Restez connectés avec nous
Le Parisien et L'Equipe détaillent le départ de David Luiz, Rodrigo Caio pourrait venir en janvier

Autour du PSG

Le Parisien et L’Equipe détaillent le départ de David Luiz, Rodrigo Caio pourrait venir en janvier

Hier, lors du dernier jour du mercato, le défenseur central David Luiz (29 ans) a quitté le Paris Saint-Germain pour rejoindre Chelsea, où il avait joué de 2011 à 2014. Un transfert surprise qui s’est joué très rapidement. Ce matin, Le Parisien et L’Equipe reviennent sur le départ du Brésilien, qui pourrait être remplacé en janvier par son compatriote de 23 ans Rodrigo Caio.

Le Parisien “Tout s’est joué hier. Dans la matinée, David Luiz s’est d’abord entraîné comme si de rien n’était, ou presque, au camp des Loges. Il a tout de même lâché un « goodbye » très explicite, a ensuite embarqué à bord d’un Eurostar pour passer sa visite médicale à Londres. Les deux clubs ont officialisé le transfert en début de soirée, sous réserve que les divers examens médicaux soient positifs. Le montant de la transaction serait compris entre 35 et 40M€. Les Blues sont donc revenus à la charge. Suffisamment en tout cas pour faire fléchir leurs interlocuteurs parisiens.

Une très bonne opération financière. Mais elle jette un voile sur l’ensemble du mercato. Avec ce départ, les champions de France en titre se séparent d’un autre cadre de l’ère Ibrahimovic qui ne sera pas remplacé à court terme. Faute de candidat idoine,les dirigeants ont en effet préféré reporter au mercato hivernal le possible recrutement d’un défenseur central de substitution. Entre le gain financier et le risque sportif, minime à court terme, le PSG a donc choisi. Sans hésiter très longtemps.”

L’Equipe “David Luiz a beaucoup insisté auprès de ses dirigeants pour effectuer son retour à Chelsea et son lobbying a visiblement fonctionné. ‘Dès qu’il a su que Chelsea allait faire une offre, il nous a dit qu’il était très motivé pour y retourner’, détaille un proche du joueur. Motivé, au point d’insister auprès de Patrick Kluivert qui aurait assez vite cédé face à la détermination du défenseur. Nasser al-Khelaïfi, lui, fut plus difficile à convaincre. Mais David Luiz a tenu à lui parler personnellement. Et hier, il a réussi à le persuader que son avenir ne s’écrivait plus à Paris, tout en lui signifiant qu’il ne partirait pas au clash si le club restait sur sa position de refus initiale. 

Chelsea s’est donc mis d’accord hier après-midi avec le PSG sur une indemnité de transfert comprise entre 30 et 32 M€, bonus compris. C’est près de 20 M€ de moins que le prix d’achat du joueur, il y a deux ans. (…) Emery avait fait part à ses dirigeants de la nécessité de compter quatre défenseurs centraux de métier pour mener à bien ses objectifs. Il devra se débrouiller avec trois et demi, et le technicien basque doit désormais espérer très fort que personne ne se blesse.

 Malgré plusieurs propositions d’agents mandatés, le club parisien n’a pas souhaité se livrer à un «achat panique» dans les dernières heures du marché des transferts, hier soir. Il pourrait en revanche rapidement entrer en contact avec l’entourage de Rodrigo Caio. Le club pauliste, qui négociera à partir de 13 M€,pourrait envisager un départ de son joueur en janvier, après la fin du Championnat local. Et surtout, contrairement à David Luiz, il n’est pas extracommunautaire car il possède un passeport italien.”

Le PSG a sans doute pris un risque en laissant partir David Luiz, puisqu’Emery n’a plus que 3 vrais défenseurs centraux pour faire son équipe. Des blessures pourraient causer des soucis. Mais il aurait été risqué aussi de garder un joueur contre sa volonté. Un élément démoralisé, surtout quand c’est quelqu’un dont l’une des grandes qualités est l’été d’esprit, aurait pu avoir un impact très négatif sur tout le groupe.

Au moins, sur la première partie de saison, il n’y a “que” la Ligue des Champions et la premier match de Coupe de la Ligue. Il n’y a pas encore l’infernal enchaînement provoqué par les deux coupes nationales que l’on voit en seconde partie de saison. Bien sûr, il y a tout de même un risque, mais il y a encore de quoi espérer voir le PSG faire une belle saison.

Il s’agit déjà de faire confiance aux jeunes, dont Presnel Kimpembe. Beaucoup (supporters et journalistes) se plaignaient que Paris ne laisse pas de place à sa formation, cette fois il y a en aura. Sans oublier que Kimpembe a déjà 21 ans et une certaine expérience avec les équipes de jeunes de l’Equipe de France. Et il a prouvé qu’il peut largement jouer en Ligue 1. Ce qui sera plus simple avec un défenseur plus régulier que David Luiz.

Et le PSG a Serge Aurier (arrière droit) et Grzegorz Krychowiak (milieu de terrain) qui peuvent aussi jouer au poste de défenseur central si nécessaire. Pour le moment, le Polonais n’a d’ailleurs joué qu’à ce poste à Paris (en match amical contre Leicester), même si ne sera certainement pas son positionnement principal.

Au mercato d’hiver, un joueur défensif sera tout de même certainement recruté pour être plus complet et une seconde partie de saison que l’on espère chargée (coupes et Ligue des Champions). Il semblerait que la première piste soit Rodrigo Caio, défenseur de 23 ans de São Paola et du Brésil. De plus , Giovani Lo Celso (milieu offensif/ailier) arrivera aussi et on peut penser qu’un autre ajustement sera fait si nécessaire.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG