27 buts encaissés en 18 matchs, le Borussia se classe à la 9ème place dans le classement des meilleures défenses. Le PSG devra donc se montrer un peu plus solide que son adversaire en défense et au moins tout aussi bon en attaque, ce qui est normalement largement dans ses cordes.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans LDC