Restez connectés avec nous
PSG/OM (2-1) - Bruno Germain atomise les Parisiens et Marseillais
©IconSport

Autour du PSG

PSG/OM (2-1) – Bruno Germain atomise les Parisiens et Marseillais

Bruno Germain, ancien joueur du Paris Saint-Germain, s’est exprimé dans Le Parisien après la victoire 2-1, ce dimanche du PSG contre l’Olympique de Marseille lors de la 32e journée de Ligue 1 (voir le résumé de PSG/OM ici). Il est revenu sur le match raté de la part des deux équipes et a regretté l’absence d’ambiance au Parc des Princes. Puis, il s’en est pris aux joueurs du PSG en les condamnant à remporter la Ligue des Champions pour que leur titre en Ligue 1 ait de la valeur.

Germain « Mais ce match a été d’un ennui… »

« La victoire du PSG est-elle méritée ?

Plus ou moins. Le pénalty accordé à Paris est, pour moi, très sévère. Le ballon touche la cuisse de Rongier avant d’aller à la main. Normalement, le corps arbitral n’aurait pas dû l’accorder.

Quatre tirs cadrés en 90 minutes, n’est-ce pas trop peu pour un clasico ?

Évidemment que si. Sur le papier, l’affrontement entre le premier et son dauphin est alléchant. Mais ce match a été d’un ennui… C’est le clasico le plus faible depuis longtemps en termes de niveau de jeu et de spectacle. Nous, les amateurs de foot, on s’est emmerdé (sic). »

On ne peut pas dire autre chose. Ce match a été ennuyeux de bout en bout. Il y a eu trop d’erreurs, de déchets et des fautes qui ont coupé le jeu. Le penalty parisien peut être litigieux, les deux gardiens ont fait une boulette, il semble que rien n’a été dans le bon sens. On s’attendait à tellement mieux que logiquement ce match ne restera pas dans les annales.

Germain « L’OM m’a déçu avec son jeu stérile, sans aucun mouvement »

« À quoi est-ce dû ?

Au nombre incroyable de déchets techniques dans les deux camps. Mais aussi à la stratégie. L’OM m’a déçu avec son jeu stérile, sans aucun mouvement. Et c’est quoi ce choix tactique de mettre Rongier à droite et de jouer sans avant-centre ? L’Olympique de Marseille n’a eu aucune ambition, si ce n’est celle de ne pas prendre de valise. Bien vu ! Les Marseillais ont joué sans prendre de risque et, au final, ils repartent sans point. Je ne comprends pas les choix de Sampaoli, ils ne servent pas le foot.

Et Paris ?

Comme souvent, le PSG est décevant. Ça ne joue que par séquence, sans collectif… Avec les moyens dont le PSG dispose, c’est dramatique. Le pire avec Paris, c’est qu’on fait toujours le même constat, on émet toujours les mêmes critiques. Il n’y a pas vraiment de collectif, pas de joueurs qui se tapent le c. par terre. Quand ça ne tourne pas dans leur sens, les joueurs préfèrent s’énerver et hurlent contre l’arbitre plutôt que de se faire violence. »

Quand Marseille décide de ne pas jouer et que le PSG n’y arrive pas plus collectivement, on se retrouve face à ce genre de rencontres. L’OM a bien tenté d’avoir le ballon, mais pour en faire quoi ? Le PSG a mis en place une tactique et des joueurs qui ont montré que cela ne marchait pas cette saison. Un milieu sans technique, hormis Verratti, des latéraux sous-exploités et enfin encore une fois un Lionel Messi, attaquant de 35 ans, mis sur le côté alors qu’il ne sert pas à grand chose dans cette position. Il y a avait des solutions sur le banc, mais Mauricio Pochettino s’entête. Il veut un milieu robuste, il a un milieu incapable d’aller de l’avant. Il souhaite sécuriser avec Danilo, milieu de 30 ans, en le faisant jouer bas.

Pour cela, il a plus fort, Sergio Ramos, défenseur de 36 ans. L’espagnol possède une qualité de relance au-dessus du Portugais. Sa présence permettrait à Marquinhos de dézoner et enfin Ramos possède cette expérience et ce leadership si importants pour Paris. Mais ça, avec Pochettino, on ne semble pas prêt de le voir. Enfin, pour voir un bon match, il faut deux équipes. Marseille avec ses trois frappes dont une seule cadrée est venu à Paris pour ne pas gagner, ou plutôt faire match nul en espérant une victoire sur un malentendu. C’est triste.

Germain « Il faut qu’il y ait du changement »

« En plus, il n’y avait pas de grosse ambiance en tribune pour relever le niveau…

Les supporteurs marseillais, comme les autres d’ailleurs, on les interdit de déplacement. Et à Paris, ils n’ont pas digéré l’élimination en Ligue des champions, ils ont beau en mettre 6 à Clermont, les supporteurs n’oublient pas que l’histoire se répète. Ils ont envie de voir un autre football, avec des joueurs qui donnent tout. Il faut qu’il y ait du changement. Ils auront beau mettre n’importe quel entraîneur, si rien en change, que celui-ci n’a pas plus de pouvoirs, ce sera toujours la même histoire.

Cela n’empêchera pas Paris d’être champion…

Oui, mais ils ont loupé la Coupe. Je préfère les équipes de combattants qu’ils avaient il y a quelques années. Là, l’équipe fait moins plaisir à voir. C’est un football champagne mais si ça ne va jamais au bout, ça ne sert à rien. »

Bien sûr, il faut du changement. Cela ne peut plus durer. Cet effectif du PSG manque de qualité pour bien jouer. Il ne manque pas de qualité pour briller en Ligue 1 ou performer en Ligue des Champions au niveau des résultats. Mais sur le jeu et les idées, les joueurs sont trop limités par la tactique et les quelques joueurs qui déséquilibrent tout. Le milieu est très défensif, les défenseurs trop seuls, les latéraux ne montent pas alors que leurs qualités sont principalement offensives. Devant, cela dépend toujours de la motivation des uns ou des autres. 

L’entraîneur doit faire des choix, c’est son rôle, mais Pochettino décide de ne rien choisir et de laisser faire au statut. Il ne propose rien ou pas-grand-chose pour sublimer le jeu. Germain a raison, il faut laisser l’entraîneur choisir. Mais pourquoi Pochettino ne tente rien ? Il a peur pour son poste ? C’est déjà trop tard, autant faire ce qu’il a envie et si le PSG le limoge, il partira en s’étant respecté. A force de trop répéter que le club est impossible à entraîner les coachs ont arrêté de le faire. Si c’est pour faire ce que fais Pochettino, autant mettre n’importe qui. Un peu plus d’idée et de courage et le PSG pourrait déjà être bien meilleur. C’est comme cela que l’équipe refera peur à tout le monde, comme dans le passé. C’était déjà sous QSI et ça marchait.

 

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG