Restez connectés avec nous
Reims/PSG - Les comparaisons en stats du début de saison

Autour du PSG

Reims/PSG – Les comparaisons en stats du début de saison

Le Paris Saint-Germain se déplace à Reims, ce samedi pour le compte de la 12 journée de Ligue 1. C’est un match d’après défaite en Ligue des Champions, mais aussi un match avant la trêve internationale de novembre. On a regardé les statistiques des deux équipes dans de nombreux domaines sur les dix premiers matchs de L1 et il y a pas mal de points intéressants à noter. 

Les buts

  • PSG – 26 🆚 Reims – 17

Les expected goals (xG)

  • PSG – 24,1 (xG) pour 26 buts 🆚 Reims – 14.1 (xG) pour 17 buts

On a deux équipes qui sont plutôt efficaces par rapport au nombre de buts attendus.

Les possessions progressives (avancées de + de 9 mètres vers le but adverse)

  • PSG – 288 (26.2 par match)  🆚 Reims – 189 (17,2 par match)

Le PSG est évidemment leader dans le domaine. Il martèle ses adversaires de percussions, de dribbles et autre. Reims navigue au milieu du classement en Ligue 1 de cette statistique. Ce n’est pas sa force première, mais attention, on a vu que le PSG pouvait être fragile sur ces phases de jeu à l’extérieur (CF match contre Milan).

Les passes progressives (avancées de + de 9 mètres vers le but adverse)

  • PSG – 685 (62.3 par match) 🆚 Reims – 451 (41 par match)

Reims n’est pas l’équipe la plus performante cette saison dans ses approches du but adverse par la passe. Cependant, cette équipe sait ce qu’elle fait et sa 4e place au classement montre qu’elle est très homogène. Méfiance.

Buts encaissés /90 minutes

  • PSG – 0,82 🆚 Reims – 1.09

Reims est la 4e équipe de ce championnat en la matière. Il faudra se méfier de cette équipe, solide, solidaire. Le PSG est seconde défense de Ligue 1, enchaine les bonnes performances. On pourrait avoir un match assez fermé.

Tirs

  • PSG – 182 (16,55 par match)  🆚 Reims – 111 (10.1 par match)

Reims est l’une des équipes qui tire le moins au but en Ligue 1. Ce constat couplé au nombre de buts marqué montre que cette équipe peut et sait être redoutable. Le PSG est évidemment l’équipe qui frappe le plus au but. Sur les derniers matchs, on a pu retrouver une équipe assez efficace.

% tirs cadrés

  • PSG – 35,7 %  🆚 Reims  – 38,7 % 

Reims est la troisième équipe de Ligue 1 qui cadre le plus ses frappes. Le PSG est dans le cœur de la Ligue 1 dans le domaine, même si la progression est grande ces dernières semaines. Donnarumma est le second gardien derrière Marcin Bulka, qui a le meilleur % d’arrêt sur tirs cadrés adverse. Il peut y avoir un rapport de force à gagner dans le domaine.

Passes effectuées

  • PSG – 7660 – (696,36 par match) 🆚 Reims – 4129 – (375,36 par match)

Reims est une équipe au jeu plus direct, à l’inverse du PSG qui exploite le ballon autant qu’il le peut. On connait la physionomie du match, ce qui ne donne pas le résultat, mais une idée de comment les choses vont se dérouler.

Passes clefs

  • PSG – 156 (14,18 par match)  🆚 Reims – 88 (8 par match)

Passes réussies dans le dernier tiers adverse

  • PSG – 630 (57,27 par match) 🆚 Reims – 340 (30,9 par match)

Passes dans la surface de réparation

  • PSG – 138 (12,55 par match) 🆚 Reims – 77 (7 par match)

Reims est à sa place, loin derrière le PSG dans ce domaine. Paris fait beaucoup tourner la balle et sait avancer pour se montrer dangereux. Reims a d’autres armes, se projette différemment et arrive malgré tout à avoir un ratio de frappe intéressant pour mettre en danger l’adversaire. Le PSG devrai faire mieux dans la transmission offensive par rapport au match contre Milan.

Actions amenant un tir

  • PSG – 345 (31,36 par match) 🆚 Reims – 193 (17,55)

On constate au fur et à mesure que Reims a quand même des difficultés à se mettre en position de tir. Cela pourrait aider les Parisiens à contrecarrer leurs plans. Il y a deux fois moins de situations amenée par Reims par rapport à Paris, donc logiquement, plus facile à contrôler.

Actions amenant un but

  • PSG – 49 (4,45 par match) 🆚 Reims – 28 (2.55)

Mais comme on l’a dit, Reims va à l’essentiel et demeure la 3e équipe à avoir le plus d’actions qui amènent un but. 2,55 par match, c’est un bon ratio et donc il faudra éviter les vagues pour les Parisiens parce que cette équipe emmenée par Will Still ne perd pas d’énergie et va à l’essentiel.

Touches de balles

  • PSG – 9755 – 886,82 par match 🆚 Reims – 6652 – 604,73 par match

Le PSG confisque le ballon, mais ce n’est pas forcément cela qui fait gagner un match. Avoir le ballon, c’est évidemment mieux, encore faut-il bien s’en servir, ce que les Parisiens réussissent moins à l’extérieur qu’à domicile. Reims n’est pas l’une des meilleures équipes dans le domaine, mais se défend bien par rapport à son statut. Elle reste l’une des équipes (hors « tops clubs ») a sortir du lot cette saison. On l’a vu plus haut, pas forcément pour créer plus de danger, mais elle sait poser le pied sur la balle et calmer le jeu.

Chevauchées dans le dernier tiers adverse

  • PSG – 258 (23,45 par match) 🆚 Reims – 153 (13,9 par match)

Chevauchées dans la surface de réparation adverse

  • PSG – 105 (9,55 par match) 🆚 Reims – 38 (3,45 par match)

En plus de ne pas être une équipe qui percute par la passe, offensivement, Reims n’est pas une équipe avec des joueurs les plus percutants du championnat. Elle est même plutôt dans le bas du classement dans le domaine et c’est une indication, peu de projections, par rapport à Paris et donc moins de périodes compliquées à gérer dans l’absolue. Mais Reims a d’autres ressources, les transversales notamment, c’est une équipe qui renverse bien le jeu. C’est une équipe qui centre beaucoup, l’un des points faible défensif du PSG. Reims a beaucoup plus de corners que le PSG et alterne bien rentrant/sortant ce qui rend cette équipe dangereuse. Attention à Ito qui est le joueur qui crée le plus d’occasions en Ligue 1, devant Dembélé. Il est aussi le 2e joueur a centrer le plus, en Ligue 1, même s’il a beaucoup de déchet dans le domaine.

Tacles + Interceptions + Balles contrées + Dégagements

  • PSG – 536 (48,73 gestes défensifs par match) 🆚 Reims – 733 (66,64 gestes défensifs par match)

Attention, Reims est rodé pour défendre. C’est l’une des équipes qui intervient le plus défensivement. Il y a beaucoup de dégagements, mais ils sont plutôt réussis. Paris reste dans sa moyenne, bien en deçà de Reims, ce qui s’explique également par une possession énorme. Les Parisiens sont prévenus, Reims ne cherche pas à se faire peur, pour percer le verrou, il faudra se montrer mobile et inspiré.

Fautes commises

  • PSG – 113 (10,27 par match) 🆚 Reims – 158 (14,36 par match)

Reims est une équipe qui met beaucoup d’agressivité. Les Parisiens ne devront pas être endormis parce que leurs adversaires seront eux motivés et ne lâcheront rien. Reims est l’une des équipes qui fait le plus de fautes (deuxième derrière Monaco) et le PSG est l’avant-dernière équipe dans le domaine. Cela s’explique en partie par la possession de balle, mais aussi parce que la culture du PSG et de Reims est différente. Il faudra clairement mettre des ingrédients pour répondre à l’impact.

Fautes provoquées

  • PSG – 126 (11,45 par match) 🆚 Reims – 97 (8,82 par match)

Reims ne provoque pas trop de fautes, le PSG davantage. C’est un domaine qu’il faudra surveiller, notamment parce que le PSG n’aime pas les coups francs et les corners défensifs.

Récupération de ballons

  • PSG – 648 (58,91 par match) 🆚 Reims – 678 (61,64 par match)

Reims est la deuxième équipe qui récupère le plus de ballons, derrière Monaco. Le PSG est 5e et c’est intéressant de voir que ce sera une bataille contre Reims. Un domaine dans lequel les Parisiens sont moins à l’aise. Il faudra répondre positivement à l’intensité Rémoise, ne pas se laisser déborder comme on a pu le voir contre Milan. A l’extérieur, le PSG a beaucoup plus de mal dans ce domaine.

% Duels aériens gagnés

  • PSG – 43,4 %  🆚 Reims – 49,3 %

Le PSG est avant-dernier, Reims guère plus haut, ce n’est pas un match qui devrait se jouer dans ce domaine-là. Mais tout de même, bien que les deux équipes soient plutôt en difficultés dans le domaine, Reims reste au-dessus du PSG qui clairement n’a pas les armes pour répondre dans les airs. Will Still aura analysé cela et dans l’impact, il faudra aller se faire violence pour récupérer des seconds ballons.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG