Restez connectés avec nous
Vannes/PSG - Talmont évoque l'écart avec Paris et le match en deux temps de Mbappé
©Iconsport

Coupe de France

Vannes/PSG – Talmont évoque l’écart avec Paris et le match en deux temps de Mbappé

Ce lundi, dans le cadre des 16es de finale de la Coupe de France 2021-2022, le Paris Saint-Germain affrontait Vannes au Stade de la Rabine. Pierre Talmont, entraîneur de l’équipe vannetaise, s’est arrêté en conférence de presse après la victoire parisienne (0-4, retrouvez le résumé de Vannes/PSG ici). Il a évoqué une marche tout simplement trop haute, la performance irrégulière de Kylian Mbappé (attaquant de 23 ans du PSG qui a inscrit un triplé en seconde période) et le positif à retenir.

Talmont « Il n’était pas trop investi, pas trop concerné. »

« Le premier sentiment c’est la déception ?

Pas la déception, c’est la fin d’un parcours, on a peut-être été sorti par le futur vainqueur. Une déception par rapport au score, un peu lourd. Ça ne fait jamais plaisir d’encaisser quatre buts mais il y avait deux ou trois classes d’écart. On a mis en avant le club pendant une semaine, c’est ce qu’il faut retenir.

On a été vite de Mbappé ?

En première période, on ne l’a pas trop vu. Il n’était pas trop investi, pas trop concerné. Mais en deuxième, on a vu le vrai Kylian Mbappé. Il s’est mis à jouer car il avait plus d’espaces aussi.

Talmont « C’est une fin en apothéose pour le club. »

Des regrets par rapport au début de match ?

On a essayé de jouer mais au début du match on n’a pas été assez agressifs, on a trop respecté les Parisiens, et dans l’utilisation du ballon, on n’a pas assez performant. Mais ce n’est plus le PSG d’il y a dix ans, il n’y a que des stars mondiales dans cette équipe.

Alors oui, certains ont sûrement joué avec le frein à main, un peu inhibés, avec moins de qualité technique que d’habitude. Ce n’était quand même pas des joueurs lambda qu’on a joués, il faut aussi le signaler. Même s’ils revenaient de vacances, ils ont une certaine classe. Il faut retenir ce parcours qui a été bon. C’est une fin en apothéose pour le club. »

Au moment d’affronter le PSG, Vannes se doutait bien que la qualification serait difficile à obtenir. Même avec un groupe très diminué (11 absences), Paris avait encore de très grands joueurs sur le terrain. Cependant, il y a toujours un espoir avant de démarrer la rencontre et le club de National 2 a même quelques bonnes situations. Il y a forcément de la déception après cette défaite, avec possiblement le sentiment qu’il était possible de faire un peu mieux.

D’autant plus avec une ouverture du score concédée sur un corner sur lequel il y a eu une erreur de placement. Puis il y a eu un 0-2 douloureux alors que Vannes avait quelques occasions. Mais il n’y a pas d’autre choix que d’accepter un revers relativement logique. Il faut aussi savoir savourer cette soirée particulière. De toute façon, comme le souligne Talmont, le PSG a été globalement trop fort pour vraiment laisser de la place à l’espoir. D’autant plus une fois que Mbappé a été bien dans son match, après une première période plutôt ratée.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Coupe de France