Restez connectés avec nous
Le Graët a un espoir pour les finales de coupes en août et évoque les décisions pour le classement
©IconSport

Autour du PSG

Le Graët a un espoir pour les finales de coupes en août et évoque les décisions pour le classement

Noël Le Graët, président de la Fédération Française de Football, a répondu aux questions du Télégramme suite à l’annonce ce mardi du Premier ministre Edouard Philippe de la fin de la saison 2019-2020 des sports collectifs puisqu’il n’y aura pas de manifestation sportive avant le mois de septembre. L’occasion de repousser clairement l’idée d’une fin de saison durant l’automne (et la prochaine qui aurait été jouée seulement sur l’année civile 2021), mais aussi d’évoquer la possibilité de jouer les finales de coupes nationales (Coupe de France et Coupe de la Ligue) au mois d’août à huis clos.

Le Graët « Nous avons posé la question par courrier à la ministre des sports. »

« On a informé le Comex, ce qu’il savait déjà, que la Ligue 1 et la Ligue 2 ne démarraient pas, que le National ne démarrait pas non plus ni la D1 féminine. Ces quatre compétitions sont définitivement arrêtées pour la saison 2019-2020.

Une reprise à l’automne est écartée ?

Oui, car par rapport à l’UEFA c’est impossible. L’UEFA commence ses compétitions en août. Et le championnat de France de première division, pour que ça puisse passer sur l’année prochaine de part les matchs de l’Equipe de France qui n’ont pas eu lieu (2 en mars et 2 en juin), doit débuter mi-août. Alors ce que je n’ai pas bien compris (des annonces d’Edouard Philippe), c’est si on pourrait jouer à huis clos au mois d’août. Nous avons posé la question par courrier à la ministre des sports.

Le Graët « j’espère que ce sera possible. Qu’on fasse que la Coupe de France puisse avoir lieu début août avant la Coupe de la ligue puis le championnat. »

Il n’est pas sûr que le championnat reprenne le 23 août ?

Non, je ne peux pas l’affirmer, j’espère que ce sera possible. Qu’on fasse que la Coupe de France puisse avoir lieu début août avant la Coupe de la ligue puis le championnat. Mais je n’ai aucune certitude. »

Ainsi, il semble bien qu’il soit à oublier d’avoir une fin de Ligue 1 2019-2020 qui serait encore décalée. C’est fini, il faut l’accepter. Cela notamment parce qu’il faut rester à peu près dans le rythme que les autres associations membres de l’UEFA. Il y a eu d’autres championnats définitivement arrêtés (comme les Pays-Bas) et d’autres ont encore l’espoir de reprendre. Mais il n’est pas question de finir durant l’automne. La Ligue des Champions est toujours évoquée pour août, avec le Paris Saint-Germain qui a bien l’intention de jouer suite à sa qualification en quart de finale.

Pour ce qui est des coupes, on peut comprendre l’envie de réussir à les jouer afin de pouvoir donner le trophée et la qualification européenne le plus justement possible. Mais on est encore loin de la certitude qui soit possible. On note aussi un énorme flou du mercato estival qui devra être éclairci.

En attendant, le football français doit trancher pour ce qui de la façon de prendre le classement suite à cet arrêt soudain et définitif. RMC Sport a fait le point sur les 3 options (s’arrêter aux matchs aller, prendre le classement de la 27e journée ou faire un indice de performance pour éliminer le problème des matchs en retard). Le Graët a exprimé sa position à ce sujet.

Le Graët « deux montées et donc deux descentes de Ligue 1. »

« Je suis pour l’application des règlements. Il devrait donc y avoir 2 montées de National en D2, la D2 devrait avoir deux descentes et deux montées et donc deux descentes de Ligue 1 car je ne vois pas comment on pourrait faire des barrages.

Sur la base de la dernière journée complète jouée ?

Oui complètement, il n’y a pas d’autre solution. C’est la dernière journée qui comptera pour les équipes européennes, sauf si la Coupe de France, qui est prioritaire, peut se jouer, et si Saint-Etienne l’emporte. »

Il y aurait en effet du sens à garder le système le plus proche de ce qui est prévu dans les règles (les barrages étant en effet probablement à oublier, à moins de les placer en août comme les finales de coupes). Même s’il y a un sentiment d’injustice puisque tous les matchs ne sont pas joués. Mais il n’y aura rien de parfait face à une telle situation. Alors rester dans la norme et le mérite obtenu sur le terrain semble sensé. Reste à voir ce qui sera finalement décidé.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG