Restez connectés avec nous
PSG/Newcastle - Rothen s'en prend au milieux parisiens et leurs "passes latérales"

Anciens

PSG/Newcastle – Rothen s’en prend au milieux parisiens et leurs « passes latérales »

Jérôme Rothen, ancien joueur du Paris Saint-Germain, était au micro de RMC Sport après le match nul 1-1 face à Newcastle (résumé vidéo PSG/Newcastle) ce mardi au Parc des Princes dans le cadre de la 5e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions 2023-2024. Il n’a pas caché sa déception et a logique tancé le manque d’initiative des milieux de terrain parisiens qui ont été coupables à ses yeux de ne pas prendre assez de risques. Pour lui, c’est encore un problème plus grave que les occasions manquées par Bradley Barcola, attaquant de 20 ans, qui a été vivement critiqué par Daniel Riolo.

Rothen « Face à une défense aussi regroupée, quand tu es milieu de terrain, tu as le droit de faire des passes »

« Sur l’ensemble du match, pourquoi le PSG a dominé comme ça et a été inoffensif à faire des passes latérales ? Face à une défense aussi regroupée, quand tu es milieu de terrain, tu as le droit de faire des passes. Quand Vitinha entre, il y a une animation offensive différente. Dans les dix dernières minutes, Barcola rate quatre grosses occasions. Mais avant ça, il y a eu un match ? Est-ce qu’il y a eu beaucoup d’opportunités ? »

On peut être déçu, regretter toutes formes de choses, trouver des coupables, c’est le jeu. De toute façon, on ne demande pas à Rothen de faire des analyses plus construites, il ne s’embête pas avec cela. Le milieu parisien a joué comme il le fallait et les attaquants ont eu des occasions. C’est regrettable de ne pas avoir marqué dans le jeu pour le PSG et c’est un axe d’amélioration très important dans un match de ce niveau.

Cela fait aussi partie de l’apprentissage cher à Luis Enrique. Dans ce match, si le PSG gagne largement, il n’y a rien à redire et instantanément, sans autre forme d’analyse, les médias auraient été dithyrambiques. Alors oui, marquer des buts est le plus important au football, le PSG n’a pas su le faire et va devoir faire son autocritique, mais analyser le match sous ce prisme-là exclusivement nous rappelle que nos chers médias participent à cette ambiance morose autour du football.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Anciens