Restez connectés avec nous
Mercato - Mbappé prêt à prolonger au PSG seulement avec une clause départ, assure AS
©IconSport

Mercato

Mercato – Mbappé prêt à prolonger au PSG seulement avec une clause départ, assure AS

Kylian Mbappé, attaquant de 21 ans du Paris Saint-Germain et de l’Equipe de France, est une des obsessions de la presse espagnole depuis 2017. Le Real Madrid avait tenté de le recruter à l’AS Monaco, mais il a choisi de signer à Paris. Maintenant, les Espagnols attendent avec une patience très limitée son arrivée en Espagne. Alors il est évoqué régulièrement dans les rumeurs. Ces derniers temps, il s’agit plutôt d’un transfert qui aurait lieu en 2021 en profitant du fait que l’international français ne prolonge pas son contrat qui s’arrête en 2022. Sauf que l’idée d’une signature existe bien. De quoi inquiéter les Espagnols, mais pas sans garder espoir grâce aux « informations » du journal AS ce mardi. La prolongation se ferait avec une clause libératoire.

« La possibilité que Mbappé finisse par accepter une prolongation au PSG a augmenté, mais seulement si dans le nouveau contrat il y a une clause qui lui permette de partir au Real Madrid (ou un autre grand club) pour une somme déterminée. 

De cette manière, le PSG serait gagnant, car il saurait que les chances de garder Mbappé à court terme sont meilleures. Le joueur aussi, puisqu’il s’assure un salaire galactique sur le long terme. Le grand perdant, malgré l’existence de la clause, serait le Real Madrid. Pour le club madrilène, la situation idéale est que l’attaquant ne prolonge pas. »

Mbappé est toujours loin d’un départ.

Bien sûr, on invite à la plus grande prudence face à ces rumeurs alors que l’on voit encore des supporters des deux équipes pour y croire. Mbappé ira probablement un jour au Real Madrid, mais il n’y a rien pour être sûr que ce sera bientôt ou qu’il y pense particulièrement pour le moment. Il a des choses importantes à accomplir au PSG, où il peut marquer l’histoire du football (notamment avec des records et en remportant la Ligue des Champions).

Aussi, tout simplement, les clauses de départ sont interdites en France. Un point que la presse espagnole a du mal à garder en mémoire. On peut toujours penser à l’existence d’un accord oral pour pouvoir partir face à une offre d’un certain montant, mais cela devient trop tiré par les cheveux et incertain pour être pris vraiment au sérieux.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Mercato