Restez connectés avec nous

Anciens

Adli affirme qu’à laisser partir les jeunes, le PSG « sera aussi perdant dans certains cas »

Adli affirme qu'à laisser partir les jeunes, le PSG "sera aussi perdant dans certains cas"

Transféré à Bordeaux l’hiver dernier pour 5,5 millions d’euros, le milieu Yacine Adli (19 ans) a récemment donné son avis au micro de beIN SPORTS sur un aspect du mercato du Paris Saint-Germain cet été : la vente de nombreux jeunes formés au club.

« C’est vrai que ça va rapporter au PSG, mais je pense qu’ils vont aussi perdre beaucoup. Quand je vois un joueur comme Ikoné, ou Boubakary Soumaré qu’on a laissé partir… Aujourd’hui Ikoné devient international A et Bouba Soumaré a aujourd’hui une valeur marchande monstrueuse. Je pense que Paris est aussi un petit peu perdant parce que ce sont des joueurs qui sont partis pour presque rien, donc Paris sera aussi perdant dans certains cas. », a déclaré Adli.

S’il est logique que ce joueur défende les Titis du centre de formation comme lui, il ne peut cependant occulter une des cruelles réalités dont il fut lui-même victime : le PSG n’a plus le temps d’attendre et d’espérer incorporer doucement ses jeunes dans l’espoir qu’ils aient un jour le niveau suffisant pour être titulaire dans une équipe jouant un vrai rôle en Ligue des Champions. C’est normal. Il faut pouvoir se faire une place rapidement tant la concurrence et l’exigence sont grandes. Qui plus est, les données économiques ne sont plus les mêmes aujourd’hui, à l’heure où Leonardo a dû composer dans l’urgence un mercato important tout en faisant attention au Fair-Play Financier.

On peut certes regretter la vague de départ des jeunes du PSG, mais peut être est-ce un mal pour un bien dans un club en reconstruction avec un objectif de développement aussi orienté sur le long terme. Et les clauses pour toucher un pourcentage sur une revente sont là pour éviter de trop grands regrets.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Anciens