Restez connectés avec nous
Leipzig/PSG - Les tops et flops d'un match qui porte bien son nom
©Iconsport

Autour du PSG

Leipzig/PSG – Les tops et flops d’un match qui porte bien son nom

Ce mercredi soir, le Paris Saint-Germain a fait un match nul 2-2 (voir résumé ici) contre le RB Leipzig lors de la 4e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions 2021-2022. On vous présente les tops et les flops de cette rencontre.

Tops –

Le doublé de Georginio Wijnaldum.

Wijnaldum est en difficulté depuis son arrivée au PSG et on ne peut pas dire que tous les problèmes dans le jeu ont été résolus ce mercredi soir. Cependant, le Néerlandais a réussi quelques bonnes passes et a surtout inscrit un doublé. Cela permet au moins d’éviter la défaite alors que les autres joueurs ont été inefficaces. Et cela devrait aider le Néerlandais à gagner en confiance.

L’arrêt de Gianluigi Donnarumma sur penalty

Donnarumma n’a pas fait son meilleur match au PSG. On aurait aimé qu’il réagisse sur l’ouverture du score, même si elle était difficile à éviter. Mais au moins, il a repoussé le penalty pour éviter le 2-0. Lequel n’a pas suffi à s’imposer finalement, mais au moins éviter à l’équipe d’être dans une situation très difficile malgré son entame ratée. Un arrêt important pour avoir un peu de positif dans cette soirée décevante.

Le PSG reste bien placé pour se qualifier.

Le match nul n’est pas réjouissant et le PSG perd la première place avec Manchester City qui passe devant : 9 points contre 8. Mais au moins les Parisiens ont 4 unités d’avance sur le Club Bruges et 7 sur Leipzig. Ainsi, pour se qualifier il « suffira » de ne pas perdre contre Bruges lors du dernier match au Parc des Princes. Ce peut même être réglé avant, en fonction des résultats de la 5e journée. Il faudrait gagner à Manchester pour avoir un bon espoir de finir à la première place.

Flops –

L’entame et la fin de match.

On ne peut pas dire que le « milieu » du match a été réjouissant, mais au moins le PSG a eu des occasions et quelques phases de relative maîtrise. En revanche, il a mis 15 minutes a lancé son match et a encore raté la fin. Des trous d’air qui deviennent inquiétants en novembre et que Paris payent logiquement. Il va être temps de faire plus que 25 minutes au moins correctes dans un match.

Une égalisation cadeau.

Malgré sa performance plutôt décevante, le PSG tenait la victoire à quelques minutes de la fin. Mais Presnel Kimpembe a commis une faute grossière et très évitable pour offrir un penalty. Cela vient achever un nouveau match plutôt inquiétant du défenseur central 26 ans, alors que ses prestations complètes sont rares ces derniers mois.

Mbappé inefficace.

Paris a craqué a la fin, mais aurait pu mener plus largement malgré ses défauts dans le jeu. C’est Mbappé qui a eu les plus grosses occasions et il a soit tiré sur le gardien, soit à côté. Malgré ses qualités, c’est un rappel qu’il lui reste des progrès à faire. Peut-être qu’il ne faudrait pas s’en prendre à Zlatan Ibrahimovic quand il le souligne.

Toujours rien de clair.

Que l’on se concentre sur le schéma ou l’animation, l’idée du coach Mauricio Pochettino n’est toujours pas claire. Un peu de défense à 3 mais pas trop, une relance laborieuse, peu d’occasions créées en dehors des contres, un pressing effectué à peine moitié…les joueurs parisiens semblent toujours jouer de façon très aléatoire. Il faut du temps pour avoir un collectif très fort, mais on devrait voir des progrès.

Des changements très tardifs.

L’équipe était clairement en souffrance, en train de perdre le fil, mais les minutes passaient sans que rien ne change. Pas de modification de schéma pour tenter d’améliorer les choses et des joueurs qui ne rentrent qu’à la 84e minute, puis la 93e. Cela n’aide pas à retrouver du contrôle, ou de la confiance pour ceux qui jouent si peu.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG