Restez connectés avec nous
Pancrate s'emerveille sur Messi "quel plaisir de le voir jouer en vrai"
©Iconsport

Anciens

Pancrate s’emerveille sur Messi « quel plaisir de le voir jouer en vrai »

Lionel Messi a une nouvelle fois été décisif samedi dernier avec le Paris-Saint Germain lors de la victoire contre Brest (1-0, 7e journée de Ligue 1). Fabrice Pancrate, ancien attaquant du PSG, a profité d’une interview donnée au journal Le Parisien pour donner son sentiment sur l’Argentin.

« Je ne dirais pas qu’on a retrouvé Messi parce qu’en fait on ne l’avait pas perdu. Il était dans une phase d’adaptation, après vingt ans dans le même club. C’était juste une question de temps, de patience, de déclic. Donc, pour moi, ce qu’il fait aujourd’hui c’est du Messi, c’est tout naturel. Certes, il ne marque pas trop, mais quand vous voyez l’impact qu’il a sur le jeu, sa vista, les passes improbables qu’il trouve »

« Le ballon est son ami »

« Quel plaisir de le voir jouer en vrai. Dès qu’il a le ballon, c’est un régal. Il n’a pas de déchet. Lui, le ballon c’est son ami. C’est incroyable. Même moi qui suis amoureux du football, je disais à mes amis : oui, j’avoue, je paierais pour le voir jouer. Tout le monde pensait que Paris l’avait juste pris pour son nom, qu’il était sur la fin. Mais non. Si Messi a relevé ce challenge-là, c’est qu’il s’en sentait capable ».

À maintenant 35 ans, Lionel Messi en est déjà à 3 buts et surtout 7 passes décisives en championnat cette saison. Le septuple n’a rien perdu de sa superbe et de sa « vista ». L’attaquant argentin continue de rayonner de toute sa classe par sa vision du jeu et son toucher de balle que peu de joueur peuvent se targuer d’avoir, si ce n’est peut-être son compère Neymar. Tout ça pour le plus grand plaisir des spectateurs du Parc des Princes qui peut profiter de ces moments avec Messi au PSG.

NDLR: Fabrice Pancrate a joué 132 matchs sous le maillot parisien entre 2004 et 2009 pour un total de 14 buts marqués.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Anciens