Restez connectés avec nous
Alonzo "Tuchel, tu as un problème...la lune de miel est quasiment terminée"

Autour du PSG

Alonzo « Tuchel, tu as un problème…la lune de miel est quasiment terminée »

La défaite du Paris Saint-Germain 2-1 vendredi dernier face à Dijon (12e journée) est déjà la huitième en Ligue 1 pour Thomas Tuchel depuis son arrivée, et la troisième cette saison. Il n’aura eu besoin que de 50 matchs pour atteindre ce nombre de défaites. En comparaison, son prédécesseur Unai Emery avait attendu 76 matchs pour connaître sa 8e défaite. Avant lui Laurent Blanc, avait « tenu » 114 matchs . Sur le plateau de L’Equipe du Soir, après ce nouveau revers, l’ancien gardien parisien Jérôme Alonzo (2001-2008) s’est posé des questions sur l’entraîneur parisien et sur son apport.

« Quand tu n’es pas capable de mettre en place une équipe sur le papier avec cet effectif-là pour battre Dijon, c’est que mon pote, tu as un problème. Ce n’est pas la première fois que Tuchel déçoit. On parle de Manchester United, mais avant il y avait eu Guingamp aussi. Cela avait laissé des traces. Paris a perdu en quelques mois face à deux vingtièmes de Ligue 1 avec une équipe loin d’être pourrie. Il met Bernat au milieu alors qu’il est nul à ce poste, ce qui est tout le contraire de latéral gauche. C’est son métier de trouver des solutions. Il a un effectif de 23 joueurs de top niveau. Ce n’est pas 5 blessés qui devraient t’inquiéter. À un moment donné, cela fait effectivement beaucoup.

Alonzo « Fait-il des choix judicieux quand il fait tourner l’effectif ? »

Le PSG a-t-il progressé dans le jeu depuis l’arrivée de Tuchel ? Le PSG gagne-t-il les matchs quand ils sont rendus difficiles ? Fait-il des choix judicieux quand il fait tourner l’effectif ? Et la balance chefs-d’œuvre/catastrophes ? Elle penche côté catastrophes. Pour moi, la lune de miel est quasiment terminée. »

Si l’ancien gardien du PSG a un avis sans doute trop tranché et catégorique sur Thomas Tuchel, il est vrai que l’on peut se poser quelques questions. Les deux dernières défaites ont mis en lumière un manque d’engagement, de concentration. Ce qui n’est pas demander par l’Allemand, évidemment. Au contraire, il insiste souvent sur l’exigence et l’intensité. Mais alors il semble que son discours ne passe pas toujours. Cependant, il faut noter aussi que cette sensation de relâchement est loin d’être nouvelle. Le PSG a ce problème depuis plusieurs années, sans doute parce que la Ligue 1 n’est pas toujours assez stimulante.

Il faut noter également que Paris est proche de gagner en fait sur les 30 minutes, mais il y a eu un manque de réussite (20 tirs à 10 au final, avec 2 poteaux). Il y a donc tout de même une réaction. Tuchel ne parle pas dans le vent et semble avoir l’appui du vestiaire, ce n’est pas à négliger. Le tout est de progresser encore dans la concentration et l’efficacité. Il n’y a rien de dramatique non plus. Le PSG a 7 points d’avance en championnat et est parfaitement lancé en Ligue des Champions. Et Alonzo oublie qu’il y a aussi eu de très belles performances avec Tuchel. Tout n’est pas soudainement à jeter.

Nous avons aussi évoqué ce sujet dans notre dernier podcast :

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG