Restez connectés avec nous
©Iconsport

Autour du PSG

Strasbourg/PSG – Les notes des Parisiens : Asensio intéressant, Donnarumma déterminant

Ce vendredi, dans le cadre de la 20e journée de Ligue 1 2023-2024 le Paris Saint-Germain affrontait Strasbourg au Stade de la Meinau. Après un match où les Rouge et Bleu ont joué le jeu, ils ont eu des failles défensives, mais de bonnes séquences avec la balle. Ils s’imposent 1-2 (résumé vidéo Strasbourg/PSG) . Voici nos notes des Parisiens.

Gardien –

Gianluigi Donnarumma (7.5) – Première mi-temps impeccable, il montre qu’en dehors de tempêtes qui s’abattent sur lui, il répond présent. Surement l’un des meilleurs parisiens sur la pelouse ce soir.

Défenseurs –

Carlos Soler (5) – Défensivement, ce n’est pas ça, mais on le sait. En revanche, il a une belle énergie offensive. Il se bat. Il fait des centres, des appels. Sa première mi-temps est correcte, il ne peut pas gagner des points sur son apport de latéral, mais avec cette donnée qui lui complique la tâche, ce n’est pas si mal. Il est coupable sur le but de Strasbourg, ce n’est pas son poste, mais c’est son erreur. Remplacé à la 87e minute par Nordi Mukiélé.

Marquinhos (5.5) – Il a fait plaisir à voir en première période, il a lâché les chevaux, il s’est projeté, c’est encourageant. Cependant, il ne sort pas du lot. Il n’est plus aussi « marquant » qu’avant. Il doit faire plus. Remplacé par Danilo à la 82e minute.

Lucas Beraldo (6) – Il est calme, (trop ?), mais il fait le job. On le voit intéressant à la relance, mais il a aussi montré des qualités dans son placement. Il a fait quelques petites erreurs, mais il monte en puissance. On veut le revoir, mais attention, il manque encore cruellement d’expérience.

Lucas Hernandez (4) – Il fait trop de fautes, il est souvent en retard, on ne le reconnait pas vraiment. Il faut qu’il retrouve ses esprits car on aura besoin du grand joueur qu’il sait être par moment. Une petite seconde période également.

Milieux –

Fabian Ruiz (6) – On aimerait le voir plus productif, il ne l’est malheureusement pas assez. Il est meilleur plus haut sur le terrain, même si on l’attend avec une plus grande prise de risque. Il a tenté sa chance à plusieurs reprises, mais tout a été contré. Sa passe sur le but d’Asensio est importante. On veut le voir faire cela plus régulièrement.

Warren Zaïre-Emery (5,5) – Fidèle à lui-même, il ne lâche rien. Sa puissance est toujours incroyable, mais sa première mi-temps est assez « moyenne ». Sa seconde période n’est pas exceptionnelle par ailleurs.

Ugarte (5) – Il a jailli à plusieurs reprises, c’est important qu’il soit sur le terrain d’un point de vue défensif. Il a réussi quelques dribbles, projections vers l’avant. On ne peut que l’encourager à poursuivre sur cette voie. Il n’y a rien eu de transcendant en seconde période. On sent le manque de confiance. Remplacé à la 54e minute par Vitinha.

Attaquants –

Marco Asensio (7) – Il est l’homme qui contre le gardien et qui permet à Mbappé de mettre un but dans la cage vide. Il se fait plaisir, on aimerait cependant qu’il soit encore plus déterminant pour le PSG. Pour le moment, il alterne le très bon et les phases où il ne sort pas du lot, mais en seconde période, il est buteur et intéressant entre les lignes. Cela donne finalement un bon match de sa part, ce qui est assez fréquent.

Randal Kolo Muani (5) – Mieux dans ses prises de balles, mais ce qui arrive généralement ensuite est nettement moins bon. Techniquement, il est trop limité pour le moment. Il ne permet pas à Paris de valoriser ses occasions. Il se bat sur le terrain, il défend et forcément, c’est appréciable. On a envie de lui donner du temps, mais la réalité est tout de même très très compliquée. Contrairement à d’autres matchs, c’est tout de même mieux de manière générale. Remplacé à la 82e minute par Gonçalo Ramos.

Kylian Mbappé (6,5) – Il rate un penalty (ça arrive), il marque (ça arrive tout le temps), il a défendu (ça n’arrive presque jamais), alors forcément, c’est intéressant. Son premier acte a montré qu’il se révoltait sur le terrain. Passeur décisif sur le but d’Asensio, il a encore pris pas mal de coups. Le public l’a aussi pris à partie. Il reste sur un match plus intéressant tout de même.

Entraîneur –

Luis Enrique (5) – Pas vraiment de choix dans son 11, sauf Danilo, mais on peut vite comprendre que Beraldo est complétement un joueur qui lui plait, alors que Danilo symbolise ce qu’il aime moins dans le football. Il s’obstine avec Kolo Muani, il ne met pas Gonçalo Ramos, placardé. On sent aussi une volonté de faire tourner son effectif. Il tarde à faire les changements. On ne sait pas encore trop où il veut en venir.

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

Autres articles présents dans Autour du PSG