Restez connectés avec nous
Roustan défend le mercato du PSG "ça met Galtier dans les meilleures conditions"

Autour du PSG

Roustan défend le mercato du PSG « ça met Galtier dans les meilleures conditions »

Didier Roustan, journaliste, a évoqué le mercato parisien dans L’Équipe du Soir. Selon lui, les départs vont permettre à Christophe Galtier de concerner tout le monde. Il a aussi tenu à défendre le Paris Saint-Germain, critiqué pour avoir laissé partir des joueurs, mais en assurant de payer de grosses parties de leurs salaires. Pour Roustan, le club parisien n’avait pas le choix, les joueurs partis n’avaient pas de valeur marchande, faute de temps de jeu depuis des mois.

Roustan « Il se retrouve avec 23 ou 24 joueurs hyper concernés »

« Il est intransférable. Là, il va jouer. Va savoir si tu as une bonne nouvelle, qu’il claque des buts, qu’il repart. Tu économises, c’est toujours bon à prendre. Et surtout, tu fais ce que souhaitait Christophe Galtier, ce que je comprends totalement. Au lieu d’avoir 35 joueurs à l’entraînement avec forcément dans les vestiaires, ceux qui ne jouent pas et savent qu’ils ne joueront pas et qui sont un peu ailleurs et qui peuvent entraîner inconsciemment d’autres joueurs dans leur mal-être. Là, il se retrouve avec 23 ou 24 joueurs hyper concernés.

Roustan « Il n’y a pas de clubs qui vont mètrent 35 millions d’euros sur Draxler voire même 20 ou 5″

Donc tout le monde est content. Tu n’as pas le choix de faire autrement. Je trouve que c’est fait avec les moyens du bord. Quand tu vois toute la liste des joueurs qui sont partis, c’est extrêmement compliqué par rapport aux salaires qu’ils ont. Et comme on a plus de vue sur le plan footballistique sur eux, puisqu’ils n’ont plus jouer depuis des années-lumière, il n’y a pas de clubs qui vont mètrent 35 millions d’euros sur Draxler voire même 20 ou 5 millions d’euros. Ça met Galtier dans les meilleures conditions, c’est le plus important. »

On pourra critiquer le PSG suite à ce mercato. Mais s’il faut mettre une critique en avant, ce n’est surement pas celle d’avoir « bradé » des joueurs ou encore d’avoir accepté des prêts en prenant en charge une grosse partie des salaires. Si l’on doit reprocher quelque chose à Paris, c’est en amont qu’il faut regarder. Le club parisien surpayait souvent ses joueurs, malgré des prestations peu ou pas convaincantes.

En plus de perdre leur valeur marchande, les Draxler, Kurzawa, Icardi, possèdent de gros salaires, qu’ils ne veulent pas perdre, et que les clubs, désireux de les acquérir, ne peuvent financer. Pourtant, ils n’auraient pas joué sous Galtier, il fallait épurer le groupe et pourquoi pas espérer que lors du prêt, tel ou tel joueur regagne la confiance de certains clubs, pour un vrai départ la saison prochaine.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG