Restez connectés avec nous
Katoto, ses demandes au PSG et la concurrence dévoilées par RMC Sport
©IconSport

Autour du PSG

Katoto, ses demandes au PSG et la concurrence dévoilées par RMC Sport

Alors que la prolongation du contrat de Marie-Antoinette Katoto, buteuse de 23 ans du Paris Saint-Germain, a pris un coup derrière la tête après les déclarations de la joueuseRMC Sport a fait un point sur ce dossier brûlant du prochain mercato du PSG. On apprend qu’une réunion a eu lieu entre Ulrich Ramé, manageur général de l’équipe féminine du PSG et l’entourage de Katoto. Le club a réaffirmé sa volonté absolue de prolonger la meilleure buteuse de l’histoire du club. Cependant, le clan Katoto attend la réponse de la contre-proposition faite au club parisien. À noter que la concurrence, notamment de l’Olympique Lyonnais se fait insistante. 

« Une dernière réunion a encore eu lieu en cette fin de semaine entre Ulrich Ramé, et l’entourage de la numéro 9. Notamment en réaction aux déclarations de cette dernière. Via la voix du manager général de la section féminine, le club de la capitale a réitéré sa volonté absolue de prolonger Marie-Antoinette Katoto. Avec une volonté d’accélérer les choses rapidement.

Les doléances de Katoto et de son clan

Si la tendance est toujours à un départ de « MAK », la priorité reste donnée à Paris dans les négociations. Le clan Katoto attend désormais le retour de sa contre-proposition faite au club. Un document assorti notamment de doléances et de « garanties solides » sur le projet sportif parisien. L’attaquante et son entourage souhaitent construire sur la durée à Paris, éviter les exodes de joueuses comme Paris a pu le connaître l’été dernier (Paredes, Endler, Morroni…) qu’elles soient cadres ou jeunes en devenir. Miser sur des jeunes joueuses à fort potentiel.

Evidemment dans les doléances, il y a le refus de jouer la saison prochaine avec Kheira Hamraoui. Et un effort demandé sur l’avenir d’Aminata Diallo en fin de contrat en juin prochain. Nul doute que de nouveaux rendez-vous vont avoir lieu dans les prochaines semaines une fois le retour du club effectué. »

C’est un coup de tonnerre qui s’est abattu sur le PSG après les déclarations de sa meilleure joueuse. On savait que la saison avait été éprouvante avec l’histoire autour du cas de Kheira Hamraoui. Mais tout ne semble pas perdu. La joueuse privilégie le PSG à condition que le club accède à ses demandes. Des demandes surtout d’ordre sportif qui ne sont pas sans rappeler le cas Kylian Mbappé, attaquant de 23 ans, chez les hommes. Katoto veut des garanties solides sur le futur du projet parisien. C’est aussi une demande légitime pour une joueuse qui a tellement d’importance dans le jeu des Parisiennes. 

Au dernier mercato, de nombreuses joueuses sont parties du PSG vers d’autres cieux et cela n’a semble t-il pas plu à la principale intéressée. Elle ne souhaite pas revivre un pareil mercato avec le sentiment de repartir en arrière à chaque fois. La section féminine du PSG s’est affaiblie, c’est une certitude. De plus, la joueuse, ne veut plus jouer avec Hamraoui, on le comprend aussi. Le climat est délétère entre certaines joueuses et l’ancienne milieu de terrain de Lyon. Il est difficile de se projeter sur une signature dans de telles conditions. Aminata Diallo est elle en partance, mais Katoto semble vouloir que le PSG continue avec elle pour les saisons prochaines. 

On l’aura compris, le PSG n’a pas d’autres choix, s’il veut garder sa pépite, que d’accéder à ses demandes. La joueuse a pris la main sur ce dossier et plus rien ne semble pouvoir faire un compromis, si ce ne sont ses propres demandes. On en revient toujours au même débat, les joueurs/joueuses aussi bons (nes) soient-ils (elles), peuvent-ils prendre en orage le club ? Il semblerait que Paris veuille toujours les meilleures joueuses et Katoto fait partie de celles-là. Il va y avoir d’autres rencontres, mais le PSG sait déjà à quoi s’en tenir. Il y a de la concurrence, alors si Katoto sent que les choses n’iront pas dans son sens, elle est libre de claquer la porte et de mettre du désordre dans la légitimité du PSG au plus haut niveau. C’est encore un dossier dont ce serait bien passé le PSG. Mais tout n’est pas perdu. Katoto veut choisir le PSG, à ses conditions, mais la porte reste ouverte.

La concurrence fait rage pour s’attacher la buteuse parisienne

« Pendant que les négociations se poursuivent, la concurrence se fait de plus en plus insistante. L’Olympique Lyonnais et le FC Barcelone ont formulé des offres au représentant de l’attaquante. Les échanges se sont intensifiés récemment notamment avec l’Olympique lyonnais. Les postulants anglais semblent avoir décroché du wagon, ne pouvant pas lutter financièrement. Une source proche du dossier indiquant « que seulement quelques clubs européens peuvent s’offrir Katoto ». « 

Parce que oui, si le PSG ne trouve pas d’accord, c’est très certainement chez la concurrente numéro 1 que devrait partir Katoto. Déjà que le PSG a du mal à suivre le rythme infernal des Lyonnaise, céder sa meilleure attaquante serait une régression totale. Le FC Barcelone, tombeur des Parisiennes en Ligue des Champions la saison dernière, est aussi sur les rangs. De quoi inviter les dirigeants du PSG à considérer ce dossier de manière très sérieuse. Il faut un plan qui aille à tout le monde et tenter de faire un compromis. En attendant, le PSG est acculé sur tous les fronts et s’apprête à vivre un été mouvementé.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG