Restez connectés avec nous
Anciens - Pancrate condamné à deux mois de prison avec sursis

Anciens

Anciens – Pancrate condamné à deux mois de prison avec sursis

L’ancien joueur du Paris Saint-Germain Fabrice Pancrate a été condamné ce jeudi, à deux mois de prison avec sursis pour abandon de famille par le tribunal correctionnel de Nantes, fait savoir Le Parisien. Une décision qui sanctionne le joueur pour ne pas avoir versé de pension alimentaire à son ex-femme pendant près de deux ans et pour ne pas lui avoir ramené leurs trois enfants à deux reprises. 

On pouvait légitimement imaginer Fabrice Pancrate profitait d’une retraite dorée mais apparemment il n’en est rien. En effet, l’ancien joueur de Nantes s’est présenté à l’audience correctionnelle, seul, sans avocat “pour des raisons financières“. Celui-ci affirme même être “retourné vivre chez ses parents” dans un quartier pavillonnaire de Villepinte. Sa situation financière actuelle, il la justifie ainsi: “j’ai d’abord payé les impôts, si je ne le faisais pas, ma dette se serait transmise à ma descendance.”  Il précise également avoir versé 52 000 euros à son épouse, ce que cette dernière confirme. “Cette histoire, ce n’est pas de la mauvaise volonté de ma part, hein… Cela faisait simplement suite à la baisse conséquente de mes revenus”  conclue Pancrate.

Le journal Le Parisien s’est davantage intéressé à ses sources de revenue. L’on nous apprend que l’ancien Canari aurait touché la somme de 140 000 euros pour rupture contractuelle avec l’équipe nantaise. On y ajoute le million d’euros de salaire qu’il y a touchée. Pancrate est également propriétaire de plusieurs appartements à Bordeaux, à Dijon ainsi que dans la banlieue toulousaine.

“Mes appartements sont en vente depuis plus de six mois, mais ça prend du temps, je ne pouvais pas les vendre avant : j’étais obligé de les louer pendant un certain temps en raison d’une exonération fiscale”.

Cette version n’a pas convaincu Maître Quentin Chabert, avocat de son ex-femme: “Sa volonté de nuire est claire et nette. Pendant deux ans, il a fait fi de ses obligations.” Dans sa plaidoirie, il a même suggéré que le joueur devait suivre “un stage de sensibilisation à la parenté.”

Ayant souvent franchi la ligne rouge durant sa carrière professionnelle, Fabrice Pancrate a été condamné officiellement par la justice à de la prisons avec sursis ainsi qu’à verser à son ancienne épouse la somme de 2000 euros de dommages et intérêts et 600 euros pour le frais de justice.

 

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Anciens