Restez connectés avec nous
Pochettino se confie : l'adaptation à Paris, le jeu, les recrues, Messi et la rumeur de départ
©Iconsport

Club

Pochettino se confie : l’adaptation à Paris, le jeu, les recrues, Messi et la rumeur de départ

Mauricio Pochettino, entraîneur du Paris Saint-Germain depuis janvier 2021, était au micro de France Bleu Paris ce mardi soir. L’occasion de revenir sur son passé commun avec Rabésandratana et sur ces débuts en tant que coach dans le club de la capitale. L’Argentin a donc évoqué son adaptation personnelle à Paris, sa relation avec son fils Sebastiano (préparateur physique), le travail de tout le staff, une comparaison avec Tottenham et la Premier League (avec la préparation de la Ligue des Champions), le jeu de l’équipe, le recrutement, l’absence de joueurs importants durant la préparation, les jeunes formés au PSG (dont Xavi Simons), l’éventuel 3-5-2, la gestion de stars (comme Lionel Messi, Neymar et Kylian Mbappé), sa relation avec son compatriote Messi (dont sa sortie dimanche contre Lyon), le début de saison et la rumeur d’un départ cet été.

Pochettino « Je suis resté à l’hôtel pendant 6 mois et cela a été difficile de trouver ma maison. »

(Rabésandratana) Nous n’avons pas beaucoup joué ensemble en 2001 puisque tu avais été recruté pour jouer à ma place !

(Pochettino) On a joué ensemble contre Marseille avec George Weah.

Nous avions perdu 1-0.

Je me rappelle la tactique avec Luis Fernandez, il ne voulait pas perdre là-bas et nous avions joué à 5-6 derrière ! (rires)

Et tu perds 1-0 sur une seule action. Si tu ne joues pas, c’est compliqué de gagner !

Je suis arrivé en 2001, je n’étais pas qualifié pour la Coupe d’Europe. Avec la famille qui était restée à Barcelone puis la naissance de mon fils, les premiers temps ont été difficiles. J’habitais à l’hôtel, ce n’était pas facile.

Pochettino se confie : l'adaptation à Paris, le jeu, les recrues, Messi et la rumeur de départ

Mauricio POCHETTINO coach of PSG celebrates with the trophy during the French Cup Final match between Paris Saint Germain and Monaco at Stade de France on May 19, 2021 in Paris, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) – Parc des Princes – Paris (France)

Maintenant, tu ne loges plus à l’hôtel ! Tout va bien, tu es bien arrivé ?

Oui, tout va bien. Maintenant, c’est beaucoup mieux. Quand je suis arrivé en janvier, c’était une période difficile avec le Covid. Je suis resté à l’hôtel pendant 6 mois et cela a été difficile de trouver ma maison. Maintenant, nous sommes beaucoup mieux, surtout depuis le retour des supporters dans les stades. Le football, c’est avec les supporters.

Pochettino « C’est l’état d’esprit, c’est la joie. »

Cela change tout ! Dimanche, on a pu le voir avec l’ambiance, le stade plein, cela n’a rien à voir. Puis tu le vois avec les attitudes des joueurs, comme par exemple Neymar qui est transcendé car il y a du monde dans le stade.

Cela change tout. C’est l’état d’esprit, c’est la joie. C’est complètement différent. C’est l’ambiance.

C’est ce qui peut changer un match quand tu sais que tu peux être dans la difficulté. Tu sais que le public peut te réveiller dans les moments durs.

Sur un match comme celui de dimanche contre Lyon, avec le public, les fans, c’est plus facile de revenir au score. Cela aurait été plus dur sans public car les supporters impressionnent l’adversaire. Cela change tout.

Pochettino « c’est ma responsabilité de rester de bonne humeur et optimiste malgré l’absence de ma famille. »

Maintenant, toute ta famille est avec toi avec Paris ou pas encore ?

Non, pas encore. Ils sont toujours en Angleterre. Ce sont les mauvaises choses mais c’est ma responsabilité de rester de bonne humeur et optimiste malgré l’absence de ma famille.

Quelle est ta relation professionnelle avec ton fils, Sebastiano, qui est ton préparateur physique ?

Quand je travaille avec lui, ce n’est pas mon fils, il fait partie de mon staff comme les autres ! Il est très professionnel, ça a été un choix naturel de le prendre avec moi. Il a les compétences compatibles avec le staff et moi.

Il a un travail difficile car la saison précédente, il y a eu beaucoup de blessés. Là, il y en a beaucoup moins. Certes, il y a eu le Covid mais ce n’est pas que ça. Aujourd’hui, on voit que des joueurs reviennent en forme. Tout ça, c’est aussi grâce à lui.

C’est grâce à tout le monde car nous travaillons tous ensemble. Nous essayons de mettre les joueurs dans les meilleures dispositions. Ce n’est pas seulement grâce à Sebastiano, Jesus ou Miguel (NDLR : les membres de son staff).

Pochettino se confie : l'adaptation à Paris, le jeu, les recrues, Messi et la rumeur de départ

Sebastiano POCHETTINO fitness trainer of PSG during the Ligue 1 match between Paris Saint-Germain and Brest at Parc des Princes on January 9, 2021 in Paris, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) – Sebastiano POCHETTINO – Parc des Princes – Paris (France)

Peux-tu justement nous présenter le travail de tout le monde ?

Jesus Perez est le coordinateur sportif, il a la responsabilité de coordonner tous les secteurs (médical, sportif, performance). Miguel d’Agostino est mon traducteur officiel ! Il est en charge d’analyser les aspects tactiques à la vidéo notamment. Tony Jimenez est avec Gianluca Spinelli : ils sont les entraîneurs des gardiens. Tout le monde est impliqué.

Pochettino « Ce n’est pas facile de mettre tout ensemble, avec des joueurs qui arrivent avec différents états de forme. »

C’était pareil à Tottenham, la même organisation ?

Ce n’est pas pareil, c’est une culture de club complètement différente. Ici comme à Tottenham, l’idée est de travailler pour développer le projet sur le chemin que nous voulons prendre, avec une philosophie et une

culture de club.

En terme de jeu et de collectif, es-tu satisfait de ce qui se fait en ce moment ou as-tu besoin de temps pour mettre les choses en place ? Cela peut être tactique, du fait du recrutement et de l’orientation des joueurs que tu as à ta disposition. Un 3-5-2 est-il plus facile pour toi, plus logique ?

Ce n’est pas facile de mettre tout ensemble, avec des joueurs qui arrivent avec différents états de forme et de préparation. Les joueurs doivent apprendre à se connaître, à la fois grâce aux entraînements et à la compétition. Il n’y a pas de temps pour travailler, mais la compétition est le vrai révélateur.

Tu as un groupe qui a été renforcé par de grandes individualités. Cela change-t-il quelque chose par rapport à ta façon de travailler, ton approche par rapport à Tottenham ? Aujourd’hui, tu as des joueurs comme Messi, Neymar et Mbappé voire Di Maria à gérer. Est-ce que c’est dur de coacher des joueurs comme ça, ou au contraire, est-ce plus facile pour toi à l’intérieur du vestiaire ?

C’est important de comprendre que chaque joueur est différent. Il faut prendre chaque joueur de façon individuelle, les comprendre. Chacun a un état de forme différent, qui fait qu’il y a des hauts et des bas. Chaque joueur a besoin de se sentir important et il faut donner de l’importance à tout le monde.

Pochettino « On doit s’adapter aux caractéristiques de chacun, notamment des joueurs qui viennent d’arriver. »

Le fait de ne pas avoir ces joueurs importants pendant la préparation, est-ce que cela retarde ce que tu veux mettre en place en terme d’idée de jeu ?

On doit s’adapter aux caractéristiques de chacun, notamment des joueurs qui viennent d’arriver. il faut trouver la meilleure formule qui va nous permettre d’atteindre la victoire. Nous avons besoin de résultats, au-delà des performances.

Beaucoup de jeunes ont participé aux matchs de préparation. Quand tu as un groupe comme ça, avec de fortes individualités, est-ce que les jeunes ont de la place pour s’intégrer ?

Ce n’est pas facile de leur trouver une place. Nous avons un groupe de 35 joueurs. Ce n’est pas facile pour eux de se développer, de montrer leurs qualités et de trouver de la place pour jouer.

Est-ce qu’un joueur comme Xavi Simons a déjà les qualités pour intégrer l’effectif ou faut-il un peu plus de temps et de travail ?

Ils sont très jeunes, ont 17-18 ans. C’est trop jeune, il leur faut de la patience pour s’améliorer. Ce n’est pas facile de trouver leur place.

Pochettino se confie : l'adaptation à Paris, le jeu, les recrues, Messi et la rumeur de départ

Head Coach Mauricio POCHETTINO of Paris Saint Germain (PSG) during the Training Session Paris Saint Germain at Camp des Loges on August 19, 2021 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) – Mauricio POCHETTINO – Camp des Loges – Saint Germain en Laye (France)

Pochettino « C’est une option que nous n’avons pas encore utilisée. »

Avais-tu plus de possibilité d’intégrer des jeunes joueurs à Tottenham ?

L’effectif de Tottenham était plus réduit, il y a 21-22 joueurs professionnels. Nous pouvions donc intégrer plus facilement les jeunes.

Le 3-5-2 est-il envisageable à Paris ?

C’est une option que nous n’avons pas encore utilisée. C’est un système qu’on a déjà utilisé dans d’autres clubs.  Il y a des joueurs qui peuvent rentrer dans ce système, c’est une option.

Fais-tu confiance à Messi, Neymar et Mbappé ou les diriges-tu un peu pour parfaire leurs relations ?

On peut trouver sur le terrain les complicités et affinités qu’ils peuvent avoir. On peut aussi les inciter de l’extérieur mais ils peuvent aussi construire quelque chose entre eux.

Coacher des joueurs de ce niveau, est-ce que cela t’apprend des choses sur le métier et sur les joueurs ?

On apprend toujours, de tous les joueurs. Il faut être ouvert, l’apprentissage continue sans cesse. J’ai eu la chance de côtoyer de grands joueurs lorsque j’étais moi-même joueur, comme Maradona ou Ronaldinho.

Pochettino « il y a des choses qui se cultivent au quotidien et qui font que les relations vont croître au fil du temps. »

Dialogues-tu et agis-tu de la même manière avec les stars qu’avec les autres joueurs du vestiaire ?

Il y a un discours général qui va tous les diriger de la même façon. Après, il y a des relations personnelles qui sont différentes car tous les joueurs sont différents.

Pour Messi, qui est Argentin comme toi, est-ce que cela joue sur votre relation ?

Oui, il peut y avoir des affinités par rapport à des racines, des cultures communes. Je m’entends toujours très bien avec les Argentins, les Français. Puis il y a des choses qui se cultivent au quotidien et qui font que les relations vont croître au fil du temps.

Je reviens sur dimanche. Messi était un peu énervé de sortir. Est-ce que toi, par rapport à ta culture, c’est plus facile de comprendre ça ?

Un joueur comme Messi est un champion, un compétiteur, un gagneur. Il aime être sur le terrain et n’aime pas sortir. C’est ma responsabilité, avec les informations dont je dispose, de prendre les meilleures décisions pour l’équipe et les joueurs. Messi est l’un des meilleurs joueurs de l’Histoire et sa sortie n’aurait pas dû être un problème.

Pochettino se confie : l'adaptation à Paris, le jeu, les recrues, Messi et la rumeur de départ

PSG’s head coach Mauricio Pochettino pictured during a press conference of French club PSG Paris Saint-Germain, Tuesday 14 September 2021, in Brugge, in preparation of tomorrow’s Champions League game against Belgian soccer team Club Brugge, on the first day (out of six) in the Group A of the UEFA Champions League group stage. BELGA PHOTO BRUNO FAHY
Photo by Icon Sport – (Belgique)

Pochettino « Ces résultats positifs nous donnent justement de la confiance pour aborder les prochaines échéances. »

Que penses-tu de ce début de championnat ? Es-tu satisfait ?

Je suis content de ces 6 premières victoires. C’est important car la Ligue 1 est un objectif pour nous. Après, on sait que l’objectif principal est la Ligue des Champions. Ces résultats positifs nous donnent justement de la confiance pour aborder les prochaines échéances.

Tu as connu la Premier League, tu connais la Ligue 1. Est-ce plus facile de préparer les matchs de Ligue des Champions en Angleterre ?

Il y a des similitudes entre les 2 championnats. Ce sont 2 ligues très compétitives, notamment au niveau physique. Il y a beaucoup de transitions en Ligue 1.

Pochettino « Je n’avais donc aucun intérêt à quitter le club. »

J’ai une question personnelle à te poser : on parlait beaucoup de ton départ à Tottenham cet été dans la presse. Est-ce que cela t’a traversé l’esprit de partir ou étaient-ce juste des rumeurs ?

Comme je l’ai déjà expliqué en conférence de presse, il y a beaucoup de rumeurs dans le football que je ne peux pas toutes démentir. J’étais sous contrat avec le club, et s’il y avait des clubs intéressés, ils devaient contacter le PSG. Avec Leonardo et le Président, nous avons travaillé étroitement pendant la trêve afin de construire l’effectif que nous avons aujourd’hui. Je n’avais donc aucun intérêt à quitter le club.

Que peut-on te souhaiter pour la suite ?

De pouvoir atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés. De gagner la Ligue 1 et la Coupe de France. L’objectif principal est d’aller loin en Ligue des Champions, car c’est ce que tous les supporters désirent le plus.

 

 

 

 

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club