Restez connectés avec nous
Da Fonseca "Les sept autres joueurs du PSG doivent être les garants de l’organisation"
©Iconsport

Autour du PSG

Da Fonseca « Les sept autres joueurs du PSG doivent être les garants de l’organisation »

Face au FC Bruges (1-1, retrouvez le résumé ici), lors de la 1ere journée de la phase de poules de la Ligue des Champions 2021-2022, la MMN (Messi, Mbappé, Neymar) ne s’est créé que peu d’occasions. Depuis ce match, plusieurs observateurs ont fait part de leurs inquiétudes par rapport à un déséquilibre dans le jeu. Néanmoins, si certains préfèrent se plaindre sur le manque d’implication des attaquants parisiens, d’autres considèrent que la responsabilité de la MMN est minime. Omar Da Fonseca, ancien attaquant argentin et parisien désormais consultant pour beIN SPORTS estime que le reste de l’équipe doit se mettre au service du trio. Il a expliqué son point de vue dans Le Parisien.

Da Fonseca « Il y a une vraie philosophie à imposer. »

« L’équipe doit se mettre au service du trio ?

Absolument ! Dit comme ça, c’est péjoratif, ça minimise la qualité de ce qu’ils ont à faire. Mais il faut que les sept autres privilégient l’implication à l’inspiration. On peut raconter ce qu’on veut mais Messi ne défendra jamais, Neymar le fait mais avec la même envie que ma petite fille au moment d’aller à la crèche…

Les sept autres joueurs du PSG doivent être les garants de l’organisation et de la lucidité à la perte du ballon. Il y a une vraie philosophie à imposer. Paris sera obligé de montrer une supériorité dans le jeu, de tenir le ballon et de prendre le risque d’aller jouer dans le camp adverse.

Da Fonseca « L’influence de ces trois mecs ne doit pas faire naître de complexe chez les autres. Pochettino a un drôle de boulot. »

La mission de Pochettino est de mettre le talent en valeur mais aussi de donner un cadre, une mission précise à chacun des sept autres en s’appuyant sur une méthodologie de base. L’envers du décor, ça peut en chambouler certains. N’est-ce pas ce qui arrive à Wijnaldum, qui semble souffrir d’une espèce de timidité compétitive ? L’influence de ces trois mecs ne doit pas faire naître de complexe chez les autres. Pochettino a un drôle de boulot. »

Messi n’a jamais été un attaquant qui participe beaucoup aux efforts défensifs et ce n’est pas à 34 ans qu’il va changer cela. Mais il faut tout de même assurer un certain minimum pour le bien de l’équipe, tout en étant prêt à attaquer pour maintenir l’équipe adverse en danger. Neymar et Mbappé peuvent participer davantage, le Brésilien l’a d’ailleurs fait contre Bruges. De toute façon, une équipe ne peut pas se priver de 3 joueurs dans la récupération du ballon au très haut niveau. Cependant, il est possible d’aider sans multiplier les courses défensives jusqu’aux 30 mètres parisiens.

C’est à Mauricio Pochettino, entraîneur du Paris Saint-Germain, et son staff de trouver une alchimie. Il faut une philosophie pour toute l’équipe, avec des joueurs qui sont bien utilisés. L’idée semble plutôt être de jouer haut, d’enchaîner les buts, quitte à prendre quelques risques. Cela peut tout à fait fonctionner. Mais il faut justement que les attaquants défendent aussi, avec un premier pressing dès la perte de balle. Ce dernier ne pas partir du milieu alors que les attaquants resteraient immobiles. Cela donne trop de place à Bruges.

Maintenant, c’est à chacun d’accepter les efforts à fournir pour former un vrai collectif, une équipe forte. Certains devront probablement être un peu plus « travailleurs » que d’autres. Mais il ne vaut mieux pas exempter des joueurs de la tâche défensive. Normalement, les Parisiens ont l’expérience pour le savoir.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG