Restez connectés avec nous
Le PSG doit lever l'option d'achat de Mauro Icardi. Une évidence pour Latour
© Photo Icon Sport

Mercato

Le PSG doit lever l’option d’achat de Mauro Icardi. Une évidence pour Latour

Alors que le contrat d’Edinson Cavani, buteur de 33 ans, s’arrête à la fin de la saison, Mauro Icardi, son homologue de 27 ans, n’est lui que prêté par l’Inter Milan. Il y a une option d’achat estimée à 70 millions d’euros et personne ne peut être sûr pour le moment qu’elle sera levée. Alors la presse en profite pour lancer des rumeurs, notamment en Italie avec l’intérêt de la Juventus Turin. Bertrand Latour, journaliste de L’Équipe, s’est exprimé à ce sujet sur La Chaîne l’Equipe. 

« C’est une évidence pour Paris de lever l’option d’achat de Mauro Icardi. L’effort doit être fait pour obtenir Icardi de manière définitive. Cela me parait moins évident du côté du joueur. Du point de vue du Paris Saint-Germain, c’est évident mais lui, s’il a la possibilité d’aller dans une autre équipe européenne où il y a peut-être moins de concurrence sur le plan offensif, peut-être qu’il privilégiera celle-ci. C’est l’incertitude pour le PSG. A la Juve, s’il a la possibilité d’être titulaire, l’équation est tout de suite plus difficile à résoudre. »

L’Argentin ne jouait plus beaucoup avant la coupure de la saison. Il n’avait même pas joué une seule minute face au Borussia Dortmund en 8e de finale de la Ligue Ligue des Champions. On peut donc comprendre une déception et un certain questionnement. Surtout qu’il aurait sans doute de beaux prétendants.

Pour Paris, la logique serait cependant d’acheter officiellement le joueur et de ne pas laisser de suspense. Icardi est un grand buteur et il serait difficile de trouver à peu près aussi bien pour un prix qui ne serait pas plus élevé. Cela permettrait d’assurer le poste d’avant-centre pour plusieurs années. Mais tant qu’il n’y a pas une annonce de l’une des parties, on ne peut pas être sûr. Peut-être que le PSG a une idée surprenante en tête. Il faudrait alors qu’elle soit excellente. Pour le moment, il faut rester prudent et patient. Surtout avec un football perturbé par la crise du coronavirus.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Mercato