Restez connectés avec nous

Archives

« Trois points en jeu aussi importants que contre Alres-Avignon »

Pour Didier Descamps, pas question de penser au classico avant l'heure. Le match à Zilina (Slovaquie) passe avant la rencontre au parc des Princes. Et même si ce match face au PSG a toujours une saveur bien particulière, l'entraîneur Marseillais ne veut pas entendre ses joueurs parler du match de dimanche. Il a ainsi partagé sa volonté de le laisser préparer tranquillement les deux prochains matchs de son équipe pour que la pression ne retombe pas sur les épaules de ses joueurs.

"PSG-OM, on n'en parle pas. Je ne pense pas que les joueurs en parlent entre eux. Là, on a Zilina, on aura le temps d'y penser jeudi. C'est toujours un match particulier, encore plus pour les supporters, mais quand vous êtes dans une cadence de matchs, ce sont trois points en jeu aussi importants que contre Arles Avignon… Mais, vous, les médias, vous faites aussi en sorte de faire monter la sauce pour bien vendre le match… le fameux "Clasico"… !"

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Archives