Restez connectés avec nous
Di Meco «sur une finale il doit y avoir plus d’engagement mais les gars sont au bout»

Coupe de France

Di Meco «sur une finale il doit y avoir plus d’engagement mais les gars sont au bout»

La finale de Coupe de France entre le SCO d’Angers et le Paris Saint-Germain (0-1) n’était pas des plus spectaculaire. Sur les ondes de RMC, l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille, Eric di Meco, pointait du doigt la fatigue accumulée des joueurs.

« Je ne sais pas s’ils sont tous fatigués, ou si c’est mental, ou la chaleur, mais il y avait moins de rythme qu’en finale de cup. Ces saisons sont de plus en plus longues et éprouvantes pour les joueurs, ça va contre la qualité du jeu. On marche sur la tête. Hier, sur une finale il doit y avoir plus d’engagement mais les gars sont au bout. Emery ? Le résultat n’aurait rien changé. Il l’a conforté à 200%. »

L’enchaînement des matches pèse énormément arrivé fin mai. Les joueurs sont physiquement à bout d’autant plus les Parisiens qui jouent énormément de rencontres tout au long de la saison. Certe les finales ne peuvent se jouer qu’en fin de saison, mais en France la Coupe de la Ligue est toujours remise en cause puisqu’elle rajoute encore des matches au calendrier. C’est donc régulièrement les mêmes débats qui ont lieu, alors que rien n’évolue. Il faut aussi rappeler qu’il s’agit de la Ligue 1 et qu’il y a rarement énormément de spectacles dans ce championnat, contrairement à l’Angleterre ou c’est toujours un jeu très ouvert.

Tous ces éléments réunis ne permettent pas à ces finales de coupes d’être un vrai moment de spectacle, comme on peut le voir dans d’autres championnats.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Coupe de France