Restez connectés avec nous
City/PSG - Bitton regrette la défaite et la manière "Paris s’est fait laminer, trimballer"
©Iconsport

Autour du PSG

City/PSG – Bitton regrette la défaite et la manière « Paris s’est fait laminer, trimballer »

Stéphane Bitton, journaliste, s’est exprimé dans sa chronique pour France Bleu Paris, après la défaite du Paris Saint-Germain, 2-1 mercredi soir, contre Manchester City lors de la 5e journée de la phase de groupe de la Ligue des Champions. Il souligne que la manière dont les Parisiens ont joué est terrible notamment au milieu de terrain. II regrette l’absence de Marco Verratti, milieu de 29 ans, mais aussi le manque d’envie général. Il ressort tout de même quelques satisfactions avec les bonnes prestations de Keylor Navas, gardien de 34 ans, mais aussi Presnel Kimpembe et Marquinhos, défenseurs de 26 et 27 ans. 

Bitton « Ce n’est même pas la défaite mais plutôt la manière qui me reste en travers de la gorge »

« J’ai beau chercher, j’ai passé la nuit à chercher, je ne vois qu’une seule bonne nouvelle de la sortie du PSG hier soir, la qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Qualifié pour la dixième fois consécutive, ce qui est remarquable, il faut le noter. Pour le reste, il faudra attendre. Paris a logiquement perdu. Ce n’est même pas la défaite mais plutôt la manière qui me reste en travers de la gorge. Une fois encore Paris a perdu le combat du milieu de terrain.

Bitton « Certes, Verratti n’était pas là et quand Verratti n’est pas là, cela change tout »

Certes, Verratti n’était pas là et quand Verratti n’est pas là, cela change tout. […]Il est la pierre angulaire du jeu parisien. Paris est allé au combat et a perdu ce combat du milieu de terrain. Pour battre City, il faut être bon partout. Hier, Paris a été bon quasiment nulle part ou trop peu. Paris ne propose rien, a trop subi. […]Paris n’a pas de collectif, ne joue pas en équipe. Quand Paris subit, Paris manque d’envie, de répondant. […]Pochettino ne sait toujours pas utiliser le talent de Lionel Messi qui devrait rayonner et être au milieu du terrain et au centre du jeu. »

Comment ne pas être d’accord avec les propos de Bitton, le PSG a déçu en livrant une prestation collective inquiétante. Jamais ils n’ont semblé maîtriser leur sujet. Mais il y a la qualification qui laisse les portes ouvertes pour l’avenir, le printemps. City a été au-dessus dans tous les compartiments du jeu, mais c’est bien au milieu que les choses ont dérapé. Les joueurs de Pochettino, n’ont pas réussi à mettre le pied sur le ballon et pire, ils n’ont jamais joué dans le sens du jeu, laissant les Citizens jouer haut sur le terrain dans une atmosphère insoutenable. 

Alors, oui, Marco Verratti n’était pas là. Mais le PSG peut-il encore compter sur lui ? Sa présence se fait rare et il brille par ses absences. Bien sûr, c’est l’atout numéro 1 pour le PSG au milieu. Il sort du pressing, fait reculer l’adversaire, alimente les joueurs offensifs en ballons. Sans lui, la bataille a été vite perdue et c’est cela qui est le plus inquiétant.

Les autres milieux n’ont pas les qualités de Verratti, mais ils n’ont même pas essayé de se faire mal, ou de tenter des choses. Ils sont restés à subir et contre City, c’est voué à l’échec. Il y a des éléments à charge contre Pochettino. Il fait des changements bizarres et non-réfflechis, il utilise Lionel Messi, attaquant de 34 ans, dans un rôle qui ne va pas à La Pulga. Sans proposition, Paris n’ira pas beaucoup plus loin, il faut construire cette équipe, lui donner un cap, car ce n’est plus possible de voir une équipe de cette qualité, acculée sur son but. Le PSG ne sait pas défendre et gâche le pouvoir offensif de l’effectif en proposant si peu de jeu. Il faut un réveil collectif sans quoi, ce PSG là tombera dans les oubliettes.

Bitton « Sans eux, l’addition aurait été plus salée »

« La aussi j’ai beaucoup cherché. On va dire le trio défensif, Navas, Marquinhos et Kimpembe. Ce sont les trois qui ont permis au PSG d’arriver à la pause sur le score de 0-0. Sans eux, l’addition aurait été plus salée, particulièrement en première mi-temps où Paris s’est fait laminer, trimballer comme pas possible. »

Il faut dire que les deux défenseurs centraux et le gardien du PSG ont fait ce qu’ils avaient à faire. Ils ont joué bas, mais ils ont aussi été abandonnés par un milieu de terrain pas au niveau attendu. Le score reflète mal la physionomie de la rencontre, les Parisiens auraient pu prendre plus de buts sans que cela ne choque vraiment. 

Il y a eu plusieurs classes d’écart et c’est peut-être le signal d’alarme pour que les choses changent. Voir Paris à ce point en difficulté n’était pas arrivé souvent ces dernières années. Mais le PSG a déjà renversé des situations et surtout, aucune équipe ne souhaitera tomber sur eux en 8e de finale. Car Paris est capable de tout, du pire comme mercredi soir, mais aussi du meilleur.

La réaction de Pochettino :

La réaction de Marquinhos :

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG