Restez connectés avec nous
Romain Molina dévoile des détails de la discussion entre Neymar et la direction, les rôles d'Al-Khelaïfi, Henrique et Zahavi

Autour du PSG

Romain Molina dévoile des détails de la discussion entre Neymar et la direction, les rôles d’Al-Khelaïfi, Henrique et Zahavi

Romain Molina, journaliste très bien renseigné, a décidé de dédier 2 vidéos à la vie du Paris Saint-Germain, qui est le sujet de très nombreuses rumeurs en ce moment. Et notamment, dans la vidéo ci-dessous, il revient sur les bruits autour du voyage du président Nasser Al-Khelaïfi et du directeur sportif Antero Henrique pour discuter avec Neymar, attaquant de 26 ans.

Nous soulignons que nous avons demandé la permission à Romain Molina pour partager cette vidéo sans la retranscrire (un long et difficile travail) et simplement en ressortir les points-clefs, en voulant laisser écouter les informations très intéressantes données par Molina (notamment auteur des biographies d’Unai Emery et Edinson Cavani, en plus de nombreuses recherches).

A retrouver notamment :

  • L’influence de Nasser Al-Khelaïfi et ce qu’il doit changer dans sa gestion : « Il est l’image en Occident du Qatar. (…) Le club s’est trop inclinée lors de l’arrivée de Neymar. Ils l’ont exhibé comme un trophée de chasse, cela a été une erreur. (…) Il y a des soucis dans sa présidence. Par exemple, il a promis le brassard à 3 joueurs différents…Tu ne peux pas faire ça ! Mais à côté, sa gestion diplomatique du cas Neymar est parfaite. »
  • Le rôle de Pini Zahavi au PSG grâce à son influence : « C’est l’homme de confiance de la famille de Neymar. (…) Nasser Al-Khelaïfi lui fait la plus grande confiance. (…) Il a le pouvoir sur le directeur sportif. Je ne dis pas qu’il dirige le PSG, mais Henrique a été mis là par lui.
  • Le point sur les rumeurs autour de Neymar, la façon dont il fonctionne et les erreurs du PSG autour de son arrivée « Est-ce qu’il va partir cet été ? Non. (…) Négocier ne veut pas dire que tu vas partir. (…) Neymar a besoin d’affectif, il fonctionne à cela. C’est avant un mec humain, il voit le foot comme une grande fête. (…) Il se plaint d’un manque d’humanité au club. »
  • Le tempérament d’Antero Henrique « Le mec, sur le marché en Andalousie pour avoir un poisson il peut y passer 2 heures pour avoir le bon prix. Il a un côté obscur, mais c’est aussi un grand bosseur ».
Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG