Archives

Colony et Bazin sous pression

Publie le 24/03/2011 a 10:08



  • L’attribution du bail emphytéotique administratif du Parc des Princes qui devait être attribuée en début d’année, et qui fut repoussée au printemps, est une nouvelle fois repoussée à cet été.

    Colony Capital Europe associé à Vinci est le seul candidat à prétendre obtenir le bail du Parc des Princes qui devrait durer entre 40 et 60 ans. Seulement les conditions financières de Colony Capital jugés défavorables par le propriétaire du stade, la Mairie de Paris, bloqueraient les négociations.

    Les deux parties ne s’entendraient pas également sur quelques éléments non conformes au cahier des charges d’aménagement des stades pour l’Euro 2016.

    Les difficultés qu’éprouvent les deux parties à s’entendre inquiéteraient la Marie de Paris, propriétaire du Parc des Princes, au point que l’hypothèse que les négociations mènent à une échec se réveille.

    « On va vite savoir si on a une capacité à conclure ce bail ou pas, dans les deux ou trois semaines qui viennent. Si les conditions ne sont pas remplies, ça ne se conclura pas. », information d’un proche du dossier à la Mairie de Paris.

    Ces déclarations sont clairement faites pour mettre la pression sur le PDG de Colony Capital Europe, Sébastien Bazin, qui compte investir environ 100 millions d’euros.

    Même si cela reste peu probable, la Mairie de Paris pourrait donc mettre fin aux négociations et relancer un appel d’offre.

    « C’est en théorie possible, d’autres villes l’ont fait en France », indique la mairie de Paris.

    De son coté, Colony Capital n’a pas souhaité faire de commentaires.
     

    Publie le 24/03/2011 a 10:08

    Colony et Bazin sous pression
    L’attribution du bail emphytéotique administratif du Parc des Princes qui devait être attribuée en début d’année, et qui fut repoussée au printemps, est une nouvelle fois repoussée à cet été.

    Colony Capital Europe associé à Vinci est le seul candidat à prétendre obtenir le bail du Parc des Princes qui devrait durer entre 40 et 60 ans. Seulement les conditions financières de Colony Capital jugés défavorables par le propriétaire du stade, la Mairie de Paris, bloqueraient les négociations.

    Les deux parties ne s’entendraient pas également sur quelques éléments non conformes au cahier des charges d’aménagement des stades pour l’Euro 2016.

    Les difficultés qu’éprouvent les deux parties à s’entendre inquiéteraient la Marie de Paris, propriétaire du Parc des Princes, au point que l’hypothèse que les négociations mènent à une échec se réveille.

    « On va vite savoir si on a une capacité à conclure ce bail ou pas, dans les deux ou trois semaines qui viennent. Si les conditions ne sont pas remplies, ça ne se conclura pas. », information d’un proche du dossier à la Mairie de Paris.

    Ces déclarations sont clairement faites pour mettre la pression sur le PDG de Colony Capital Europe, Sébastien Bazin, qui compte investir environ 100 millions d’euros.

    Même si cela reste peu probable, la Mairie de Paris pourrait donc mettre fin aux négociations et relancer un appel d’offre.

    « C’est en théorie possible, d’autres villes l’ont fait en France », indique la mairie de Paris.

    De son coté, Colony Capital n’a pas souhaité faire de commentaires.
     




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    PSG/Barça - La billeterie est ouverte pour les déteneurs de la carte MyParis

    PSG/Barça – La billeterie est ouverte pour les déteneurs de la carte MyParis

    LDC

    Tous les supporters du Paris Saint-Germain le savent, le club de la capitale reçoit le FC ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Guillaumea mis à jour un page"Classement - Ligue 1 - PSG"
    6 days ago
    Guillaumea mis à jour un page"Classement - Ligue 1 - PSG"
    6 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair Il va falloir continuer à y croire et réagir

    Féminines – Lair « Il va falloir continuer à y croire et réagir »

    Actu Féminin

    Ce weekend, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain a concédé sa première défaite en championnat en s’inclinant ...

    Vidéos PSG

    Colony et Bazin sous pression

    <Archives
    L’attribution du bail emphytéotique administratif du Parc des Princes qui devait être attribuée en début d’année, et qui fut repoussée au printemps, est une nouvelle fois repoussée à cet été.

    Colony Capital Europe associé à Vinci est le seul candidat à prétendre obtenir le bail du Parc des Princes qui devrait durer entre 40 et 60 ans. Seulement les conditions financières de Colony Capital jugés défavorables par le propriétaire du stade, la Mairie de Paris, bloqueraient les négociations.

    Les deux parties ne s’entendraient pas également sur quelques éléments non conformes au cahier des charges d’aménagement des stades pour l’Euro 2016.

    Les difficultés qu’éprouvent les deux parties à s’entendre inquiéteraient la Marie de Paris, propriétaire du Parc des Princes, au point que l’hypothèse que les négociations mènent à une échec se réveille.

    « On va vite savoir si on a une capacité à conclure ce bail ou pas, dans les deux ou trois semaines qui viennent. Si les conditions ne sont pas remplies, ça ne se conclura pas. », information d’un proche du dossier à la Mairie de Paris.

    Ces déclarations sont clairement faites pour mettre la pression sur le PDG de Colony Capital Europe, Sébastien Bazin, qui compte investir environ 100 millions d’euros.

    Même si cela reste peu probable, la Mairie de Paris pourrait donc mettre fin aux négociations et relancer un appel d’offre.

    « C’est en théorie possible, d’autres villes l’ont fait en France », indique la mairie de Paris.

    De son coté, Colony Capital n’a pas souhaité faire de commentaires.
     

    By
    @
    OTER ?>