Restez connectés avec nous
Draxler évoque le début de saison, les efforts à faire en équipe et le Parc
©Iconsport

Club

Draxler évoque le début de saison, les efforts à faire en équipe et le Parc

Julian Draxler, milieu offensif de 27 ans du Paris Saint-Germain et de l’Allemagne, s’est confié sur le site officiel du club dans un entretien publié cette semaine. L’international allemand est notamment revenu sur le bon début de saison (4 victoires en autant de matchs de Ligue 1), sur l’aspect défensif à améliorer collectivement et le retour des supporters.

Draxler « c’est toujours toute l’équipe qui doit faire le travail. »

Ce qui explique notre bon début de saison ?

Je crois qu’il y a plusieurs raisons. On n’a pas oublié qu’on a perdu beaucoup de points la saison dernière. C’était très important pour nous de bien commencer. Ce n’est pas toujours facile parce qu’on a des nouveaux joueurs et c’était notre première préparation estivale avec le coach. Ça nous tenait à cœur de gagner et de prendre des points, même si notre jeu n’est pas encore parfait. Le plus important était de remporter les 3 points, et on a réussi. 

La défense encore un axe d’amélioration cette saison ?

Oui Sans parler de défenseur ou de gardien, c’est toujours toute l’équipe qui doit faire le travail. Ça commence au milieu. On doit mieux garder le ballon et ne pas le perdre trop facilement parce qu’après, on met aussi les défenseurs en difficulté. Les attaquants doivent aussi travailler pour aider, et c’est pour ça que je parle toujours de toute l’équipe.

Draxler « parfois, la dernière force est aussi le public. »

Les supporters ont aidé contre Strasbourg après les buts encaissés ?

Bien sûr ! L’ambiance au Parc nous avait tellement manqué… Contre Strasbourg, c’était le premier match dans un stade plein, on ne pouvait alors pas accepter de perdre ce match. La présence des supporters nous aide mentalement. Bien sûr, on veut toujours gagner mais, parfois, la dernière force est aussi le public. Je crois que, contre Strasbourg, c’était le cas. »

Pour plusieurs raisons, le PSG avait connu un mauvais début de saison 2020-2021. Et même si la perte du titre ne s’explique pas que par cette période, on se rend compte que les points perdus en août auraient largement suffi pour avoir la première place à la fin. Cela rappelle que Paris n’a pas tant d’avance que cela sur le championnat. Bien sûr, les Parisiens sont favoris à chaque match et pour le titre. Mais il faut que l’équipe joue vraiment à un bon niveau pour s’imposer. Le relâchement se voit vite et à tendance à se payer. Les Parisiens présents avaient clairement comme mission de gagner dès le début et cela s’est vu, même si tout n’a pas été parfait.

La préparation physique n’était pas terminée et le groupe était loin d’être au complet, alors on ne pouvait pas voir le meilleur PSG possible. Il reste encore du travail, notamment pour que l’équipe soit plus solide. Ce qui passe par un travail de toute l’équipe, comme le souligne Draxler. Le coach Mauricio Pochettino aime l’idée de jouer haut et de presser. Cela part forcément des attaquants. S’ils ne font pas les premières courses, c’est plus compliqué pour tout le monde. Alors que des ballons récupérés haut peuvent aussi permettre de marquer.

Bien sûr, cela demande une certaine coordination entre les joueurs, et donc un travail tactique. Il faut aussi que les joueurs soient en forme physiquement. Sans oublier les forces à puiser parfois autre part, dans la solidarité ou les supporters. Lesquels ont forcément beaucoup manqué aux joueurs. Ils ont déjà bien pu profiter de leur retour au Parc des Princes et on espère que cela va continuer.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club