Restez connectés avec nous
CDM2014- Le remplacement de Lavezzi incompréhensible

Coupe du Monde

CDM2014- Le remplacement de Lavezzi incompréhensible

   Hier soir la finale de la Coupe du Monde s’est achevée sur la victoire de l’Allemagne (1-0). Mais aussi, la rencontre a été marquée par un choix d’entraîneur surprenant, celui de Alejandro Sabella. Une décision difficilement compréhensible.

  Durant la première mi-temps l’Allemagne a souvent parue dépassée par la vitesse des argentins. L’un des joueurs les plus en vue était clairement Ezequiel Lavezzi, auteur de très belles remontées de balles. Seulement, son sélectionneur a décidé de le sortir pour mettre Sergio Aguero à la place. Alors forcément, il est plus facile du juger après coup, après la défaite et dire que c’était une erreur, mais il est encore plus compliqué de donner raison à A. Sabella. Celui-ci a expliqué son choix, en zone mixte, de la façon suivante « on cherchait à changer notre manière de jouer, d’être plus offensif ». Déjà cet argument est surprenant alors que justement l’Argentine s’était créée plusieurs occasions durant la première mi-temps, souvent amenées par le parisien, trop peu servis sur la finition. Ensuite, le sélectionneur, s’il reconnaît que « Lavezzi faisait un bon match », ajoute qu’il n’a pas voulu sortir Gonzalo Higuain car « il n’était pas fatigué », à nouveau, cela est étrange. Non seulement les deux joueurs n’ont pas du tout les mêmes caractéristiques, mais il serait surprenant que El Pocho ait été fatigué après une mi-temps, et surtout c’est G. Higuain qui avait loupé les opportunités de marquer. Un coaching loin d’être payant d’ailleurs, alors que les argentins ont manqués de vitesse en seconde période.

  D’ailleurs, Diego Maradona ne s’est pas gêné pour critiquer publiquement ce choix. En effet, sur la chaîne Telesur, il a fait part de son mécontentement « Je ne comprends pas le remplacement de Lavezzi », ajoutant que celui était « fantastique sur l’aile » alors que S. Aguero « n’a pas eu le même impact. Ce n’était pas sa compétition ». Une remarque qui fera plaisir au parisien, un peu moins au joueur de Manchester City, qui est en effet passé à côté de la Coupe du Monde. Du coup, D. Maradona se dit « triste », pas seulement pour le coaching bien sûr, mais à cause de la défaite. Evidemment, il est plus facile de juger de l’extérieur, surtout quand on repense à son échec lors du dernier Mondial avec l’Argentine et une défaite en quart de finale 4-0 face à l’Allemagne.

  Enfin, Ezequiel Lavezzi se montre lui bon coéquipier, comme toujours, affirmant que son remplacement « n’est pas important ». Ainsi, lui n’en veut à personne, il est surtout « très triste de perdre comme ça ». Espérons qu’il n’aura pas à revivre ce sentiment cette saison avec le Paris-Saint-Germain.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Coupe du Monde