Restez connectés avec nous
Kurzawa évoque la LDC "la plus belle compétition" et sa "complicité" avec Mbappé

Club

Kurzawa évoque la LDC « la plus belle compétition » et sa « complicité » avec Mbappé

Layvin Kurzawa, latéral du Paris Saint-Germain de 28 ans, s’est exprimé sur le site du PSG. Il aborde divers points et plus précisément la Ligue des Champions. Il raconte son ressenti sur la victoire 1-4 contre le FC Barcelone et se dit fier de jouer cette compétition chaque année. Il donne aussi son sentiment sur son ami Kylian Mbappé, attaquant de 22 ans.

Kurzawa « C’est la plus belle compétition de clubs »

« La Champions League ?

C’est la plus belle compétition de clubs. Il faut la jouer à 1000%, c’est une compétition que j’ai envie de jouer chaque année. On veut tous jouer tous les matches, on a envie de les gagner, on donne tout à chaque fois. Je suis aussi fier d’être le seul défenseur à avoir inscrit un triplé dans la compétition (lors de la victoire 5-0 contre Anderlecht au Parc des Princes, le 31 octobre 2017). C’est un record qui me plaît ! 

Kurzawa « Il faudra assurer. »

La victoire à Barcelone ?

Avant le match, j’ai senti que tous les joueurs étaient extrêmement motivés et concentrés. Il y avait cette volonté très forte, collective, de faire quelque chose de bien, d’aller chercher ce résultat. Nous avons réalisé une superbe rencontre, un match abouti. On a joué la première période là-bas, que nous avons gagnée, et la deuxième sera au Parc. Il faudra assurer. »

La Ligue des Champions a une saveur particulière. Tout le monde attend de voir son équipe dans la reine des compétitions. La petite musique qui introduit chaque match est attendue, elle procure frissons et émotions. Kurzawa le montre bien dans ses propos fort sur son envie de bien figurer à chaque match. À chaque match, on ressent des équipes concentrées. C’est la cerise sur le gâteau des compétitions nationales, la récompense pour les joueurs qui ont la chance d’y participer. Kurzawa revient aussi sur son triplé en 2017 contre Anderlecht, il parle de sa fierté et si l’on se souvient bien, il avait marqué les esprits. Un coup d’éclat resté sans suite, mais qui montre l’étendue de ses qualités quand il est bien et qu’il se concentre sur son football. 

Il aborde aussi le match contre le FC Barcelone. Encore une fois, on sent que la concentration et l’envie des joueurs étaient maximale. Cela s’est traduit sur le terrain, et les joueurs y ont laissé des plumes psychiquement. On ne peut pas tout donner émotionnellement, réussir ce que l’on voulait faire, sans accuser le coup. C’est ce qui s’est passé au Parc des Princes contre Monaco, défaite 0-2 (voir résumé ici) 5 jours plus tard. Attention, si le PSG a réussi son coup en se mettant à la hauteur de l’événement, on peut imaginer que le FC Barcelone ne déposera pas les armes sans combattre à Paris. Kurzawa est lucide en abordant ce point crucial. La qualification ne se fera qu’au terme du match retour. Rendez-vous le 10 mars.

Kurzawa « Kylian a été incroyable à Barcelone, je l’ai encore plus ressenti en jouant de son côté. »

« Mes 5 dernières passes décisives sont pour Kylian Mbappé ?

Je ne m’en étais même pas rendu compte ! Il y a une vraie complicité entre nous, sur et en dehors du terrain. C’est vraiment une stat sympa, c’est bien, cela prouve que notre entente fonctionne sur le terrain. Kylian a été incroyable à Barcelone, je l’ai encore plus ressenti en jouant de son côté. Marquer trois buts là-bas, c’est juste magnifique. »

On le sait, Layvin Kurzawa et Kylian Mbappé s’entendent bien dans la vie, loin du football. Mais la complicité sur un terrain, malgré les affinités n’est pas toujours évidente. Cette statistique sur les passes décisives du latéral pour son compère, le numéro 7 parisien, montre bien que le premier cherche à bien servir le second. Après, ils jouent tout deux sur le même côté et sont amenés à combiner, cela parait logique, mais encore faut-il le traduire sur le terrain. 

On sent aussi chez Kurzawa, la grande admiration qu’il porte au natif de Bondy. Il raconte d’ailleurs son ressenti sur la prestation de l’attaquant parisien sur la pelouse du Camp Nou. Mais la Ligue des Champions ne masque pas toutes les difficultés parisienne en Ligue 1. On ne ressent pas la même connexion entre les joueurs. Ils ne se subliment pas de la même manière. Mais rappelons le, la Ligue des Champions est une compétition à laquelle les joueurs ne peuvent goûter que s’ils sont dans les 3 premières places du championnat. Pour l’heure, rien n’est acquis pour la saison prochaine. Si le PSG veut y retourner en 2021/2022, Kurzawa et consort seraient bien inspirés de mettre le bleu de chauffe et montrer la même envie sur la scène nationale.

Publicités

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Club