Restez connectés avec nous

Anciens

Ben Arfa évoque son passage difficile au PSG et affirme qu’il aurait dû choisir le FC Séville

Sélectionné dans la liste des Trophées UNFP de meilleur joueur de Ligue 1, Hatem Ben Arfa a réalisé une saison de bonne facture du côté du Stade Rennais. Forcément, après deux saisons plus que délicates au Paris Saint-Germain, le joueur formé à l’Olympique Lyonnais reprend des couleurs. D’ailleurs, pour L’EquipeHBA est revenu sur son aventure en terre parisienne. S’il ne regrette pas vraiment d’avoir évolué au PSG, il avoue tout de même qu’il aurait, avec le recule présent, dû dire oui au FC Séville et non à Paris.

« Je suis content de l’avoir fait, parce que ça m’a apporté beaucoup humainement. Par contre, si j’avais l’expérience d’aujourd’hui, je n’y aurais pas été, j’aurais été à Séville, parce que ça s’est joué entre les deux. Mais je suis content de l’avoir fait, parce que je n’aurais pas eu ce que j’ai aujourd’hui intérieurement. »

« Je me suis pardonné à moi-même. »

« Ça m’a fait comprendre plein de choses de la vie. La plus importante est que dans toute épreuve, il faut garder son estime parce que personne ne va te la donner. Garder son estime et à un moment donné, l’extérieur va refléter ce que tu as à l’intérieur. C’est ce que je voulais faire passer comme message. Ce n’est pas un message de haine. J’ai pardonné ce qui s’est passé. Ce n’est même pas que je lui (Nasser Al-Khelaifi, ndlr) ai pardonné, c’est que je me suis pardonné à moi-même. », propos de Ben Arfa relayés par RMC Sport.

C’est peu dire que Hatem Ben Arfa a connu un passage contrasté au Paris Saint-Germain. À l’été 2016, sortant d’une saison tonitruante avec l’OGC Nice, il a eu la possibilité de rallier le plus grand club de France. Opportunité incroyable pour celui qui venait tout juste de relancer sa carrière après des années de perditions. Néanmoins, il n’a pas su saisir pleinement cette chance puisque cela a très vite mal tourné pour l’histoire qu’on connaît finalement.

Aujourd’hui, il porte les couleurs du Stade Rennais et il vient de remporter la Coupe de France face à ce même PSG. Une vraie satisfaction pour lui sans doute. Maintenant, il est vrai que vu la trajectoire tumultueuse de sa carrière, il aurait sûrement dû rejoindre le FC Séville qui lui ouvrait grandes ses portes. En Espagne, il aurait pu faire étalage de son talent, sans doute plus aisément que dans l’Hexagone. Après, on ne peut réécrire l’Histoire et Ben Arfa restera sans nul doute dans les mémoires comme l’un des plus grands talents gâchés de sa génération..

Publicités

Vidéos football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Anciens