Restez connectés avec nous
Galtier souligne que "l'opinion en général prend plaisir à voir Paris titillé par d'autres équipes"
©Iconsport

Adversaires

Galtier souligne que « l’opinion en général prend plaisir à voir Paris titillé par d’autres équipes »

Le Paris Saint-Germain n’est pas impérial cette saison. Cela n’empêche pas Christophe Galtier, l’entraineur du Lille Olympique Sporting Club (second à la différence de buts avant le début de la 22e journée de Ligue 1) présent en conférence de presse, de se montrer prudent face aux chances de son équipe en Ligue 1. Même s’il conçoit que l’opinion publique souhaite plus de « bagarre », pour le « suspense », il veut surtout se concentrer sur ce qui se passe derrière eux, c’est la condition sine qua non pour être au contact de Paris.

Galtier « ils veulent voir Paris en danger pour le titre national. Ils veulent une bagarre »

« Je le vois, je le lis, je l’entends. Je ne pense pas que les gens veulent voir spécialement Lille ou Lyon dans la bataille, mais ils veulent voir Paris en danger pour le titre national. Ils veulent une bagarre car il n’y en a pas eu depuis un certain moment. Souvent, à mi-parcours, Paris avait pris ses distances. Ce n’est pas le cas cette fois-ci pour différentes raisons.

Galtier « Je regarde ce qui se passe derrière. »

C’est vrai que l’opinion en général prend plaisir à voir Paris titillé par d’autres équipes, mais ce n’est pas lié à Lille ou Lyon. C’est juste que ça crée du suspense. Je regarde ce qui se passe derrière parce que plus on prendra de points d’avance, mieux ce sera. Et si on prend beaucoup de points d’avance, ça voudra dire qu’on est au contact de Paris ».

Une fois n’est pas coutume, la Ligue 1 propose un scénario avec du suspense. L’opinion publique se réjouit de cette « bagarre » comme le dit Galtier. D’ailleurs, les supporters parisiens se lassent aussi de survoler le championnat année après année. Cette situation, où trois équipes sont au contact, amène un peu d’intérêt au résultat final de cette Ligue 1 cette saison. L’indécision est un vecteur très important dans le sport notamment au niveau des émotions. Si un résultat est acquis à l’avance, il a moins de saveur. Galtier a raison de rappeler que peu importe le concurrent, le public appréciera toujours de voir un club titiller l’ogre qui rafle tout.

Concernant les ambitions réelles, l’entraîneur de Lille ne se mouille pas. Il connaît la musique et sait que son équipe aurait vite fait de se brûler les ailes notamment face au métronome parisien. En effet, le PSG, à défaut de proposer un spectacle de qualité depuis 6 mois, est toujours bel et bien présent à la première place du classement. Même au plus mal, ils n’ont pas sombré.

Cela montre aux Lillois et aux adversaires en général, que pour l’emporter, il faudra faire encore mieux que les Rouge et Bleu qui se ratent rarement. Galtier veut avancer prudemment, conscient qu’il y a un coup à jouer, mais en faisant attention à ne pas dégoupiller. Il marche sur un fil pour maintenir son groupe dans un état compétitif, il le sait et ne veut pas que son groupe se déconcentre et pèche par orgueil, car au fond, battre le PSG n’est pas l’objectif, mais cela serait, si les conditions sont réunies, la cerise sur le gâteau.

Retrouvez ici notre Podcast à propos des premiers apports de Pochettino au PSG et les points à améliorer.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires