Restez connectés avec nous
Brouard «peux comprendre» les choix tactiques de Tuchel
©Iconsport

Autour du PSG

Brouard «peux comprendre» les choix tactiques de Tuchel

En positionnant Danilo Pereira, milieu de terrain de 29 ans, en défense centrale et Marquinhos, défenseur de métier âgé de 26 ans, en tant que sentinelle, Thomas Tuchel, coach du Paris Saint-Germain a provoqué les débats et souvent les critiques. Cependant, Régis Brouard, ancien joueur désormais entraîneur (du Racing-Union au Luxembourg actuellement) et consultant, a expliqué ce choix tactique de l’entraîneur allemand dans L’Equipe du Soir.

Brouard « Tuchel dans sa réflexion veut utiliser Marquinhos pour privilégier une récupération haute. »

« Je peux comprendre son choix, mais sa logique pose débat. Sur ces deux choix, on prend les profils des joueurs. Danilo Pereira est un milieu de terrain défensif semi-actif. Son seul rôle c’est de couper les angles de passe, les intervalles, de temps en temps d’aller choper le ballon dans les pieds des adversaires. Quand il a le ballon il oriente dans le jeu court.

Marquinhos, quand il est au milieu de terrain, c’est un joueur actif. C’est à dire que quand l’équipe adverse récupère le ballon, il est le premier détonateur pour vouloir récupérer le ballon, vite, soit en forçant l’erreur de l’adversaire, ou en permettant à un partenaire de le récupérer. Tuchel dans sa réflexion veut utiliser Marquinhos pour privilégier une récupération haute et être moins en difficulté derrière. Danilo ne peut pas faire ça au milieu de terrain. Donc il se dit qu’automatiquement il sera en difficulté derrière.

Brouard « Tous les adversaires veulent casser cette première ligne due au pressing. »

Le problème, c’est que les équipes adverses ont vu ça. Donc quand elles récupèrent le ballon, la première passe est vers l’avant. Les entraîneurs ont vu que le problème de Danilo étaient dans la prise d’appuis face aux attaquants, et donc il se trouve en difficulté. Tous les adversaires veulent casser cette première ligne due au pressing de Marquinhos pour arriver à du un contre un face à Danilo. Je pense que Tuchel est dans cette réflexion, et c’est pour cela qu’il insiste. Avec une possibilité de postes hybrides. Mais ils ont chacun leur profil. Sur le premier but de Leipzig, Marquinhos agît en défenseur central. »

Quand un joueur est habitué à jouer à un poste, il a forcément des automatismes et toutes ses capacités physiques sont adaptées à ce poste-là. Essayer de changer des joueurs qui ont dix ans d’expériences à un certain poste est très surprenant. Sur un match, il est évidemment possible d’utiliser les qualités d’un joueur à un poste différent afin de contrer le style de jeu adversaire. Mais aligner une composition d’équipe avec la volonté de faire cette inversion à chaque match reste quelque chose d’illogique. Surtout que l’équipe parisienne a plutôt besoin d’un maximum de repères et d’une base solide pour se lancer dans cette compliquée à cause du contexte (blessures et fatigue).

Malheureusement pour Tuchel, ses tentatives tactiques sont aujourd’hui mal vues puisqu’il n’y a pas les résultats escomptés derrière. Demander pendant des mois un milieu de terrain pour au final le faire évoluer en défense centrale reste inexplicable et incompréhensible. Espérons que le coach allemand revienne à la raison. Le PSG à trois matchs capitaux de Ligue des Champions, qui peuvent lui permettre de se qualifier pour les 8emes de finale, il ne faudra donc pas passer à côté et aligner enfin une composition d’équipe qui permette d’utiliser au mieux les qualités de ses joueurs. Il pourrait par exemple plutôt indiquer à Danilo comment s’adapter à son jeu, plutôt que de chercher un changement de postes. Surtout que les adversaires ont pu analyser ses défauts pour les exploiter.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG