Archives

TFC-PSG : Continuer à voir la vie en rose

Publie le 16/10/2010 a 02:43



  • Le Paris Saint-Germain se déplace à Toulouse pour le compte de la 9ème journée de Ligue 1. PSGteam vous propose l’avant-match de cette rencontre diffusé sur Orange Sport, à 21H.

    Hoarau - Congré

    Saison 2008-2009, Paris s’incline 4-1 au Stadium. La plus large défaite du club à Toulouse.

    Les saisons se suivent et se ressemblent. Quand le PSG se déplace à Toulouse, il repart avec 0 point. Le plus souvent, il réalise même une bien piètre prestation. Depuis six saisons, Paris s’est incliné quatre fois au Stadium (pour un nul et une victoire, il y a trois et quatre ans). Une nouvelle bête noire. Les hommes d’Antoine Kombouaré auront l’occasion de rectifier le tir dès ce soir. En plus de passer devant les Toulousains au classement, Paris pourrait mettre fin à cette mauvaise série dans la ville rose.

    Toulouse est une équipe au physique impressionnant. Christophe Jallet ne s’y trompe pas. « C’est une équipe qui en impose physiquement. Dans les duels, athlétiquement, ils sont vraiment solides ». Ces dernières années, le PSG n’a jamais pu répondre au défi physique imposé par les Toulousains. Bloc solide, uni, le TFC d’Alain Casanova est difficile à bouger. Point positif pour le PSG, pour cette rencontre, Toulouse sera privé de nombreux joueurs. Et pas des moindres. Cetto, Congré, M’Bengue ou Didot sont bléssés ou suspendus. Une hécatombe dans la 5ème défense de L1. Malheureusement pour les Toulousains, leur attaque est également décimée. Seul Tafer, qui revient de blessure, et le jeune Soukouna font office de spécialistes du poste.

    La guerre du milieu

    Si Toulouse est amputé de nombreux joueurs, Alain Casanova pourra compter sur Capoue et Sissoko. Si le premier devrait évoluer en défense centrale, le second tiendra sa place au milieu. Dans ce genre de rencontre, la différence se fait au milieu de terrain. Avec l’absence de Claude Makélélé, suspendu, le PSG répondra t-il présent ? Jérémy Clément et Clément Chantôme, certainement associés au milieu, devront bloquer le puissant milieu toulousain. Selon Christophe Jallet, la victoire passera par le jeu. « On doit essayer d’imposer notre jeu pour ramener un résultat ». Pas la peine de jouer sur le plan physique donc, le PSG doit se servir de ses armes. Des armes qui peinent à être efficace et dont on attend la mise à feu.

    Une attaque dans le collimateur

    Un résultat passera par le jeu. Autant dire que Nenê ne pourra pas indéfiniment porter l’attaque parisienne à bout de bras. Le PSG devra compter sur l’ensemble de ses forces. Hoarau et Erding sont dans une mauvaise passe. Les deux joueurs ont pu goûter aux joies de la séléction durant cette trêve. Le premier sur le terrain, l’autre en tribune. Avec la mauvaise performance du premier et la non-entrée en jeu du second, le duo d’attaque parisient doit faire ses preuves. Et si cette fois-ci, Sessegnon faisait la différence ? De retour de séléction également, le Béninois s’est imposé et a marqué. Tout ça avec le brassard de capitaine. En pleine confiance, Sessegnon pourrait bien être un élement très important dans cette rencontre.

    Si sur le papier et théoriquement, le Paris Saint-Germain dispose de tous les atouts pour ramener les trois points de Toulouse, la réalité du terrain est tout autre. Paris reste sur une victoire à l’extérieur à Lens. « On r’met ça ? »

    Déclarations des entraîneurs :

    Antoine Kombouaré : C’est un match très important car il arrive juste après la trêve. J’ai besoin de savoir si l’équipe est prête à repartir au combat et à enchaîner les bons résultats. L’année dernière, on avait perdu 1-0 avec énormément de frustration, car nous avions le sentiment d’avoir laissé passer quelque chose. On avait joué sur un terrain sableux, les joueurs disaient que c’était « copacabana ». L’idée c’est de revenir avec un résultat positif cette fois. »

    Alain Casanova : La grande différence par rapport aux saisons dernières, c’est qu’ils ont une meilleure efficacité défensive. Ils ont su réajuster certains postes et obtenir une meilleure organisation collective. Il y a du talent offensif supplémentaire aussi avec l’arrivée de Nênê, qui apporte énormément et qui est dangereux sur les coups de pieds arrêtés. Paris est une équipe très performante et très compétitive

    Publie le 16/10/2010 a 02:43

    TFC-PSG : Continuer à voir la vie en rose

    Le Paris Saint-Germain se déplace à Toulouse pour le compte de la 9ème journée de Ligue 1. PSGteam vous propose l’avant-match de cette rencontre diffusé sur Orange Sport, à 21H.

    Hoarau - Congré

    Saison 2008-2009, Paris s’incline 4-1 au Stadium. La plus large défaite du club à Toulouse.

    Les saisons se suivent et se ressemblent. Quand le PSG se déplace à Toulouse, il repart avec 0 point. Le plus souvent, il réalise même une bien piètre prestation. Depuis six saisons, Paris s’est incliné quatre fois au Stadium (pour un nul et une victoire, il y a trois et quatre ans). Une nouvelle bête noire. Les hommes d’Antoine Kombouaré auront l’occasion de rectifier le tir dès ce soir. En plus de passer devant les Toulousains au classement, Paris pourrait mettre fin à cette mauvaise série dans la ville rose.

    Toulouse est une équipe au physique impressionnant. Christophe Jallet ne s’y trompe pas. « C’est une équipe qui en impose physiquement. Dans les duels, athlétiquement, ils sont vraiment solides ». Ces dernières années, le PSG n’a jamais pu répondre au défi physique imposé par les Toulousains. Bloc solide, uni, le TFC d’Alain Casanova est difficile à bouger. Point positif pour le PSG, pour cette rencontre, Toulouse sera privé de nombreux joueurs. Et pas des moindres. Cetto, Congré, M’Bengue ou Didot sont bléssés ou suspendus. Une hécatombe dans la 5ème défense de L1. Malheureusement pour les Toulousains, leur attaque est également décimée. Seul Tafer, qui revient de blessure, et le jeune Soukouna font office de spécialistes du poste.

    La guerre du milieu

    Si Toulouse est amputé de nombreux joueurs, Alain Casanova pourra compter sur Capoue et Sissoko. Si le premier devrait évoluer en défense centrale, le second tiendra sa place au milieu. Dans ce genre de rencontre, la différence se fait au milieu de terrain. Avec l’absence de Claude Makélélé, suspendu, le PSG répondra t-il présent ? Jérémy Clément et Clément Chantôme, certainement associés au milieu, devront bloquer le puissant milieu toulousain. Selon Christophe Jallet, la victoire passera par le jeu. « On doit essayer d’imposer notre jeu pour ramener un résultat ». Pas la peine de jouer sur le plan physique donc, le PSG doit se servir de ses armes. Des armes qui peinent à être efficace et dont on attend la mise à feu.

    Une attaque dans le collimateur

    Un résultat passera par le jeu. Autant dire que Nenê ne pourra pas indéfiniment porter l’attaque parisienne à bout de bras. Le PSG devra compter sur l’ensemble de ses forces. Hoarau et Erding sont dans une mauvaise passe. Les deux joueurs ont pu goûter aux joies de la séléction durant cette trêve. Le premier sur le terrain, l’autre en tribune. Avec la mauvaise performance du premier et la non-entrée en jeu du second, le duo d’attaque parisient doit faire ses preuves. Et si cette fois-ci, Sessegnon faisait la différence ? De retour de séléction également, le Béninois s’est imposé et a marqué. Tout ça avec le brassard de capitaine. En pleine confiance, Sessegnon pourrait bien être un élement très important dans cette rencontre.

    Si sur le papier et théoriquement, le Paris Saint-Germain dispose de tous les atouts pour ramener les trois points de Toulouse, la réalité du terrain est tout autre. Paris reste sur une victoire à l’extérieur à Lens. « On r’met ça ? »

    Déclarations des entraîneurs :

    Antoine Kombouaré : C’est un match très important car il arrive juste après la trêve. J’ai besoin de savoir si l’équipe est prête à repartir au combat et à enchaîner les bons résultats. L’année dernière, on avait perdu 1-0 avec énormément de frustration, car nous avions le sentiment d’avoir laissé passer quelque chose. On avait joué sur un terrain sableux, les joueurs disaient que c’était « copacabana ». L’idée c’est de revenir avec un résultat positif cette fois. »

    Alain Casanova : La grande différence par rapport aux saisons dernières, c’est qu’ils ont une meilleure efficacité défensive. Ils ont su réajuster certains postes et obtenir une meilleure organisation collective. Il y a du talent offensif supplémentaire aussi avec l’arrivée de Nênê, qui apporte énormément et qui est dangereux sur les coups de pieds arrêtés. Paris est une équipe très performante et très compétitive




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    Xavi Verratti fait partie des joueurs possibles pour le futur du Barça

    LDC – Les socios du Barça souhaitent plutôt affronter le PSG en huitième.

    Adversaires

    Lundi prochain à midi aura lieu le tirage au sort des huitièmes de finale de la ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."Le PSG disputera le Trophée Ooredoo des Champions contre le Club Africain de Tunis le 4 janvier"
    8 hours ago
    NicolasBa publié un new post."Handball - Thierry Omeyer prolonge son contrat au PSG jusqu'en 2018"
    16 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Delannoy "On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre"

    Féminines – Delannoy « On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre »

    Actu Féminin

    Demain après-midi, le Paris Saint Germain et Juvisy se retrouvent à nouveau en Division 1 féminine, ...

    Vidéos PSG

    TFC-PSG : Continuer à voir la vie en rose

    <Archives

    Le Paris Saint-Germain se déplace à Toulouse pour le compte de la 9ème journée de Ligue 1. PSGteam vous propose l’avant-match de cette rencontre diffusé sur Orange Sport, à 21H.

    Hoarau - Congré

    Saison 2008-2009, Paris s’incline 4-1 au Stadium. La plus large défaite du club à Toulouse.

    Les saisons se suivent et se ressemblent. Quand le PSG se déplace à Toulouse, il repart avec 0 point. Le plus souvent, il réalise même une bien piètre prestation. Depuis six saisons, Paris s’est incliné quatre fois au Stadium (pour un nul et une victoire, il y a trois et quatre ans). Une nouvelle bête noire. Les hommes d’Antoine Kombouaré auront l’occasion de rectifier le tir dès ce soir. En plus de passer devant les Toulousains au classement, Paris pourrait mettre fin à cette mauvaise série dans la ville rose.

    Toulouse est une équipe au physique impressionnant. Christophe Jallet ne s’y trompe pas. « C’est une équipe qui en impose physiquement. Dans les duels, athlétiquement, ils sont vraiment solides ». Ces dernières années, le PSG n’a jamais pu répondre au défi physique imposé par les Toulousains. Bloc solide, uni, le TFC d’Alain Casanova est difficile à bouger. Point positif pour le PSG, pour cette rencontre, Toulouse sera privé de nombreux joueurs. Et pas des moindres. Cetto, Congré, M’Bengue ou Didot sont bléssés ou suspendus. Une hécatombe dans la 5ème défense de L1. Malheureusement pour les Toulousains, leur attaque est également décimée. Seul Tafer, qui revient de blessure, et le jeune Soukouna font office de spécialistes du poste.

    La guerre du milieu

    Si Toulouse est amputé de nombreux joueurs, Alain Casanova pourra compter sur Capoue et Sissoko. Si le premier devrait évoluer en défense centrale, le second tiendra sa place au milieu. Dans ce genre de rencontre, la différence se fait au milieu de terrain. Avec l’absence de Claude Makélélé, suspendu, le PSG répondra t-il présent ? Jérémy Clément et Clément Chantôme, certainement associés au milieu, devront bloquer le puissant milieu toulousain. Selon Christophe Jallet, la victoire passera par le jeu. « On doit essayer d’imposer notre jeu pour ramener un résultat ». Pas la peine de jouer sur le plan physique donc, le PSG doit se servir de ses armes. Des armes qui peinent à être efficace et dont on attend la mise à feu.

    Une attaque dans le collimateur

    Un résultat passera par le jeu. Autant dire que Nenê ne pourra pas indéfiniment porter l’attaque parisienne à bout de bras. Le PSG devra compter sur l’ensemble de ses forces. Hoarau et Erding sont dans une mauvaise passe. Les deux joueurs ont pu goûter aux joies de la séléction durant cette trêve. Le premier sur le terrain, l’autre en tribune. Avec la mauvaise performance du premier et la non-entrée en jeu du second, le duo d’attaque parisient doit faire ses preuves. Et si cette fois-ci, Sessegnon faisait la différence ? De retour de séléction également, le Béninois s’est imposé et a marqué. Tout ça avec le brassard de capitaine. En pleine confiance, Sessegnon pourrait bien être un élement très important dans cette rencontre.

    Si sur le papier et théoriquement, le Paris Saint-Germain dispose de tous les atouts pour ramener les trois points de Toulouse, la réalité du terrain est tout autre. Paris reste sur une victoire à l’extérieur à Lens. « On r’met ça ? »

    Déclarations des entraîneurs :

    Antoine Kombouaré : C’est un match très important car il arrive juste après la trêve. J’ai besoin de savoir si l’équipe est prête à repartir au combat et à enchaîner les bons résultats. L’année dernière, on avait perdu 1-0 avec énormément de frustration, car nous avions le sentiment d’avoir laissé passer quelque chose. On avait joué sur un terrain sableux, les joueurs disaient que c’était « copacabana ». L’idée c’est de revenir avec un résultat positif cette fois. »

    Alain Casanova : La grande différence par rapport aux saisons dernières, c’est qu’ils ont une meilleure efficacité défensive. Ils ont su réajuster certains postes et obtenir une meilleure organisation collective. Il y a du talent offensif supplémentaire aussi avec l’arrivée de Nênê, qui apporte énormément et qui est dangereux sur les coups de pieds arrêtés. Paris est une équipe très performante et très compétitive

    By
    @
    OTER ?>