Restez connectés avec nous
Jallet explique et comprend la colère de Leonardo après PSG/Lens

Autour du PSG

Jallet explique et comprend la colère de Leonardo après PSG/Lens

Christophe Jallet, arrière droit qui a arrêté sa carrière l’été dernier à 36 ans après être notamment passé par le Paris Saint-Germain (2009-2014), est dorénavant consultant et était sur le plateau de Canal+ afin de revenir sur la victoire parisienne 2-1 contre le RC Lens samedi dans le cadre de la 35e journée de Ligue 1. Laquelle a notamment été marquée par la grande colère du directeur sportif parisien Leonardo dans les couloirs après le match à l’encontre de l’arbitre Jérôme Brisard. Certains s’en offusquent, mais l’ancien latéral a été plus compréhensif.

« C’est le contexte général qui fait que Leonardo est sous pression un petit peu. Forcément, défaite en Ligue des Champions mercredi, ils sont à la lutte pour le titre et ils n’ont aucune garantie de l’avoir. C’est une saison où ils peuvent gagner beaucoup de choses, mais également rien avoir. Donc forcément c’est un moment de tension à trois jours d’un match très important.

Jallet « Leonardo avait vraiment peur de perdre Neymar sur une faute qu’on aurait pu éviter. »

Samedi, Neymar a subi pas mal de fautes. Je pense que Leonardo avait vraiment peur de perdre Neymar sur une faute qu’on aurait pu éviter parce qu’à un moment, Neymar s’agace et forcément l’adversaire aussi. », propos relayés par Foot Radio.

La colère de Leonardo n’est pas forcément sage, mais il n’y a pas de quoi être choqué. Il n’a pas été insultant et une grande frustration était compréhensible. Neymar a subi de très nombreux coups, tous n’ont pas été sifflés et quand ils l’ont été on a eu le sentiment que des cartons manquaient. Sans oublier que des fautes ont été sifflées contre le Brésilien alors qu’ils se défendaient, comme sur un ceinturage duquel il voulait sortir ses bras.

Il y a en plus eu une dernière faute évidente oubliée par l’arbitre. Il n’est pas illogique que les Parisiennes s’agacent finalement et donc que le directeur sportif s’exprime. Malheureusement, il peut risquer une suspension. Mais ce serait bien de voir une vraie remise en question et une progression de l’arbitrage. C’est terrible de voir aussi peu de protection autour des joueurs, qui sont pourtant essentiels pour le jeu.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG