Restez connectés avec nous
Un homme a avoué avoir frappé Hamraoui avec la barre de fer
@Iconsport

Autour du PSG

Un homme a avoué avoir frappé Hamraoui avec la barre de fer

Kheira Hamraoui, milieu de 32 ans du Paris Saint-Germain, pourrait y voir clair prochainement sur son agression subie en novembre 2022. Mais ce n’est pas encore acquis. Aminata Diallo, milieu de 27 ans libérée par le PSG cet été qui était avec elle et a simplement été retenue par les agresseurs, a été interpellée par la police une seconde fois après sa garde à vue peu après l’incident mais elle s’est défendue. Il y a tout de même une avancée majeure relayée par Le Parisien. Celui qui a donné les coups, un certain Manzi N (homme de 19 ans), a affirmé durant sa garde à vue être celui qui a donné les coups à la joueuse avec la barre de fer.

« c’est bien moi qui ai frappé Kheira Hamraoui. »

« Au bout de six heures de garde à vue, sa ligne de défense semble se fissurer. Ce 15 septembre en début de soirée, Manzi N., 19 ans, craque et dit vouloir soulager sa conscience face aux enquêteurs de la police judiciaire de Versailles. « Bon, je préfère vous dire toute la vérité… Je suis fatigué, je veux être honnête… C’est bien moi qui portais la barre de fer et c’est bien moi qui ai frappé Kheira Hamraoui pendant que mon complice faisait semblant de tenir en respect Aminata Diallo. J’ai donné deux coups au niveau de la jambe. »

« Il voulait que l’on fasse semblant d’agresser Aminata Diallo. »

Mais selon ses propres explications, Manzi N. n’aurait été qu’un maillon de la chaîne, sollicité par le « cinquième homme » de ce commando d’amateurs. « En fait, cette cinquième personne dont je ne souhaite pas vous fournir l’identité était en contact avec un individu qui s’est présenté comme un ami du cousin d’Aminata Diallo, détaille Manzi au cours de sa garde à vue. Il voulait que l’on fasse semblant d’agresser Aminata Diallo et que l’on agresse Kheira Hamraoui.« 

C’est évidemment une avancée majeure, mais on continue de rester très prudent et méfiant avant de connaître avec certitude tout le dossier. Il arrive aussi qu’il y ait des aveux pour protéger une autre personne et qu’il y ait donc ensuite un nouveau rebondissement. Et même si Manzi N. est bien celui qui a donné les coups, il reste à éclaircir beaucoup d’éléments. Notamment l’identité du commanditaire et le déroulé exact des événements.

L’enquête avance, on peut espérer un dénouement prochainement. On espère d’ailleurs que tout sera bientôt réglé afin que la page puisse être définitivement tourné après cette triste affaire.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG