Ligue 1

PSG 2-2 Nancy : Paris n’avance plus

Publie le 10/05/2011 a 23:44



  • Deux points. C’est ce qui séparait ce soir le Paris Saint-Germain de Lyon et de la C1 ainsi que son adversaire du soir, Nancy, dix-huitième au classement, du premier non relégable. 4 minutes. C’est ce qu’il a fallu à Paris, et plus précisément, à Erding, pour ouvrir le score. Bien décalé par Hoarau, Giuly a adressé un centre parfait pour le Turc, qui a marqué d’une tête croisée peu académique (1-0, 4e).

    Mais qu’importe, Paris menait et gardait Nancy sous pression par l’intermédiaire d’une reprise de Camara sur un corner de Nenê au deuxième poteau (8e). Et puis, il y a eu comme un flottement Porte de Saint-Cloud. Un relâchement, à l’image de ce double dégagement dévissé de Chantôme puis Camara (15e). Et la sanction est tombée comme un coup de massue. Pénalty ! À la lutte en vitesse avec Féret à la 20e, Jallet, coupable d’avoir effleuré involontairement le Nancéien, est exclu par l’arbitre. Sous la bronca du Parc, N’Guemo convertit l’offrande (1-1, 21e).

    Les minutes suivantes ont été clairement à l’avantage des joueurs de Pablo Correa. Et il a fallu toute la classe et l’expérience de Greg Coupet pour détourner ce tir de Traoré consécutif à un contre adverse (25e). Paris était au bord du gouffre, et ne s’en est sorti que grâce à une réorganisation opérée par Antoine Kombouaré. En faisant entrer Landre (32e), et en lui offrant son premier match en L1, il a permis à la défense parisienne de retrouver une certaine stabilité. Dans la foulée, Nenê a trouvé le poteau de Grégorini (35e) et Paris a repris les devants. Grâce à une frappe en pivot de… Camara, hors-jeu, le tableau d’affichage était, à la pause, miraculeusement en faveur des Parisiens (2-1, 46e).

    Et Hadji est sorti du banc

    À 10 contre 11, Paris a en effet continué à souffrir en seconde période. Pourtant, les Rouge et Bleu ont failli prendre l’ASNL à son propre jeu. Nenê a tenté sa chance d’un coup franc sous la barre que Grégorini a claqué (47e) tandis qu’Hoarau n’a pu cadrer une balle de 3-1 après un contre favorable entre trois Nancéiens (64e). 5 minutes plus tard, la deuxième sentence est tombée. Elle a été l’œuvre d’Hadji, entré peu de temps avant, de la tête sur un énième centre de Bérenguer (2-2, 69e). Double buteur au match aller, le Marocain a d’ailleurs failli récidiver mais Coupet a sauvé les siens d’une déroute qui aurait laissé des traces (89e).

    La victoire aurait pourtant pu revenir au club de la capitale, qui a vu l’arbitre refuser un but à Nenê pour un hors-jeu (très) limite (79e) et la barre repousser le coup franc du Brésilien (84e), mais Paris reste bel et bien au pied du podium, à un point de l’OL avec un match en plus. Au contraire de Lille, son adversaire en Coupe de France samedi soir, qui ne laisse plus de points en route.

    Publie le 10/05/2011 a 23:44

    PSG 2-2 Nancy : Paris n’avance plus

    Deux points. C’est ce qui séparait ce soir le Paris Saint-Germain de Lyon et de la C1 ainsi que son adversaire du soir, Nancy, dix-huitième au classement, du premier non relégable. 4 minutes. C’est ce qu’il a fallu à Paris, et plus précisément, à Erding, pour ouvrir le score. Bien décalé par Hoarau, Giuly a adressé un centre parfait pour le Turc, qui a marqué d’une tête croisée peu académique (1-0, 4e).

    Mais qu’importe, Paris menait et gardait Nancy sous pression par l’intermédiaire d’une reprise de Camara sur un corner de Nenê au deuxième poteau (8e). Et puis, il y a eu comme un flottement Porte de Saint-Cloud. Un relâchement, à l’image de ce double dégagement dévissé de Chantôme puis Camara (15e). Et la sanction est tombée comme un coup de massue. Pénalty ! À la lutte en vitesse avec Féret à la 20e, Jallet, coupable d’avoir effleuré involontairement le Nancéien, est exclu par l’arbitre. Sous la bronca du Parc, N’Guemo convertit l’offrande (1-1, 21e).

    Les minutes suivantes ont été clairement à l’avantage des joueurs de Pablo Correa. Et il a fallu toute la classe et l’expérience de Greg Coupet pour détourner ce tir de Traoré consécutif à un contre adverse (25e). Paris était au bord du gouffre, et ne s’en est sorti que grâce à une réorganisation opérée par Antoine Kombouaré. En faisant entrer Landre (32e), et en lui offrant son premier match en L1, il a permis à la défense parisienne de retrouver une certaine stabilité. Dans la foulée, Nenê a trouvé le poteau de Grégorini (35e) et Paris a repris les devants. Grâce à une frappe en pivot de… Camara, hors-jeu, le tableau d’affichage était, à la pause, miraculeusement en faveur des Parisiens (2-1, 46e).

    Et Hadji est sorti du banc

    À 10 contre 11, Paris a en effet continué à souffrir en seconde période. Pourtant, les Rouge et Bleu ont failli prendre l’ASNL à son propre jeu. Nenê a tenté sa chance d’un coup franc sous la barre que Grégorini a claqué (47e) tandis qu’Hoarau n’a pu cadrer une balle de 3-1 après un contre favorable entre trois Nancéiens (64e). 5 minutes plus tard, la deuxième sentence est tombée. Elle a été l’œuvre d’Hadji, entré peu de temps avant, de la tête sur un énième centre de Bérenguer (2-2, 69e). Double buteur au match aller, le Marocain a d’ailleurs failli récidiver mais Coupet a sauvé les siens d’une déroute qui aurait laissé des traces (89e).

    La victoire aurait pourtant pu revenir au club de la capitale, qui a vu l’arbitre refuser un but à Nenê pour un hors-jeu (très) limite (79e) et la barre repousser le coup franc du Brésilien (84e), mais Paris reste bel et bien au pied du podium, à un point de l’OL avec un match en plus. Au contraire de Lille, son adversaire en Coupe de France samedi soir, qui ne laisse plus de points en route.




  • Tags de l'article : , , , , , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Gahiz94

      bon c pa catastrofike comme operation mai mintenan i fau ce concentrer pr la 3eme place!!!!

      • ultra-authentiks

        euh en cas de victoire de lyon on peut dire adieu a la ldc il faut un nul ou au mieux victoire d auxerre sinon faut pas rever vive mr thual ;)

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Mbappé Si le PSG peut éliminer le Real Bien sûr ! Si nous on n'y croit pas, qui va y croire

    Mbappé « Si le PSG peut éliminer le Real ? Bien sûr ! Si nous on n’y croit pas, qui va y croire ? »

    Club

    Kylian Mbappé, élu meilleur espoir français 2017 dans le vote organisé par Téléfoot, a répondu à ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."PSG/LOSC - Amadou "On a des regrets, on les a trop respectés en première mi-temps""
    8 days ago
    NicolasBa publié un new post."PSG/LOSC - Marquinhos "On restait sur deux défaites de suite et on ne voulait pas que ça continue""
    8 days ago

    Actualité Féminine

    Le staff des féminines du PSG a presque fait grève et demande plus de moyens, annonce RMC

    Le staff des féminines du PSG a presque fait grève et demande plus de moyens, annonce RMC

    Actu Féminin

    La défaite 1-0 à Lyon lundi soir a fait du mal à la section féminine du ...

    Vidéos PSG

    PSG 2-2 Nancy : Paris n’avance plus

    <Ligue 1

    Deux points. C’est ce qui séparait ce soir le Paris Saint-Germain de Lyon et de la C1 ainsi que son adversaire du soir, Nancy, dix-huitième au classement, du premier non relégable. 4 minutes. C’est ce qu’il a fallu à Paris, et plus précisément, à Erding, pour ouvrir le score. Bien décalé par Hoarau, Giuly a adressé un centre parfait pour le Turc, qui a marqué d’une tête croisée peu académique (1-0, 4e).

    Mais qu’importe, Paris menait et gardait Nancy sous pression par l’intermédiaire d’une reprise de Camara sur un corner de Nenê au deuxième poteau (8e). Et puis, il y a eu comme un flottement Porte de Saint-Cloud. Un relâchement, à l’image de ce double dégagement dévissé de Chantôme puis Camara (15e). Et la sanction est tombée comme un coup de massue. Pénalty ! À la lutte en vitesse avec Féret à la 20e, Jallet, coupable d’avoir effleuré involontairement le Nancéien, est exclu par l’arbitre. Sous la bronca du Parc, N’Guemo convertit l’offrande (1-1, 21e).

    Les minutes suivantes ont été clairement à l’avantage des joueurs de Pablo Correa. Et il a fallu toute la classe et l’expérience de Greg Coupet pour détourner ce tir de Traoré consécutif à un contre adverse (25e). Paris était au bord du gouffre, et ne s’en est sorti que grâce à une réorganisation opérée par Antoine Kombouaré. En faisant entrer Landre (32e), et en lui offrant son premier match en L1, il a permis à la défense parisienne de retrouver une certaine stabilité. Dans la foulée, Nenê a trouvé le poteau de Grégorini (35e) et Paris a repris les devants. Grâce à une frappe en pivot de… Camara, hors-jeu, le tableau d’affichage était, à la pause, miraculeusement en faveur des Parisiens (2-1, 46e).

    Et Hadji est sorti du banc

    À 10 contre 11, Paris a en effet continué à souffrir en seconde période. Pourtant, les Rouge et Bleu ont failli prendre l’ASNL à son propre jeu. Nenê a tenté sa chance d’un coup franc sous la barre que Grégorini a claqué (47e) tandis qu’Hoarau n’a pu cadrer une balle de 3-1 après un contre favorable entre trois Nancéiens (64e). 5 minutes plus tard, la deuxième sentence est tombée. Elle a été l’œuvre d’Hadji, entré peu de temps avant, de la tête sur un énième centre de Bérenguer (2-2, 69e). Double buteur au match aller, le Marocain a d’ailleurs failli récidiver mais Coupet a sauvé les siens d’une déroute qui aurait laissé des traces (89e).

    La victoire aurait pourtant pu revenir au club de la capitale, qui a vu l’arbitre refuser un but à Nenê pour un hors-jeu (très) limite (79e) et la barre repousser le coup franc du Brésilien (84e), mais Paris reste bel et bien au pied du podium, à un point de l’OL avec un match en plus. Au contraire de Lille, son adversaire en Coupe de France samedi soir, qui ne laisse plus de points en route.

    By
    @
    OTER ?>