Restez connectés avec nous
©Iconsport

Coupe de France

Châteauroux/PSG – Galtier en conf : relâchement, réaction, Titis, Sarahia et Soler

Le Paris Saint-Germain s’est imposé 1-3 face à Châteauroux (résumé vidéo Châteauroux/PSG) ce vendredi au Stade Gaston Petit dans le cadre des 32es de finale de la Coupe de France 2022-2023. Après ce match, l’entraîneur parisien Christophe Galtier (55 ans) s’est exprimé en conférence de presse. Le coach est revenu sur le déroulé du match, avec de bonnes périodes mais aussi un gros relâchement à corriger, puis a évoqué le temps de jeu des jeunes joueurs ainsi que les situations compliqués de Pablo Sarabia (attaquant de 30 ans) et Carlos Soler (milieu offensif de 26 ans).

Galtier « Pendant 20 minutes mon équipe s’est retrouvée coupée en deux. »

Y a-t-il une forme de soulagement ?

Imaginez s’il n’y avait pas eu de qualification… Il y a la satisfaction d’être qualifiés. On sait que ces tours-là sont toujours difficiles. On a joué contre une bonne équipe, sur un bon terrain, dans une bonne ambiance. L’entame du match était conforme à ce que j’attendais de l’équipe, avec des situations offensives intéressantes, avec l’ouverture du score. C’était important d’ouvrir le score mais après patratraque.

Pendant 20 minutes mon équipe s’est retrouvée coupée en deux. Cela a donné de l’espoir à Châteauroux, qui joue très bien. On s’est retrouvé en bloc, à concéder des situations dans la surface. Est-ce qu’on a cru en ouvrant le score que les choses allaient être faciles ? Peut-être, mais il a fallu vite recadrer tout le monde pendant la pause pour retrouver un bloc équipe qui allait nous permettre de défendre en avançant. Dans ce sens-là, je suis satisfait de la seconde période.

Galtier « Je suis satisfait d’eux. »

Comment avez-vous trouvé les prestations des 3 jeunes titulaires ?

Je suis satisfait d’eux. Même si El Chadaille Bitshiabu a été malheureux sur le but. Ils ont été sérieux, ils se sont mis rapidement dans le rythme. J’ai aimé la manière dont s’est exprimé Ismael Ghrabi dans le cœur du jeu, il est à la dernière passe sur le but. Warren Zaïre-Emery a fait un match complet, total, de bon niveau.

J’aurais pu mettre plus de cadres sur le terrains, m’avais l’idée de les faire démarrer. Je suis satisfait de leur comportement. Les changements faisaient que l’équipe allait être très compétitive au moment où l’équipe adversaire pouvait être fatiguée.

Avez-vous craint d’arriver aux tirs au but ?

Oui car après c’est une loterie. Cette nouvelle formule sans prolongation donne plus d’espoirs à une équipe de division inférieure, là il y avait 2 divisions d’écart. Ils savent que s’ils vont au bout cela va aux tirs au but avec toute l’incertitude que cela peut comporter. Mais on a mis le 2e but, puis le 3e qui est anecdotique.

Galtier « beaucoup de joueurs à la Coupe du monde ont du mal à redémarrer. »

Comment vivez-vous cette période difficile après la Coupe du monde ?

Je m’attendais à une situation assez complexe avec les états de forme des uns et des autres, l’absence dans le groupe depuis 5, 6, 7 semaines de beaucoup de joueurs, qui mettent du temps à se remettre au quotidien dans le club. On a beaucoup d’absents ce soir. On va voir qui on va récupérer contre Angers. On s’aperçoit que les équipes qui ont eu beaucoup de joueurs à la Coupe du monde ont du mal à redémarrer. Il va falloir vite que tout le monde se recentre, se reconcentre sur l’équipe, notre jeu et les objectifs que nous nous sommes définis.

Galtier « Je veux qu’il soit plus dans l’axe que les autres profils d’attaquants que nous avons. »

Qu’attendez-vous d’Hugo Ekitike ?

Ce soir, je lui avais demandé d’aller dans la profondeur. Il a des situations pour cela et Il est buteur. Il est aussi impliqué sur le deuxième but. Mais il faut qu’il soit beaucoup plus axial par moments. Je le freine sur le fait de pouvoir décrocher. Il aime venir dans le jeu mais, après il nous manque quelqu’un devant. Il a été dans la surface aujourd’hui et cela lui a profité.

Il enchaîne les matchs après avoir peu joué sur la première moitié de saison. Il faut qu’il trouve du rythme. Il marque encore après marqué dimanche à Lens. C’est toujours important pou un attaquant d’avoir des situations. Je veux qu’il soit plus dans l’axe que les autres profils d’attaquants que nous avons.

Qu’avez-vous pensé de Châteauroux ?

On savait que ça allait être rempli. On a joué dans de très bonnes conditions et dans une très belle ambiance de Coupe de France. Dès qu’on laisse cette équipe repartir de derrière elle a de la qualité. Par rapport au jeu produit et aux matchs qu’ils font, ils ne sont pas récompensés au niveau du championnat.

Galtier « ils auront du temps de jeu. »

Les prestations de Carlos Soler et Pablo Sarabia vous inquiètent-elles ?

Ce sont des joueurs qui n’ont pas beaucoup joué. Carlos Soler est utilisé dans différents registres. Depuis son plus jeune âge il n’a joué que dans un club, Valence, et l’adaptation est peut-être plus longue pour lui. Il a quitté son environnement, sa famille et un club dans lequel il était capitaine, un joueur important. Le fait de ne pas jouer de manière régulière ne l’aide pas. Mais je crois en lui, en ses qualités et capacité. Lui et Sarabia reviennent de la Coupe du monde en plus.

Pour Pablo Sarabia : on a un secteur offensif très impressionnant quand tout le monde est là. Il a peu de temps de jeu. Cela peut causer de la frustration. J’ai aimé comment il s’est exprimé au début du match. Ça été plus difficile par la suite. Ils n’ont pas beaucoup de temps de jeu. Je sais que c’est difficile pour eux, quelquefois c’est dur mentalement. On va voir dans les matchs à venir. Mais je pense qu’ils auront du temps de jeu et dans cette seconde partie de saison très chargée, ils en auront sûrement plus qu’ils ont pu en avoir lors de la première partie.

Comprenez-vous la déception des spectateurs qui attendaient les stars ?

Evidemment quand il y a eu le tirage, en 48 heures le stade était plein. Il y avait beaucoup d’enfants et des familles. Malheureusement les joueurs de la Coupe du monde sont allés… au bout de la Coupe du monde. Neymar c’était la seule période pour soigner encore mieux sa cheville. Leo (Messi) est rentré il y a 48 heures. Kylian est en vacances. C’est dommage pour le public ici à Châteauroux.

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

Derniers articles

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Coupe de France