Restez connectés avec nous
Juan Carlos Osorio furieux face aux "simulations" de Neymar

Coupe du Monde

Juan Carlos Osorio furieux face aux « simulations » de Neymar

Ce lundi, pour le compte des 8es de finale de la Coupe du monde, le Brésil affrontait le Mexique. Au terme d’un match très disputé, la Seleç?o s’est imposée (2-0) face à une vaillante équipe mexicaine. A l’issue du match, Juan Carlos Osorio, le sélectionneur de la sélection mexicaine, a protesté contre les Brésiliens, Neymar en tête, ainsi que contre l’arbitrage. Le technicien reproche au n°10 auriverde de trop jouer la comédie.

La malédiction mexicaine perdure. C’est la septième fois consécutive, depuis 1994 donc, que le Mexique s’arrête en 8e de finale. Une nouvelle sortie en 8e de finale de Coupe du Monde à la suite d’une défaite (2-0) face au Brésil. Neymar Jr (26 ans) a brillé dans ce match avec un but et une passe décisive. Mais cette défaite a un goût amer pour les mexicains. D’autant plus pour son sélectionneur Juan Carlos Osorio qui considère que la star du Paris Saint-Germain joue trop la comédie.

« Un mauvais exemple pour le monde et tous les enfants »

Sans jamais citer le nom de la star auriverde, le sélectionneur d’El Tri a exprimé tout son mécontentement en conférence de presse.

« C’est une honte pour le football.
Nous avons perdu beaucoup de temps de jeu à cause d’un seul joueur, à cause de l’arbitrage qui a trop souvent arrêté le jeu pour trop de fausses fautes, par exemple quatre minutes à un moment. C’est un mauvais exemple pour le monde et tous les enfants qui regardent le match.« 

« Il ne devrait pas y avoir autant de comédie »

Neymar Jr, comme à son habitude, a été la cible de nombreuses fautes au cours de cette confrontation. Une situation qui agace ses adversaires qui pensent qu’il n’y a pas toujours faute et que le brésilien en rajoute. Osorio est d’ailleurs revenu sur la supposée simulation de Neymar Jr.

« C’est un sport d’homme. Il ne devrait pas y avoir autant de comédie, ça a eu un impact sur notre jeu. Mes joueurs se sont énervés.« 

Une déclaration du sélectionneur mexicain qui renvoie à un fait de jeu du match. A la 70ème minute, alors qu’une touche était sifflée, Layun, joueur mexicain, a essuyé ses crampons sur la cheville de Neymar déjà au sol. Un geste qui après visionnage semble volontaire. Si la faute semble donc indiscutable, c’est la réaction du parisien que critique le sélectionneur mexicain. Une réaction de l’auriverde qu’il trouve disproportionnée. Peut-être, mais il y a une vraie douleur. Et le geste de son joueur, qui marche sur un adversaire, n’est pas un meilleur exemple.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Coupe du Monde