Restez connectés avec nous
Morroni explique son départ du PSG "Rester était mon premier choix"
©Iconsport

Anciens

Morroni explique son départ du PSG « Rester était mon premier choix »

Formé au Paris Saint-Germain, Perle Morroni, âgé de 23 ans, a décidé de rejoindre l’Olympique Lyonnais, après sept années passées chez les Rouge et Bleu. Dans un entretien accordé au journal Le Parisien, cette dernière a expliqué les choix qui l’ont poussé à quitter la capitale, après un titre de champion de France. 

Morroni «Rester au PSG était mon premier choix car c’est mon club de cœur»

«Le club a essayé de me conserver, les négociations ont été longues, ça a pris du temps, il y a eu des hauts et de bas. On a essayé de trouver un terrain d’entente mais ça n’a pas été possible. Rester au PSG était mon premier choix car c’est mon club de cœur, je suis une Titi. Mais parfois entre l’envie et la réalité il y a un monde d’écart. C’est une décision très difficile, mais, les négociations pour le renouvellement de mon contrat ayant pris du temps, je m’y suis préparée inconsciemment au fil des semaines. Maintenant ça va beaucoup mieux, je me suis faite à l’idée d’un départ, je me sens bien avec ça.

Morroni « pour des raisons personnelles j’ai préféré rester en France.“

En quittant Paris, je sors de ma zone de confort. J’ai tout à refaire, je dois élever mes exigences, progresser dans ma régularité, ma concentration. Le Bayern est un grand club avec un projet très intéressant. J’ai beaucoup échangé avec eux c’est la vérité. Il y avait Chelsea aussi, mais pour des raisons personnelles j’ai préféré rester en France.“

Malheureusement, dans certaines situations, les deux partis ne trouvent pas de terrain d’entente et il faut savoir prendre une décision. En rejoignant l’OL, Morroni, reste dans l’élite du football français, sportivement, c’est donc un très bon choix qui pourra lui permettre de poursuivre sa carrière dans de bonnes conditions. De son côté, le club de la capitale perd un très bon élément, mais c’est la dure loi du football.

Les négociations de contrats sont souvent compliquées et malgré une envie de poursuivre l’aventure de la part du joueur ou de la joueuse, un départ est inévitable. Pour une Titi parisienne, l’essentiel a tout de même été fait, puisqu’elle a marqué l’histoire en remportant le premier titre de champion du club. Même si l’histoire aurait pu être encore plus belle, il faut retenir l’essentiel et ce beau travail accompli.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens