Restez connectés avec nous
Michel Montana, speaker du Parc des Princes, fait savoir qu'il prépare quelque chose pour Cavani

Club

Michel Montana, speaker du Parc des Princes, fait savoir qu’il prépare quelque chose pour Cavani

Michel Montana, speaker du Parc des Princes et du Paris Saint-Germain depuis 1998, s’est confié auprès de Foot Mercato à propos de son métier. L’occasion de se défendre d’une rumeur et de faire une petite annonce à propos d’Edinson Cavani, buteur parisien de 32 ans qui est le joueur le plus prolifique du club avec 196 buts.

« On a tous notre façon de faire. On ne va pas dire à l’autre comment faire. Mais il faut reconnaître qu’il y a pas mal de gens qui s’inspirent d’autres speakers. J’ai pu faire certaines choses au Parc qui ont été reprises. Je ne leur en veux pas, c’est de bonne guerre. Même le « ici c’est » ça a été repris. Je me disais que c’était propre à Paris… D’ailleurs, j’en profite au passage, parce que certains me disent que j’ai copié le speaker de Naples qui répète 7 ou 9 fois le nom du buteur, alors que je ne l’avais jamais vu. Je suis allé voir sur YouTube. Je ne le connaissais pas. Je suis admiratif d’ailleurs. Mais comme moi j’ai un autre boulot, je fais des voix, quand j’ai un match le dimanche, si j’annonce à chaque fois 9 fois le nom du buteur, je vais me flinguer la voix ! Je ne peux pas.

Montana « J’espère pouvoir l’honorer comme il se doit. »

Mais je pense le faire une fois, si un joueur, je prie pour qu’il puisse atteindre un certain nombre de buts, vous devez deviner de qui je parle, je réfléchis à quelque chose. J’espère pouvoir l’honorer comme il se doit, à l’image du numéro qu’il porte sur le maillot… »

Forcément, comme dans tous les métiers, il y a des choses qui passent d’un speaker à l’autre. Il ne s’agit pas forcément de copier, mais il y a une inspiration. Des choses qui plaisent et sont réutilisées. En revanche, Montana est très clair pour ce qui est du speaker napolitain. Ce que l’on peut comprendre, puisque la rumeur peut être pénible.

Quant à Cavani, on peut imaginer que cette fois son nom serait scandé 9 fois en honneur de son numéro. A moins que Montana ait une autre idée. Il faudra attendre, si on comprend bien ses propos, le 200e but de l’Uruguayen. En espérant qu’il ne parte pas avant.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club