Restez connectés avec nous
Gueye se confie : qualité de jeu, ses buts, bonheur, Messi, efforts défensifs et City/PSG
©Iconsport

Club

Gueye se confie : qualité de jeu, ses buts, bonheur, Messi, efforts défensifs et City/PSG

Idrissa Gueye, milieu de 32 ans du Paris Saint-Germain, a répondu aux questions de Canal+ dans une interview diffusée ce dimanche soir. L’international sénégalais a évoqué le jeu parisien, ses buts marqués cette saison, son bonheur à Paris, les attaquants et leurs efforts défensifs, ainsi que l’arrivée de Lionel Messi (attaquant de 34 ans), son but à l’aller contre Manchester City (2e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions) et le match ce soir contre le club anglais dans le cadre de la 5e journée.

Gueye « ce que les gens disaient, ce n’était pas forcément la vérité. »

Si je suis satisfait de la qualité de jeu ?

Je suis satisfait parce que l’on gagne nos matchs. Avec l’effectif que l’on a, les gens attendent plus de que nous. Et nous-même on sait que l’on peut faire beaucoup mieux. On sait que ça va finir par venir. Et quand ça va venir, ça va faire mal.

Je suis le deuxième meilleur buteur du PSG ?

C’est juste exceptionnel. Il ne faut pas s’y habituer. Même moi je ne comprends pas. Normalement, c’est deux buts par saison, trois (rires). C’est fini là (rires). Peut-être que je suis plus relâché sur le terrain. J’ai beaucoup travaillé dans ce sens-là pour essayer de marquer plus de buts. Cette année, cela a bien marché.

Je suis épanoui sur le terrain ?

Ça a toujours été le cas depuis le début. Après, ce que les gens disaient, ce n’était pas forcément la vérité. Je sais que quand les gens te sifflent, c’est fini. Tu as beau faire tout ce que tu veux, les gens voient que le mauvais côté. Si tu commences à t’occuper de tout ça, ça peut peser. Tout le monde le sait, le PSG c’est est une équipe qui fait rêver, qui fait vendre. Donc forcément, les gens trouvent toujours quelque chose à dire. Cette année, ça va beaucoup mieux. Avec le temps, tu t’adaptes encore plus, tu es plus à l’aise, tu connais mieux l’endroit et l’environnement. Tu sais comment ça fonctionne.

Gueye « je ne suis pas trop impressionné par tout ça parce que moi, avant tout, ce sont les personnes, l’humain. »

Fantastique d’être avec Messi, Neymar et Mbappé ?

Moi, je ne suis pas trop impressionné par tout ça parce que moi, avant tout, ce sont les personnes, l’humain. Tant qu’il y a le respect. Après, sur le terrain on est des joueurs et on est là pour l’équipe. Après, quand on sort du terrain, c’est là on se dit « ah quand même ! ».

Un problème de beaucoup défendre et de les voir marcher ?

Tant que j’ai la capacité physique de le faire, ça ne me pose aucun problème. Mais c’est vrai que parfois quand tu es fatigué, tu peux t’énerver sur des coups, mais pas forcément que les attaquants. C’est sur toute l’équipe.

Gueye « s’ils restent en haut cela veut dire qu’il y a 3 défenseurs qui reste avec eux. Donc on est à égalité pour défendre. »

Je les motive à défendre dès la perte du ballon ?

Bien sûr. Je me rappelle quand on avait joué contre le Bayern, leur milieu nous posait des problèmes et je lui avait dit de s’en occuper, qu’on ferait le reste. Et je l’ai vu à chaque fois il allait le presser, il faisait les efforts. Je l’ai encouragé, je lui ai dit qu’il avait beaucoup aidé. Il était content d’aider l’équipe à gagner. Et quand on dit que les attaquants ne défendent pas, s’ils restent en haut cela veut dire qu’il y a 3 défenseurs qui reste avec eux. Donc on est à égalité pour défendre.

Messi qui signe au PSG, une surprise incroyable ?

C’est vrai que l’on était tous surpris, mais surtout très heureux de voir ce phénomène dans notre équipe. Pour nous c’était juste impensable et exceptionnel qu’il quitte le Barça pour venir dans notre équipe. Au début, tu te dis comment il est, mais tu te rends comptes c’est un être humain. Il est super humble, travailleur. Tout ce qu’il a eu pendant toute sa carrière, il le mérite.

Gueye « On sait que l’on pourra compter sur les contre-attaques. »

Mon but contre City

Il y a une contre-attaque, je vois Kylian qui part donc je me projette dans la surface. Le ballon me revient dans les pieds, je contrôle et je frappe. Je vois que ça va dans la lucarne. C’est juste magnifique. Il y avait toute ma famille dans les tribunes. Sur le coup, j’étais un peu perdu parce que je n’ai pas l’habitude de marquer des buts (rires). C’est après, quand tu rentres chez toi que tu réalises que c’était un beau but. J’étais content pour moi et pour l’équipe.

Le match ce soir ?

On va toujours essayer de compenser, tout le monde de bouger pour boucher les trous parce qu’on sait que, souvent, quand tu joues contre City, ils ont la possession. Il faut bien resserrer les lignes, bien défendre. On sait que l’on pourra compter sur les contre-attaques comme on l’avait fait au match aller pour essayer de gagner le match.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club