Restez connectés avec nous
Cazarre démonte la nouvelle Ligue des Champions "aussi passionnante que la Ligue 1"
©Iconsport

Autour du PSG

Cazarre démonte la nouvelle Ligue des Champions « aussi passionnante que la Ligue 1 »

Julien Cazarre, humoriste, est revenu, dans France Football, sur la réforme de la Ligue des Champions, qu’il juge « incompréhensible » (voir ici). Toujours avec humour, il pointe du doigt les failles et n’hésite pas à « démonter » ce nouveau format. Pour lui, on pourrait retrouver une Ligue des Champions peu passionnante et beaucoup trop complexe. Ce qui ne ferait donc pas oublier le projet de Super League.

Cazarre « Une compète incompréhensible à faire faire une entorse cervicale à Bill Gates »

“Pour l’instant, l’UEFA espère qu’avec sa formule toute moisie, cela suffise à faire oublier la Super League. Alors OK, ça peut suffire à garder les plus grands clubs, mais à quel prix ? Une compète incompréhensible à faire faire une entorse cervicale à Bill Gates que même la Fédé de rugby n’oserait pas proposer. Un Championnat interminable avec une poule unique et des équipes qui ne se rencontrent pas toutes pour finir dans le même classement. »

Cazarre « Tu pourras finir éliminé derrière une équipe contre laquelle tu n’as même pas joué« 

« Tu pourras finir éliminé derrière une équipe contre laquelle tu n’as même pas joué, sachant que les premiers matches seront un round d’observation et les derniers seront pratiquement joués a 80%. C’est comme si, en L1, la qualif en Ligue des champions était attribuée aux huit premiers. Ça ferait une super tension, mon copain… Imagine le stress de Lyon, l’OM ou du PSG pour être dans les huit premiers, quel enfer ! Ils sont en passe de réussir un truc de ouf auquel on n’avait jamais osé croire : une Ligue des champions aussi passionnante que la Ligue 1. On a hâte. Oui, mais y aura plus de matches, donc plus de flouze ! Kamoulox.”

Une réforme imparfaite…

Julien Cazarre est très clair en attaquant à sa façon les dernières évolutions apportées par l’UEFA pour la Ligue des Champions. Cazarre image bien ses propos, et même s’il explique avec son humour piquant, on comprend bien que tout n’est pas très clair avec le futur de la plus belle des coupes européenne. Il pointe du doigt, le fait qu’il y ait plus de matchs et que la seule raison soit l’appât du gain au détriment de l’intensité et l’émotion. Une compétition finalement formatée pour les plus grands qui ne devraient pas trop suer pour en faire partie. Même s’il faut bien voir que tous ne pourraient pas forcément passer cette fameuse poule et qu’il y aurait donc un suspense, surtout si aucune équipe n’arrive à enchaîner pour être largement devant.

C’est vrai que l’idée d’un championnat avec plus d’équipes peut faire peur dans un calendrier déjà bien rempli, mais c’est surtout l’importance des matchs qui semble être la problématique. Il pourrait y a voir plus de rencontre mais quel en serait l’intérêt? Il a toujours la donnée financière, mais aussi l’idée de protéger les plus gros clubs contre d’éventuelles contre performances.

Mais une triste Super League.

On l’aura compris, Cazarre rejette en bloc cette nouvelle formule et rappelle indirectement que le conflit entre cette idée de faire progresser la Ligue des Champions et la création de la Super League est né aussi des visions différentes pour les tops clubs européens. Si l’UEFA compte repousser l’idée d’une Super League avec leur nouvelle réforme, alors il semble mal parti avec cette idée d’un « championnat interminable ». Le football est en train de perdre sa simplicité, sa popularité.

Chaque instance cherche son idée « farfelue », promet plus de spectacle, mais comment adhérer à une compétition dont le sens premier n’est pas vraiment saisi par tous ? Les évolutions sont nécessaires, pour faire grandir le football, mais que ce soit pour la Super League et la nouvelle Ligue des Champions, ce n’est qu’une toute petite idée du football qui est représenté. Il est important que les instances écoutes toutes les voies qui s’élèvent, car le football est en train de perdre de son pouvoir émotionnel.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG