Restez connectés avec nous
PSG/Saint-Etienne - Puel veut y croire malgré la qualité parisienne et regrette la disparition de la Coupe de la Ligue

Adversaires

PSG/Saint-Etienne – Puel veut y croire malgré la qualité parisienne et regrette la disparition de la Coupe de la Ligue

Claude Puel, entraîneur de l’AS Saint-Etienne (14e de Ligue 1), était en conférence de presse ce mardi afin d’évoquer le match contre le Paris Saint-Germain demain au Parc des Princes dans le cadre des quarts de finale de la Coupe de la Ligue (coup d’envoi à 21h05, diffusion sur Canal+Sport et France 3). Le coach stéphanois a conscience de la difficulté de cette rencontre, mais n’avoue pas son équipe vaincue. Il évoque aussi la fin de cette compétition à l’issue de la saison.

« Ce sera un bon challenge pour nous, en essayant de faire un meilleur match que celui en championnat (0-4, ndlr). C’est une opportunité pour nous de se mesurer à cette belle équipe. Un match de coupe reste toujours ouvert. J’espère qu’on se va se lâcher. On prépare ce match très sérieusement. On verra les aléas, le contenu du match. Contre cette équipe c’est toujours une opportunité pour nous. 

Puel « Quand ces épreuves disparaissent, c’est dommage. »

 Je veux voir mon équipe entreprenante. C’est un match différent de par la qualification. Le plus important restera le résultat final. Je voudrais qu’on aborde ce match avec détermination. J’espère retrouver pas mal de nos joueurs blessés. C’est à nous de continuer à progresser. Contre Strasbourg, on a manqué d’initiative. Ça fait appel à une progression d’ensemble. On va à Paris pour disputer encore de matchs de coupe. Je regrette que cette Coupe de la Ligue disparaisse. J’aurais bien aimé la gagner avec Monaco. Je suis attaché à des épreuves. Quand ces épreuves disparaissent, c’est dommage. Le PSG est une équipe complète qui sait jouer quel que soit le schéma tactique de l’adversaire. Ce qui m’intéresse, c’est que l’équipe fasse un gros match, surtout dans l’utilisation du ballon. », propos de Puel relayés par Le Progrès.

Saint-Etienne ne peut pas le cacher, il y avait des tirages plus souhaitables que le PSG. D’autant plus avec un voyage au Parc des Princes. Difficile maintenant d’afficher de la confiance. Mais c’est bien que Puel ne parle pas de cette rencontre comme d’une défaite presque acquise. Il faut faire le maximum pour se qualifier. Ce n’est qu’ainsi qu’il est possible de vraiment résister et de peut-être obtenir la qualification. Un peu comme Guingamp l’an dernier, avec beaucoup de chance.

Les Stéphanois devront faire de leur mieux pour au pire donner une bonne image et au mieux réussir quelque chose de marquant. Une mission qui s’annonce tout de même très compliquée, surtout que le coach Thomas Tuchel a fait comprendre que le onze de demain pourrait être à peu près « l’équipe-type ». Et on compte sur le PSG pour faire le maximum afin de gagner cette dernière Coupe de la Ligue. Même si la compétition ne passionne pas toujours, c’est un trophée. Et on peut comprendre l’avis de Puel. Mais la Coupe de France fait plus rêver et le calendrier semblait bien avoir besoin d’un allègement.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires