Restez connectés avec nous
PSG/Nantes - Brisard arbitre du match, peu de cartons jaunes, mais des rouges et penaltys
©Iconsport

Ligue 1

PSG/Nantes – Brisard arbitre du match, peu de cartons jaunes, mais des rouges et penaltys

Ce samedi, dans le cadre de la 38e journée de Ligue 1 2022-2023, le Paris Saint-Germain (1er) affrontera Nantes (8e) au Parc des Princes (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+Sport360 et Canal+Sport). L’arbitre de la rencontre a été choisi, il s’agira de Jérome Brisard (37 ans). Lequel a une expérience déjà bien développée en Ligue 1, avec 131 matchs au compteur.

L’homme au sifflet sera assisté par Erwan Finjean et Gwenaël Pasqualotti. Quant au rôle de 4e arbitre, il sera occupé par Jérémy Stinat. Et l’assistance vidéo sera assurée par François Letexier et Stéphane Bré.

Avec M. Brisard au sifflet, on peut s’attendre à ce que les cartons jaunes soient donnés assez facilement durant la rencontre. En effet, alors que la moyenne nationale par rencontre est de 3,53 (écart type de 0.39), l’arbitre de samedi a donné 3,44 jaunes par match en moyenne dans toute sa carrière en Ligue 1 (chiffres Transfermarkt). C’est plutôt bas, il faut que ce soit grâce au dialogue.

L’homme au sifflet ce samedi est en revanche plus sévère du côté des exclusions directe, puisqu’il a une tendance légèrement élevée pour ce qui est de distribuer des cartons rouges directs. En effet, Brisard est à 0,20 exclusion par match dans sa carrière alors que la moyenne nationale par rencontre est de 0,17 (écart type de 0.07). Il apparaît donc que les joueurs doivent faire attention pour éviter la sanction.

Enfin, Jérôme Brisard n’a pas pour habitude d’exclure un joueur après son premier carton jaune dans un match, puisqu’il a donné un second avertissement au même joueur 0,06 fois par match en moyenne. Ce qui est bien plus bas que la moyenne nationale, qui se situe à 0,09 (écart type de 0,03). Avec peu de jaunes dans un premier temps et des rouges directs plus fréquents, c’est relativement logique puisqu’il y a moins d’avertissements. Enfin, pour ce qui est des penaltys, l’homme au sifflet samedi est un peu plus haut que la moyenne avec 0,37 penalty sifflé par match, alors qu’en Ligue 1 la moyenne est à 0,34 (écart type de 0,08).

PSG/Nantes - Brisard arbitre du match, peu de cartons jaunes, mais des rouges et penaltys

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Ligue 1