Mercato

Nancy au bord du gouffre

Publie le 10/05/2011 a 11:06



  • Les joueurs qui ont tout donné samedi soir contre Lille étaient hébétés au coup de sifflet final. Malgré un match solide, de l’engagement dans les duels et un esprit collectif à toute épreuve, le match leur a bel et bien échappé.

    « Pendant vingt minutes, on était là dans le vestiaire sans une parole, sans même penser à nous changer », rapporte le milieu de l’ASNL, Pascal Berenguer.

    Il aura suffit d’un coup franc de l’étincelant Hazard dans le temps additionnel de la première période pour arracher les espoirs que les lorrains nourrissaient dans ce match et les laisser dans cette zone rouge qui semble les aspirer vers la Ligue 2.

    Les lorrains se rendent à Paris trainant une série de trois défaites et trois nuls derrière eux mais ne déposent pas les armes. A l’image de leur milieu de terrain Berenguer qui déclare : « il faut qu’on reste dans l’esprit de samedi soir si on veut réussir une performance à Paris. ».

    L’un luttant pour la Champion’s League, l’autre pour sa survie en Ligue 1, le match de ce soir s’annonce électrique au Parc des Princes.

    Publie le 10/05/2011 a 11:06

    Nancy au bord du gouffre

    Les joueurs qui ont tout donné samedi soir contre Lille étaient hébétés au coup de sifflet final. Malgré un match solide, de l’engagement dans les duels et un esprit collectif à toute épreuve, le match leur a bel et bien échappé.

    « Pendant vingt minutes, on était là dans le vestiaire sans une parole, sans même penser à nous changer », rapporte le milieu de l’ASNL, Pascal Berenguer.

    Il aura suffit d’un coup franc de l’étincelant Hazard dans le temps additionnel de la première période pour arracher les espoirs que les lorrains nourrissaient dans ce match et les laisser dans cette zone rouge qui semble les aspirer vers la Ligue 2.

    Les lorrains se rendent à Paris trainant une série de trois défaites et trois nuls derrière eux mais ne déposent pas les armes. A l’image de leur milieu de terrain Berenguer qui déclare : « il faut qu’on reste dans l’esprit de samedi soir si on veut réussir une performance à Paris. ».

    L’un luttant pour la Champion’s League, l’autre pour sa survie en Ligue 1, le match de ce soir s’annonce électrique au Parc des Princes.




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Féminines - Bruno Salomon s'attend à une finale de LDC "électrique"

    Féminines – Bruno Salomon s’attend à une finale de LDC « électrique »

    Actu Féminin

    Bruno Salomon, chroniqueur sur France Bleu, s’est exprimé à propos de la finale de la Ligue des Champions ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Johana mis à jour un page"Politique de confidentialité"
    10 days ago
    Johana publié un new page."Politique de confidentialité"
    10 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Delannoy repartir sur une saison alors que je sais que je n'ai plus la même ferveur...Ce n'est pas moi

    Féminines – Delannoy « repartir sur une saison alors que je sais que je n’ai plus la même ferveur…Ce n’est pas moi »

    Actu Féminin

    Sabrina Delannoy, défenseure de 31 ans du Paris Saint-Germain, jouera le dernier match de sa carrière ...

    Vidéos PSG

    Nancy au bord du gouffre

    <Mercato

    Les joueurs qui ont tout donné samedi soir contre Lille étaient hébétés au coup de sifflet final. Malgré un match solide, de l’engagement dans les duels et un esprit collectif à toute épreuve, le match leur a bel et bien échappé.

    « Pendant vingt minutes, on était là dans le vestiaire sans une parole, sans même penser à nous changer », rapporte le milieu de l’ASNL, Pascal Berenguer.

    Il aura suffit d’un coup franc de l’étincelant Hazard dans le temps additionnel de la première période pour arracher les espoirs que les lorrains nourrissaient dans ce match et les laisser dans cette zone rouge qui semble les aspirer vers la Ligue 2.

    Les lorrains se rendent à Paris trainant une série de trois défaites et trois nuls derrière eux mais ne déposent pas les armes. A l’image de leur milieu de terrain Berenguer qui déclare : « il faut qu’on reste dans l’esprit de samedi soir si on veut réussir une performance à Paris. ».

    L’un luttant pour la Champion’s League, l’autre pour sa survie en Ligue 1, le match de ce soir s’annonce électrique au Parc des Princes.

    By
    @
    OTER ?>