Restez connectés avec nous
Lyon/PSG - Luis Enrique en conf : saison réussie, Mbappé, son remplacement et Vitinha
@Iconsport

Club

Lyon/PSG – Luis Enrique en conf : saison réussie, Mbappé, son remplacement et Vitinha

Le Paris Saint-Germain s’est imposé 1-2 face à l’Olympique Lyonnais (résumé vidéo Lyon/PSG) ce samedi au Stade Pierre Mauroy dans le cadre de la finale de Coupe de France 2023-2024. Après ce match, l’entraîneur parisien Luis Enrique (54 ans) s’est exprimé en conférence de presse. L’Espagnol a évoqué le bilan de la saison, le départ de Kylian Mbappé (attaquant de 25 ans), l’impressionnant Vitinha (milieu de 25 ans) et les plans pour cet été avec notamment le mercato.

Luis Enrique « Je souhaite encore mieux pour la saison prochaine, avec de nouvelles recrues qui viendront nous améliorer, qui auront encore plus faim de gagner. »

Était-ce la meilleure première période de votre saison ?

Non, pas pour moi. Je crois que c’est le moment de faire le bilan et de de féliciter tous les joueurs, sans exception, tous les membres du club, les supporters. Ils ont été exceptionnels toute la saison. Mon équipe a été ambitieuse toute la saison, elle a fait ce que je cherchais.

Elle ne calcule jamais, elle n’a pas peur, elle est toujours offensive, elle avait de l’énergie, elle pressait. Je ne choisis pas une mi-temps cette saison. On a été protagonistes de la finale.

Nous avons fait une très belle saison. On aurait voulu jouer une semaine de plus, mais c’est comme ça, Le football est parfois cruel. Je souhaite encore mieux pour la saison prochaine, avec de nouvelles recrues qui viendront nous améliorer, qui auront encore plus faim de gagner. Je donne un 10 sur 10 à tous sur l’ensemble de la saison.

Luis Enrique « On ne le remplace pas ! Ne cherchez pas ! C’est avec un travail d’équipe qui le remplacera »

La dernière sortie sur le terrain avec le PSG de Kylian Mbappé ?

Cela a été une grande chance d’être son entraîneur. C’était une saison très difficile parce que c’était sa dernière ici après sept années. C’est toujours compliqué de dire au revoir. Il a toujours voulu aider son équipe, comme ce soir. Il n’a pas marqué, mais il est impliqué dans nos situations dangereuses. Il est définitivement différent. On ne le remplace pas ! Ne cherchez pas !

C’est avec un travail d’équipe qui le remplacera, pas un seul joueur mais cinq ou six. Ce sera la passion autour du club, son ambition de gagner. On devra s’améliorer. C’est un défi pour un joueur de venir ici et de chercher à faire quelque chose d’historique. On veut marquer l’histoire et on finira par gagner la Ligue des champions. Quand ? Je ne sais pas. Mais oui, on la gagnera.

Luis Enrique « Il faut l’éradiquer et éradiquer toute forme de violence liée au football. »

Quel bilan tirez-vous de Vitinha que vous avez repositionné devant la défense ?

C’est le joueur de la saison pour moi. Dans le jeu sans ballon, dans l’utilisation du ballon, grâce à son énergie, l’agressivité. C’est le meilleur joueur de la saison et pourtant, beaucoup de bons joueurs ont été à un très haut niveau.

Avez-vous été mis au courant des graves incidents avant la rencontre ?

Je ne sais pas si les joueurs savaient, je ne sais pas non plus exactement. Quand il y a des nouvelles comme ça, les joueurs restent à l’écart. Je le regrette et je regrette toute violence qui a lieu sur le dos du football. Il faut que cela disparaisse en France, en Espagne, partout dans le monde.

Il faut l’éradiquer et éradiquer toute forme de violence liée au football. Le football et le sport sont de supers moyens pour transmettre des valeurs.

Luis Enrique « C’est la fin de la saison, mais les négociations commencent. »

Quelles sont vos envies désormais ? De couper ?

C’est la fin de la saison, mais les négociations commencent. Avec les possibilités pour améliorer l’effectif. Il y a un projet impressionnant. On va tenter de faire un bon mercato, nous travaillons avec Luis Campos et le président.

Faire les bonnes signatures n’est pas simple, il y a beaucoup d’exigence. Il faut prendre en compte le temps d’adaptation des joueurs. Il n’y a pas de vacances dans le football de haut niveau.

Je vais être au contact tous les jours avec le président et Luis Campos. Je n’irai pas à l’Euro et je vais les regarder à la télé, où on les voit très bien. Comme ça, je pourrai regarder en buvant une bière. Ou deux. Ou une par mi-temps (sourire).

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

Derniers articles

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Club